EduBourseBourseComment Marche la Bourse ? – Guide pour Débuter en Bourse en...

Comment Marche la Bourse ? – Guide pour Débuter en Bourse en 2022

Investir en bourse est une entreprise délicate qui nécessite la maitrise d’un certain nombre de paramètres. Ces éléments sont les vecteurs d’un succès sur le long terme dans le secteur boursier. Il s’agit en gros d’avoir des informations sur la bourse elle-même. Comment fonctionne alors la bourse en générale ? C’est l’interrogation à laquelle répondra ce guide que vous êtes convié à parcourir.

Comment Marche la Bourse – Généralités sur la Bourse

Avant de comprendre son mode de fonctionnement, il est important de savoir ce qu’est la bourse en ligne. La bourse correspond à un lieu réservé aux transactions de produits spécifiques appelés instruments financiers. C’est un marché qui favorise le rapprochement entre deux catégories d’acteurs boursiers représentant la rencontre entre l’offre et la demande.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Meilleurs Courtiers Pour Commencer en Bourse

1. DEGIRO - Meilleur Courtier pour Acheter des Actions

2. Vantage FX -  Meilleur Effet de Levier sur les Actions

3. eToro -  Meilleur Courtier Trading Social sur Actions

Comment Marche la Bourse – Les Constituants des Instruments Financiers

Il s’agit dans un premier temps des valeurs mobilières. Ce sont des titres émis par des personnes morales et qui peuvent faire l’objet de spéculation sur le marché boursier. Ces outils de la finance sont composés d’actions et d’obligations.

Une action est un titre de propriété émis par une société de capitaux dans le besoin de financement. Elle correspond à une partie du capital de cette entreprise et donne droit à certains privilèges. Ce sont :

  •       La participation aux décisions de ladite entreprise
  •       La perception d’appointements selon les performances réalisées par l’organisation.

Une obligation est un titre de créance émis par une grande firme ou un État. Cela revient à contracter un emprunt auprès des bailleurs de fonds du marché boursier. La détention des obligations octroi la capacité :

  •       De prêter de l’argent à une firme ou à un État.
  •       Elles donnent droit aux détenteurs d’encaisser des intérêts annuels.

Les autres constituants des instruments financiers dans un second temps sont les parts OPVCM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières) et les produits dérivés.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Marche la Bourse – Fonctionnement du Marché Boursier

Il faut comprendre que la Bourse fonctionne comme tout autre marché. La vente des actions s’effectue lorsqu’il y a une baisse du cours et il y a achat d’actions lorsqu’il y a hausse de cours. La bourse est connue pour être un marché extrêmement volatile. Alors, les cours boursiers changent de temps en temps. La valeur d’une action change selon le nombre d’acheteurs et de vendeurs. Si les acheteurs sont plus nombreux que les vendeurs, le prix aura tendance à monter. Et vice-versa.

Comment Marche la Bourse – la Volatilité de la Bourse

La volatilité représente l’élément de mesure de la fluctuation du prix d’un instrument financier au fil du temps. La mesure se fait grâce à l’écart-type et elle permet de quantifier le risque de rendement et de prix de l’instrument financier en question. Il faut dire que la volatilité impacte tous les aspects de la bourse. Lorsqu’elle est importante, elle peut être source d’importants revenus ou d’importantes pertes.

Comment Marche la Bourse – Gagner de l’Argent en Bourse ?

Pour gagner de l’argent en bourse, il faut penser à investir. Cela implique l’acquisition de titres, d’actions ou des dividendes. Dans n’importe lequel de ces cas, il est conseillé de diversifier ses placements. Vous pouvez donc acheter différentes catégories d’actions, et passer des ordres d’ETF. Il existe diverses façons d’investir et gagner de l’argent sur le marché boursier :

  •       Les gains en capital : ici, le trader mise sur une action ayant un certain potentiel et la conserve dans l’espoir que son prix augmente avec le temps. En la revendant plus cher, ce dernier gagne la différence.
  •       Les gains en revenus : l’investisseur acquiert des actions qui génèrent régulièrement des dividendes. Il s’agit d’une rémunération périodique (généralement trimestrielle) que l’entreprise offre à tous ses actionnaires.
  •       La combinaison des deux : ce procédé est utilisé pour maximiser les gains en bourse. Cela consiste à acheter des actions ayant deux facultés. Elles permettent aux traders de gagner et des dividendes et un capital en les revendant plus tard.
  •     La vente à découvert : il s’agit de la vente d’une action que l’on ne détient pas afin de spéculer sur la baisse de sa valeur boursière. L’investisseur gagne en capital avec la baisse des prix, mais ne touche pas de dividende. Cette méthode est déconseillée pour les traders débutants.
  •       La spéculation sur produits dérivés : les traders débutants en bourse se tournent parfois vers les produits dérivés pour spéculer en bourse. Il s’agit d’instruments (CFD, futures, options…) qui permettent de spéculer sur la hausse ou la baisse d’un titre sur une courte période et avec un effet de levier.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Commencer à Investir en Bourse ?

Pour y arriver, il vous faut :

  •       Choisir un courtier en bourse régulé qui dispose d’une plateforme d’investissement reconnue dans le monde financier et pratiquant des frais transparents. Une fois votre choix effectué, il vous faudra ouvrir un compte d’investissement chez ce broker. Il est possible d’ouvrir selon vos préceptes religieux, un compte d’investissement standard ou un compte d’investissement islamique.
  •       Se faire former et s’informer régulièrement puis entraînez-vous sur un compte démo gratuit.
  •       Opter pour les actifs sur lesquels vous souhaitez miser. Pour cela, vous devez effectuer différentes analyses sur les différentes classes d’actifs à savoir entre autres : les actions, Indices, Devises, Matières Premières, ETF, Obligations. Ensuite vous définissez le risque que vous souhaitez prendre ainsi que le montant que vous souhaitez investir. Vous pouvez vous servir des logiciels d’analyse boursier pour y arriver. N’investissez jamais de l’argent dont vous aurez besoin dans un futur proche.
  •       Passer un ordre sur la plateforme en précisant l’effet de levier souhaité.
  •       Suivre votre money management et votre profil de risques.

Il est important d’avoir accès à une plateforme d’investissement et de trading en ligne. Grâce à cette plateforme, vous pourrez avoir accès aux cours des actions en bourse, aux cotations de bourses mondiales, et même aux cours avant bourse. Il est indispensable que cette plateforme vous fournisse les cotations en bourse pour investir sereinement.

Les Marchés Boursiers dans Lesquels Investir

Les marchés financiers se sont développés de manière exponentielle au cours des dernières décennies et offrent maintenant de nombreux types d’instruments financiers. Les principaux d’entre eux sont :

  •       Le forex également appelé le marché des devises ou FX
  •       Les marchés des capitaux, comportant les actions et les obligations
  •       Les marchés de produits dérivés, tels que les CFD
  •       Les marchés des matières premières, comprenant l’or, l’argent et le pétrole et bien d’autres
  •       Les marchés monétaires, tels que la dette à court terme

La plupart des placements effectués sur ces marchés financiers sont plus axés sur le long terme, sur le court terme ou sur une combinaison des deux.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Déterminer le Bon Moment pour Placer en Bourse ?

Il est impossible de prédire l’avenir sur les marchés financiers vu leurs volatilités extrêmes. L’investissement régulier reste la meilleure stratégie financière reconnue qui permet de ne pas se poser la question du meilleur moment pour investir. Vous ne pouvez savoir quand aura la prochaine débâcle boursière. Il peut se produire la semaine après votre investissement comme 5 ans après. Diminuer le risque dans son investissement est important. Ainsi, au lieu de prendre un risque important en plaçant son épargne en une fois, investir cette même somme sur plusieurs mois est une méthode fortement conseillée.

Comment Marche la Bourse – les Valeurs Boursières à Acheter ?

Maîtriser le fonctionnement de la bourse revient également à pouvoir déterminer les actifs sur lesquels investir. Dans cet objectif, le trader se doit de se baser sur son profil de risque. Cela vous permettra de déterminer si vous êtes capable de faire une mise sur le long terme et percevoir des dividendes et vous constituer un portefeuille d’investissement, ou plutôt opter pour le court terme en tradant le Forex, les CFDs, faire de la spéculation boursière etc. Il est également primordial de faire des analyses sectorielles et géographiques. L’analyse globale appelée analyse fondamentale ainsi que l’analyse technique sont des outils efficaces pour investir.

Comment Marche la Bourse – Acquisition des Actions en Bourse ?

Pour acheter des actions, vous devez vous rapprocher de l’intermédiaire financier de votre choix (banque ou courtiers en ligne) et solliciter l’ouverture d’un compte-titres, d’un plan d’épargne en action (PEA) ou encore d’une assurance-vie s’il s’agit d’un placement collectif. Ces supports représentent les différentes catégories de portefeuilles boursiers sur lesquels seront réunies vos actions.

Il est possible d’opter pour un achat direct. Vous devez donc pour cela passer un ordre de bourse à votre intermédiaire financier. Ces ordres peuvent être de vente ou d’achat selon la conjoncture du marché. Dans le cas où vous préférez un placement collectif, vous devez également vous rapprocher de votre broker ou de votre banque puis passer vos ordres. Ainsi vous pouvez acheter une ou plusieurs parts dans un fonds de placement ou d’une SICAV.

Toutefois, il ne faut pas acheter pour acheter. Le marché exposant à une multitude de risques, il est important d’apprendre à les réduire. Pour y parvenir, le meilleur des réflexes à avoir est de diversifier vos investissements.

Les Marchés sur Lesquels Opérer

Vous pouvez acquérir des actions sur deux types de marché :

  •       Le marché primaire : marché sur lequel une entreprise est introduite en bourse et propose pour la première fois des actions à un prix d’émission fixé par l’entreprise en accord avec les autorités chargées de réguler le marché.
  •       Le marché secondaire : marché sur lequel s’échangent des actions entre investisseurs à un prix fluctuant selon l’offre et la demande. Vous ne pouvez y acheter des actions que si un autre investisseur les propose à la vente.

Ces deux marchés sont étroitement liés malgré le fait qu’ils semblent dissociables. Les actions neuves du marché primaire ont vocation à devenir des actions d’occasion sur le marché secondaire : leur valeur est donc destinée à fluctuer selon l’offre et la demande.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Marche la Bourse – Les Prédispositions à Avoir pour Acquérir un Titre Boursier

Avant de se lancer dans l’achat d’actions, il faut s’assurer que ce type d’investissement convient à ses aspirations. Ceci peut se faire via des questions que le trader se pose lui-même. Ces interrogations doivent porter sur :

  •       Votre capacité à accepter les risques et exposer votre épargne à des pertes : acheter des actions comporte toujours un risque malgré toutes les promesses de rentabilité que l’on peut vous faire. Il n’est jamais certain de retrouver la totalité de la somme investie.
  •       Votre capacité à miser vos fonds sur un temps long : Placer une partie de son épargne sur des actions nécessite de pouvoir attendre qu’elles prennent de la valeur pour les revendre. Vous êtes donc lié aux fluctuations boursières et l’Autorité des marchés financiers recommande de se projeter sur un placement d’une durée de cinq ans minimum.
  •       Vos aptitudes à suivre votre placement d’argent : L’achat d’action peut se faire soit par achat direct soit par le biais de placements collectifs. Pour le premier, vous êtes le seul décideur des actions que vous acquérez et vous devez suivre scrupuleusement l’actualité économique afin de faire des placements pertinents et anticiper le moment adéquat pour vendre et acheter.
  •       En ce qui concerne le placement collectif, vous investissez dans un fonds ou une SICAV (société d’investissement à capital variable) et détenez alors une part d’un portefeuille déjà constitué d’actions de différentes entreprises. Le portefeuille est géré par un professionnel.

Combien Coûte l’Acquisition d’Actifs ?

L’achat d’actions nécessite un coût. En effet, aussi bien les compte-titres, les PEA que les contrats d’assurance-vie s’accompagnent de frais de tenue de compte. Il est alors indispensable de comparer les offres qui vous sont faites, puisqu’il s’agit de conditions contractuelles. Par ailleurs, des frais de courtage sont facturés pour chaque ordre de bourse. En ce qui concerne l’achat de parts au sein d’un placement collectif, vous devez vous acquitter de droits d’entrée et de frais courants. Il est primordial de prendre en compte l’intégralité de ces frais annexes dans votre projet d’épargne.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Marche la Bourse – La Fiscalité Appliquée aux Actions ?

Les dividendes et les plus-values réalisées à l’occasion de la vente d’une action sont imposables. Ils sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % (incluant 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu et 17,2 % au titre des prélèvements sociaux).

Toutefois, si cela s’avère plus intéressant, vous pouvez opter pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu. Cette option s’appliquera alors à l’ensemble de vos revenus de placement (intérêts de livret épargne, dividendes d’actions, etc.).

Il faut savoir qu’en optant pour un barème progressif de l’impôt sur le revenu, les dividendes et les plus-values restent soumis à 17,2% de prélèvements sociaux.

Comment Marche la Bourse – Fonctionnement des Dividendes d’Actions

Les dividendes sont les sommes versées à titre de revenus par une entreprise à ses actionnaires. Leurs attributions et leurs montants sont proposés par le conseil d’administration à l’Assemblée Générale des actionnaires qui décide de leur montant, d’attribuer ou non des dividendes ainsi que de la date de leur(s) versement(s). Le versement est fait de façon périodique une ou deux fois par an. Les paiements peuvent être soit en numéraire soit par attribution d’actions.

Pour une même firme boursière, le montant des dividendes par action détenues reste les mêmes. L’Assemblée Générale est habilitée à décider du montant de dividende par action. Le montant total perçu par acquéreur dépend du nombre d’actions dont il est propriétaire. Le montant n’est donc ni fixe, ni prédéfini et le versement n’est pas automatique.

En général, les dividendes sont prélevés sur les bénéfices nets de l’année précédente réalisés par l’entreprise. Mais une Assemblée Générale peut décider le versement de dividendes même si l’entreprise n’a pas fait de bénéfices ou a fait des pertes sur l’exercice annuel concerné à condition qu’il y ait des réserves. Elle peut également décider le versement de dividendes supérieurs aux bénéfices réalisés.

Le versement des dividendes d’actions peut se faire via un taux de distribution. Ce taux est le rapport entre les dividendes versés et les bénéfices de l’entreprise. La partie des bénéfices non versés en dividendes est réinvestie dans l’entreprise et comptabilisée dans le compte réserves.

L’Evaluation du Niveau des Dividendes

Cette évaluation peut se faire soit à court terme, soit à long terme. À court terme, le versement de dividendes constitue un prélèvement sur les ressources de l’entreprise. Au moment où ils sont distribués, le cours de l’action enregistre cette diminution des ressources par une baisse des cours. C’est pourquoi certaines entreprises autorisent les actionnaires à réinvestir leur dividende sous forme d’achat d’actions.

À plus long terme, les rapports entre dividende et cours de l’action sont plus complexes. D’un côté le versement de dividendes attire des actionnaires et fidélise les actionnaires actuels. Cela joue positivement sur le cours de l’action. Mais d’un autre côté un prélèvement excessif sur les ressources de l’entreprise pour rémunérer les actionnaires peut pénaliser la capacité de financement du développement futur de l’entreprise.

Comment Marche la Bourse – Le Versement des Dividendes d’Actions

Ce versement se fait selon trois étapes principales qui correspondent des dates définies par le conseil d’administration lors de l’assemblée générale. Il s’agit de :

  1.     La date d’annonce des versements : ici, le montant du dividende sera en premier lieu soumis à un vote par le conseil d’administration pendant l’assemblée générale. Cette même assemblée déterminera les dates de détachement et de paiement desdits dividendes.
  2.     La date de détachement du dividende : le détachement a trait au processus par lequel la valeur de l’action est ajustée pour parvenir au paiement du dividende généré. Dès que le dividende est versé, il est soustrait du montant correspondant au cours de l’action la veille de la date du détachement.
  3.     La date de paiement : c’est la date à laquelle le détenteur de l’action perçoit sur son compte les dividendes. Cette date correspond de façon générale à 3 jours ouvrables après le détachement du dividende.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

La Fiscalité Appliquée aux Dividendes

La fiscalité des dividendes dépend avant tout de l’enveloppe dans laquelle sont détenues les actions ayant engendré leur versement. Lorsque vos actions sont détenues dans un compte PEA ou PEA-PME, seuls les prélèvements sociaux de 17,20 % sont dus. Ceci, sous la condition que les sous sortent de l’enveloppe. Le trader n’aura par contre rien à payer lorsque les sommes dues au versement du dividende sont conservées sur un compte-espèce du PEA ou bien consacrées à l’achat d’autres actions. Il n’y a taxation que quand l’argent quitte le PEA. Dans le cas où les actions générant les dividendes sont détenues sur un compte-titres, alors c’est la fiscalité des revenus du capital qui s’applique.

La Déclaration des Dividendes

Les revenus issus de dividendes figurent sur l’imprimé 2042 de la déclaration de revenus, au niveau de la case 2DC. Il conviendra de vérifier l’exactitude des montants déjà remplis par l’administration fiscale sur la base des informations fournies par votre courtier Bourse ou votre banque, et de les corriger le cas échéant. Pour cela, vous pouvez vous reporter à l’imprimé fiscal unique (IFU) envoyé par votre intermédiaire financier au début de l’année. Vous devez consigner dans ces cases la somme versée par la société dont vous détenez les actions et non et non le montant perçu. Ce dernier ayant déjà fait l’objet de prélèvements sociaux.

Pour ce qui est de l’estimation de la CSG déductible des revenus de l’année suivante, le montant inscrit en case 2DC doit être exact à celui inscrit dans la case 2BH. Le remplissage de cette case permet d’exclure les dividendes de la base de calcul des prélèvements sociaux, puisque ces derniers ont déjà fait l’objet d’une retenue à la source. Les frais engendrés par la détention d’actions doivent figurer sur la case 2CA pour être déduits automatiquement.

Il faut dire que cette déclaration concerne uniquement les dividendes versés par des firmes payant l’impôt sur les sociétés ou assimilé. Ces dernières doivent également être basées soit dans l’Hexagone, soit dans l’Union européenne ou dans un pays ayant conclu une convention avec la France. Ceci, pour éviter une double imposition. Pour les autres types de dividendes, pour éviter une double imposition, il conviendra également de remplir la ligne 2DC de la déclaration de revenus avec le montant des dividendes versés mais majorés du crédit d’impôt sur valeurs étrangères qui doit être inscrit en case 2AB.

A lire aussi :

✔️✔️✔️Vous avez d’autres questions sur la bourse ou souhaitez partager votre expérience ? Laissez-nous un commentaire.✔️✔️✔️

ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200