Apple NFT : Acheter un NFT via l’iPhone Coûte trop cher !

0
261

L’achat de NFT via une application iPhone coûte-t-il trop cher ? C’est pourquoi vous devez investir différemment.

De nombreuses plateformes hésitent aujourd’hui à proposer les NFTs via une application iPhone en raison des frais exorbitants imposés par le géant technologique.

Acheter un NFT via l’Application iPhone Coûte trop Cher : Voici Pourquoi

De nombreux utilisateurs hésitent à proposer des achats NFT via les applications iPhone en raison de la commission faramineuse prélevée par le géant technologique.

Chaque fois qu’un achat in-app est effectué, Apple facture des frais de 30 % et, pour ne rien arranger, les paiements en crypto monnaies ne sont pas pris en charge.

C’est un gros problème pour les marchés NFT. Les plateformes décentralisées prennent souvent une commission plus modeste – de l’ordre de 2 ou 3 % de la valeur d’une crypto monnaie à collectionner – ce qui signifie qu’elles gagneraient 2 ou 3 € sur un NFT de 100 €. Mais malheureusement pour eux, Apple ne demande pas 30 % des 3 euros de l’entreprise : elle demande directement 30 euros.

 

Apple a indiqué aux startups qu’elles devaient vendre des NFT par le biais d’achats in-app, ce qui a contraint de nombreuses startups à limiter les fonctionnalités de leurs applications afin d’éviter des frais pouvant atteindre 30 % des transactions, même lorsque les startups ne font que faciliter les échanges.

Cela explique en partie pourquoi des plateformes telles qu’OpenSea et Rarible ne permettent pas l’achat de NFT via leurs applications iOS dédiées et renvoient les utilisateurs à leur site web. En outre, obliger les consommateurs à utiliser la monnaie fiduciaire peut avoir de grandes répercussions en raison de la volatilité des marchés des crypto monnaies.

Les dirigeants des principales marques de NFT ont déclaré que les politiques d’Apple nuisent à leurs modèles commerciaux à un moment où les volumes de transactions sont déjà en souffrance en raison du marché baissier. Ils affirment que si les politiques d’Apple étaient assouplies, cela constituerait un énorme coup de pouce dans une période aussi difficile.

Apple sous les projecteurs

Apple fait depuis longtemps l’objet d’un examen minutieux quant à la façon dont elle gère l’App Store, qui est extrêmement influent si l’on considère que la majorité des consommateurs américains possèdent des iPhones. Epic Games, qui produit Fortnite, s’est retrouvé dans une épreuve de force juridique avec Apple après avoir dévoilé une fonctionnalité qui évitait complètement les achats in-app… et les 30 % de frais qui vont avec.

Les échanges de crypto monnaies sont soumis à des règles différentes de celles des places de marché NFT. Cela signifie que les plateformes du calibre de Coinbase peuvent proposer des échanges via une application, sans se soucier d’une commission aussi élevée. À mesure que le monde de l’art numérique se développe – et que de plus en plus de grandes marques commencent à adopter cette technologie – Apple est de plus en plus sollicitée pour introduire un ensemble de politiques spécifiques à cet espace.

Les dirigeants du secteur ne sont pas très confiants dans le fait qu’ils obtiendront ce qu’ils demandent. Certains ont en fait peur de s’élever contre Apple “en raison du pouvoir qu’elle exerce sur ce que les développeurs peuvent inclure dans leurs applications”.