HomeBourseHistoire de la Bourse : Historique, Grandes dates et perspectives en 2022

Histoire de la Bourse : Historique, Grandes dates et perspectives en 2022

  • 4 jours passé
  • 21Minutes
  • 4508Mots

histoire de la bourseLa bourse de valeurs est mise en avant pendant les périodes économiques les plus florissantes ou les crises économiques. La bourse a de tout temps accompagné le développement économique des nations. Considérée à tort ou à raison comme un marché de spéculation, la bourse suscite ainsi un intérêt particulier auprès  de tous. En effet, économistes, politiques, financiers et particuliers, tout le monde s’intéresse à la bourse. Elle fascine et attire un certain nombre d’acteurs qui s’y intéressent en vue de réaliser des profits. L’histoire de la bourse trouve son origine aux temps de l’empire romain. Elle prend son envol  à partir du XVe siècle. Comment s’est progressivement installée la bourse de valeur? Comment se sont créées les différentes bourses qui animent le marché financier actuel ? Découvrons les faits marquants de l’histoire de la bourse dans ce dossier.

Qu’est-ce que la Bourse ?

La bourse est une place de marché sur laquelle se vendent et s’achètent les titres des sociétés. C’est donc un lieu de rencontre et d’échange entre entreprises et investisseurs. Les entreprises sont donc en quête des financements pour l’exercice de leurs activités. Les investisseurs quant à eux recherchent un maximum de profits. Les entreprises dans un besoin de croissance ou d’extension de leurs activités, décident donc d’ouvrir leur capital. Elles vendent ainsi des parts de la société sous forme d’actions en bourse. Les investisseurs ont ainsi l’opportunité choisir l’entreprise dans laquelle ils veulent  y injecter des capitaux

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Les Instruments Financiers Négociables en Bourse

Les instruments financiers sont les titres émis par une société, l’Etat ou encore un OPC (Organisme de Placement Collectif). Les entreprises émettent les titres sur un marché financier pour négociation. Les principaux instruments financiers disponibles et négociables en bourse sont :

Les Actions

Les actions  sont des valeurs mobilières  qu’une société émet et qui représentent une part de propriété dans ladite société.  En faisant l’achat des actions d’une entreprise vous devenez donc de fait propriétaire d’une partie de cette société. Vous obtenez ainsi un certain nombre de droit. Les droits des actionnaires sont: le droit de vote, le droit de rémunération et le droit d’information. En effet, un actionnaire dispose des droits de participation aux grandes décisions  de l’entreprise par vote en assemblée. Aussi, il a droit à un dividende. Le dividende représente une rémunération en fonction des résultats de l’entreprise. L’entreprise redistribue ainsi le dividende aux actionnaires à hauteur de leur investissement ou nombre de parts détenues dans l’entreprise. Et aussi, l’entreprise a le devoir de mettre à disposition des actionnaires toutes les informations concernant les comptes de l’entreprise.

Les Obligations

Les obligations sont des titres de créances émises par des entreprises, des collectivités publiques ou par un Etat. Faire l’acquisition d’une obligation consiste notamment  à faire un prêt à l’entité ayant émise l’obligation. L’investisseur percevra donc des intérêts annuels encore appelés coupons jusqu’à échéance de l’emprunt. Une fois l’emprunt à échéance, l’entreprise ou l’institution publique rembourse donc le capital de l’investisseur.

Le Certificat d’Investissement

Tout comme une action, le certificat d’investissement représente donc un titre de propriété dans une entreprise. A l’inverse des actions, le certificat d’investissement ne donne pas lieu aux mêmes droits pour l’investisseur. Le détenteur du certificat d’investissement ne dispose donc pas du droit de vote. Il ne peut donc avoir un droit de regard sur la gestion de l’entreprise.

Les Produits Dérivés

Les produits dérivés sont des garanties contre les risques de fluctuation des actifs auxquels ils sont liés. En effet, ils donnent droit à l’achat et la vente de l’actif à un tarif précis et sur une période donnée. On distingue de multiples produits dérivés : les options négociables, les warrants, les turbos, les CFDs, les swaps, les trackers,….

Les OPC (Organismes de Placement Collectif)

Les OPC effectuent des placements  d’actifs  (actions, obligations,…) pour le compte de multiples épargnants et investisseurs. Ainsi, un investisseur détenteur de part OPC accède à un portefeuille constitué de divers actifs. Les SICAV ou FCP sont en charge de la gestion de ces actifs. Les SICAV sont des sociétés d’investissement à capital variable et les FCP, les fonds communs de placement.

La Procédure d’Introduction en Bourse

Tout d’abord il faut dire qu’on dénombre plusieurs procédures d’introduction en bourse.  L’investisseur doit se référer à un PSI (prestataire de services d’investissement) pour appliquer la procédure appropriée aux spécificités de l’entreprise.

L’OPO (Offre à Prix Ouvert):

L’OPO  est la procédure d’introduction en bourse la plus sollicitée. Il s’agit pour l’entreprise de définir un établissement financier dont la mission est de former un syndicat bancaire. Le syndicat bancaire devra donc placer un nombre de titres auprès d’investisseurs institutionnels. L’entreprise devra donc fixer au départ l’intervalle de prix de mise en vente des titres aux investisseurs particuliers. Le prix d’achat et le nombre de titres à livrer sont déterminés à la réception de la totalité des ordres.

L’OPF (Offre à Prix Ferme)

L’entreprise et le PSI définissent conjointement le nombre et le prix de vente des titres à émettre sur le marché. Le nombre de titres à octroyer est fonction du nombre d’ordres reçus. On utilise de moins en moins les OPF de nos jours.

L’OPM (Offre à Prix Minimal)

L’offre à prix minimal consiste à mettre aux enchères les titres. En effet, un prix minimal est fixé pour les titres mis en vente. Des fourchettes de prix sont définies en fonction des offres d’ordres proposées. Ainsi, on détermine le nombre de titres à octroyer en fonction du nombre d’ordres enregistrés pour chaque fourchette de prix.

La Cotation Directe

Les titres émis sur le marché ont un prix et une quantité prédéfinis à l’avance. La validation de la procédure d’introduction en bourse se fait notamment sur la base de deux conditions :

  • Tout d’abord, le premier cours coté de l’actif ne doit pas être supérieur au taux du prix d’achat minimal
  • Ensuite, un nombre minimal de titres doit être octroyé à chaque investisseur.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Comment Fonctionne la Bourse ?

La bourse permet de réunir sur un marché des entreprises nécessitant des financements d’une part et des investisseurs particuliers ou institutionnels d’autre part. Les cours des actions en bourse sont sujets à des fluctuations en fonction du nombre d’acheteurs et de vendeurs. Plus une action a une tendance baissière, plus les investisseurs procèderont à la vente du titre en question. Le cours de l’action sera donc en chute sur le marché. A l’inverse, une action à fort potentiel de rentabilité attire de nombreux investisseurs. Son cours sera donc revu à la hausse sur le marché.

L’émission de titres se déroule sur deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire dans lequel évolue la bourse.

Marché Primaire

Les entreprises dites fermées inscrivent des actions en bourse par un Premier Appel Public à l’Epargne (PAPE). Le PAPE permet ainsi de constituer un fonds public. Les investisseurs peuvent ainsi acquérir des introductions en bourse, des titres d’emprunts ou encore des actions. Seules les entreprises les plus attractives pourront donc évoluer en bourse.

Marché Secondaire

Le marché secondaire correspond à la bourse proprement dite. Dans le marché secondaire, les entreprises fermées sont à présent dites ouvertes. Les investisseurs peuvent dès lors procéder à l’achat, la vente ou la négociation des actions selon les fluctuations des cours.

Comment est née la Bourse ?

publique de commerce où se regroupaient à des courtiers, banquiers, agents de change et négociants. Les transactions financières se déroulaient devant l’hôtel de la famille Ter Beurse. Cette place fut donc dénommée Borse en réference à la place où se réunissaient les marchands pour des échanges monétaires. Ces différents marchands prirent donc l’habitude de dénommer leurs différentes places d’échange, Borse, notamment à Anvers, Toulouse, Rouen…. Le terme se répandit donc en France et aussi à Londres jusqu’à nos jours. Au-delà de l’étymologie du terme bourse, examinons la prodigieuse histoire de la bourse dans le monde.

La Naissance de la Bourse : les Dates Clés

L’histoire de la bourse dans le monde met en exergue des organisations boursières non formelles. Mais ces organisations primitives se rapprochent du système actuel de bourse. Les premières organisations en bourses relèvent de la période romaine. Les sociétés de publicains ont un système de fonctionnement similaire à des grandes sociétés par actions publiques modernes.  Les actions étaient ainsi cédées dans une bourse du Forum romain ou par un réseau de courtiers à cette époque. Le besoin de mettre en place un marché de négociations entre entreprises et investisseurs s’est fait ressentir depuis fort longtemps.

Au XIIe siècle, les premiers courtiers de change ont apparu sur les marchés financiers en France. Ils avaient pour rôle le contrôle et la régulation des créances des agriculteurs au profit des banques. Aussi, les banquiers Lombards procèdent aux premiers échanges de créances d’Etat en France au XIIIe siècle.  Il faudra attendre l’année 1309 pour voir apparaître la première bourse formelle et institutionnelle : la bourse de Bruges. Rapidement d’autres institutions boursières voient ainsi le jour, en Flandre, à Amsterdam, à Anvers.

Histoire de la Bourse en France : Naissance d’Euronext

L’histoire de la bourse en France a connu plusieurs péripéties. La première bourse de France a été créée notamment en 1540 dans la ville de Lyon. En 1563, la ville Paris était pourvue d’une place publique des marchands et commerçants. Cette place de commerce correspondait de toute évidence à un lieu d’échange et de négociation.

Echec du système Law

En 1716, John Law, met en place un système basé sur l’émission de papier-monnaie ou billets contre de l’or. Il fonde par ailleurs en 1717 la compagnie d’occident, seule entreprise en charge de l’exploitation commerciale des ressources de la Louisane. John Law est le précurseur de la spéculation. En effet, il promet des dividendes élevés aux actionnaires. Ce qui a pour effet de  faire grimper la valeur des actions à plus de 9000 livres. Les résultats peu satisfaisants de la compagnie ont entrainé une chute du système. On assistait alors à des demandes croissantes de remboursement ayant conduit  à des évènements malheureux le 17 juillet 1720. De nombreuses personnes ont trouvé la mort dans un mouvement de foule devant les guichets de la banque Royale. C’est l’une des premières expériences de forte spéculation sur les actions.

De Paris Bourse à Euronext

C’est dans ce contexte peu réjouissant que débute l’histoire de la bourse de Paris. En effet, la bourse de Paris voit le jour le 24 septembre 1724 par arrêté royal. Elle est mise sur pied afin de rétablir l’ordre économique et de réglementer la spéculation.  La bourse de Paris devient alors l’unique place d’échange, de commerce des valeurs mobilières et des marchandises. Elle s’installe au Palais Brongniart dès le début du XIXème siècle, date de sa construction.

Avant les années 1960, l’univers de la bourse est exclusivement réservé aux hommes. Les femmes n’ont pas accès aux séances de bourse. Le métier d’agents de change est par ailleurs exercé uniquement par des hommes. Les femmes étaient cantonnées dans les coulisses pendant les  négociations de titres. Ce n’est qu’en 1985, qu’une femme sera admise pour la première fois au Palais de Brongniart. Il s’agissait de Sylvie Girardet. Roselyne Pierre y sera également admise en 1987.

En 1988, la Société des Bourses Françaises (SBF) a remplacé la Compagnie des agents de change. Progressivement, la SBF a récupéré la gestion du MONEP (Marché des Options), du MATIF (marché à terme) et le Nouveau marché. Elle est ensuite devenue Paris Bourse  puis Euronext Paris.

Evolution d’Euronext

Septembre 2000 est la période de création d’Euronext née de la fusion des bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam. Euronext fait son intégration en bourse en juillet 2001.

En 2002, Euronext fait l’acquisition du marché des produits dérivés de Londres LIFFE. Elle réalise ensuite une fusion avec la bourse du Portugal.

NYSE Euronext

En 2007, le NYSE Euronext naît de la fusion d’Euronext et de la célèbre bourse américaine New York Stock Exchange (NYSE). Elle devient le leader mondial d’actions en termes de capitalisation et de volume de transactions.

NYSE Euronext fusionne avec la bourse américaine de produits dérivés IntercontinentalExchange (ICE) en 2013. En 2014, ICE se retire et introduisant en bourse Euronext.

Euronext procède au rachat des bourses de Dublin et d’Oslo respectivement en 2017 et 2019.

Histoire de la Bourse Américaine : Création du NYSE et du NASDAQ

Histoire de la Bourse de New York

L’histoire de la bourse de New York débute en mai 1972. En effet, 24 agents de change de New York ont procédé à la  signature de l’accord de Bretton Woods. Elle était constituée à sa date de création des actifs suivants : 5 titres, 3 obligations étatiques et 2 actions bancaires.

Le 8 mars 1817, la bourse de New York est renommée en New York Stock & Exchange Board. Elle sera à nouveau renommée en New York Stock Exchange en 1863.

Dès 1884, les actions de référence du NYSE sont constituées d’entreprises de chemins de fers et des entreprises industrielles. Aussi, elles sont regroupées autour de l’indice Dow Jones Industrial Average autour de l’année 1896.

Les périodes de crises de la bourse de New York

L’histoire de la bourse de wall street a été marquée par des crises, des fermetures et des baisses importantes :

  • La première guerre mondiale entraîne la fermeture du NYSE en juillet 1914. Elle ouvrira à nouveau ses portes le 28 novembre 2014.
  • L’histoire de la bourse de wall street a été frappée en octobre 1929 par le krach boursier. Le jeudi 24 octobre, le lundi 28 octobre et le mardi 29 octobre sont des journées historiques du NYSE.
  • Le 19 octobre 1987 a été marqué par une baisse de plus de 20% du principal indice du NYSE, le Dow Hones.
  • L’indice du Dow Jones a encore subi une baisse importante de l’ordre de points de 554 points 27  octobre 1997. Cette baisse a conduit à faire usage du disjoncteur pour interrompre les échanges. A présent, la chute de 10 à 30% d’un indice conduit automatiquement à une fermeture temporaire de la bourse. La fermeture peut avoir une  durée allant d’une heure à la fin de journée dans certains cas.
  • Les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis ont entrainé une fermeture du NYSE du 11 au 17 septembre 2001.
Les fusions et négociation de rachat de la bourse de New York

L’histoire de la bourse de New York c’est aussi des acquisitions, des rachats, des fusions :

  • En 2005, le Nyse entame les négociations d’achat d’Archipelago Holdings et devient une société anonyme.
  • La date du 8 mars 2006 : est celle du changement de dénomination du NYSE en  NYSE Group
  • Le NYSE Group fusionne le 1er Juin 2006 avec Euronext et forme ainsi NYSE Euronext
  • ICE absorbe NYSE Euronext le 12 novembre 2013. ICE rompra ensuite le 20 Juin 2014 en introduisant en bourse Euronext.

Aujourd’hui le New York Stock Exchange communément appelé Wall Street, est la plus grande bourse au monde. Elle possède au moins 2700 sociétés cotées avec une capitalisation boursière d’environ 25 000 milliards de dollars. Les principaux indices boursiers introduits au NYSE sont le NYSE composite, le Dow Jones, le S&P 500.

Histoire de la Bourse de Nasdaq

Créée le 4 février 1971, le NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) est une bourse de valeurs électronique. C’est la plus grande bourse électronique d’actions dans le monde. Elle est aussi la deuxième plus importante place boursière d’actions des Etats-Unis. Le NASDAQ regroupe plus de 5000 sociétés, en majorité des start-up. L’action Nasdaq a fait son entrée à la bourse NASDAQ en 2002.

Les indices Boursiers de Nasdaq

On distingue plusieurs indices boursiers sur le NASDAQ :

  • L’indice Nasdaq 100 représente les 100 entreprises à plus forte capitalisation cotées sur la bourse de Nasdaq.
  • Le NASDAQ Bank index pour les institutions bancaires, le NASDAQ Computer Index pour les entreprises de développement de logiciel, …

Histoire de la Bourse en Grande Bretagne : Naissance  de la London Stock Exchange

L’histoire de la bourse de Londres débute dans les années 1695 avec l’existence de près de 140 sociétés  anglaises d’actions.  En 1801, le London Stock Exchange (LSE) voit le jour  dans le Capel Court de la City avec 500 souscripteurs. La bourse de Londres histoire dévoile les faits saillants ci-dessous:

  • Dans les années 1840, la bourse de Londres est en pleine expansion.  Elle est ainsi composée des entreprises de chemin de fer mais aussi des institutions bancaires.
  • En 1986, la bourse de Londres connait une révolution numérique sous l’impulsion de son premier ministre, Margaret Thatcher. Ainsi, la cotation à la criée est abandonnée au profit des cotations électroniques.
  • La bourse de Londres déménage ses locaux de la City à Paternoster Square, tout près de la cathédrale Saint Paul.
Les fusions et négociations de rachat de la bourse de Londres

L’histoire de la bourse de Londres laisse entrevoir de multiples négociations de fusion et de rachat:

  • Entre 2006 et 2007, les deux propositions de rachat du NASDAQ par la LSE n’aboutissent pas. Par contre, la London Stock Exchange a signé un partenariat avec le Singapore Exchange (SGX) ;
  • L’année 2007 marque l’acquisition  de la bourse d’Italie par la LSE pour un montant de 1,5 milliard d’euros. Suite à cela, la LSE  est devenue London Stock Exchange Group (LSEG) ;
  • Les négociations de fusion entre  la LSE et le Toronto Stock Exchange initiées en février 2011 échouent en juin 2011 ;
  • De même, l’annonce de fusion avec la Deutsche Börse en février 2016 échoue finalement en février 2017 ;
  • Les pourparlers d’acquisition de Refinity  débutés en juillet 2019 aboutiront finalement en septembre 2020 ;
  • En revanche, la LSE réfute une offre de rachat de la bourse de Hong Kong le 13 septembre 2019.

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

Histoire de la Bourse au Canada : Création de la Toronto Stock Exchange

La bourse de Toronto  ou Toronto Stock Exchange  occupe un rang honorable dans le classement des bourses mondiales. C’est la première bourse du Canada et la deuxième bourse la plus importante en Amérique du Nord. Elle a été créée en tant qu’association de courtiers en 1852.

La fusion avec le groupe TMX en 2008 est le fait le plus marquant de l’histoire de la bourse de Toronto.  Le groupe Maple rachète le groupe TMX en 2012. Il vient par là contrecarrer les projets de fusion avec la bourse de Londres. Le groupe Maple est un consortium des organismes financiers canadiens. La bourse de Toronto compte environ 1500 sociétés et met à disposition des investisseurs divers types d’actifs. On distingue donc les actions, les fonds d’investissement, les fiducies de revenu,…

Histoire de la Bourse d’Hollande : Création de la Bourse d’Amsterdam

La date de création de la bourse d’Amsterdam ou bourse de Berlage remonte en 1607. Sa mission était de mettre à disposition de la Dutch East India Company les fonds nécessaires pour exercer ses activités. Elle devient au XVIIe siècle la première bourse financière. En effet, après la décadence des bourses de Bruges et d’Anvers, Amsterdam est au centre d’un véritable capitalisme financier. La compagnie des Indes Orientales  ou Dutch East India Company intègre la bourse d’Amsterdam grâce à la vente d’actions. Elle a ainsi pu lever  plus de 6 millions de florins hollandais. Elle devient donc la première entreprise introduite en bourse. En 2000, la bourse d’Amsterdam fusionne avec les bourses de Paris et de Bruxelles pour donner naissance à l’Euronext. L’Euronext deviendra NYSE Euronext en 2012.

Histoire de la Bourse en Chine : Création des Bourses de Shangai et de Hong-Kong

Histoire de la Bourse de Hong-Kong

Les activités du marché des valeurs mobilières de Hong Kong remontent en 1866. Ce n’est qu’en 1891 que l’association des courtiers en valeurs mobilières de Hong Kong verra le jour. Elle deviendra par la suite Bourse de Hong Kong en 1914.  Par ailleurs, un marché boursier parallèle naitra en 1921. Elle portait le nom d’association des courtiers en bourse de Hong Kong. Les deux bourses ont fusionné à la fin de la seconde guerre mondiale. Les performances économiques enregistrées par Hong Kong ont favorisé l’émergence de nombreuses autres bourses de valeur. On dénombre quatre bourses dans les années 1970.  L’année 1980 marque l’unification de toutes les bourses de Hong Kong en Stock Exchange of Hong Kong Limited.

Le Krach boursier de 1987 a conduit à des réformes du système financier et boursier de Hong Kong. Ainsi, la Hong Kong Securities Clearing Company voit le jour en 1989.  Elle a pour rôle d’assurer la compensation centralisée et le règlement des transactions sur titres.

En 2000, la Hong Kong Exchanges and Clearing Limited (HKEX trading) voit le jour. Elle est une résultante de la fusion entre la Hong Kong Securities Clearing Company et le Hong Kong Futures Exchange.

Histoire de la Bourse de Shangai

La Shangai Stock Exchange est une bourse de valeur initialement fondée en 1891. Elle subit une fermeture dans les années 1950 du fait de l’établissement de la République populaire en 1949. En 1990, la Shangai Stock Exchange ouvre à nouveau sous le contrôle du conseil des affaires de l’Etat de la République populaire de Chine.

Elle connait une expansion considérable entre 2006 et 2007. En effet, la bourse de Shangai disposait alors de 800 sociétés cotées. Sa capitalisation boursière avait une valeur de 915 milliards de dollars.

La crise financière de 2008 a eu des dommages sur la Shangai Stock Exchange. Elle a perdu environ 65,5% soit près de 3000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Aujourd’hui elle est l’une des plus importantes bourses de la République populaire de Chine.

Histoire de la Bourse de Francfort

Créée en 1820, la bourse de Francfort est la plus importante  bourse de valeur allemande. Sa mission principale est de faire croître le marché financier de Francfort. Son histoire révèle une baisse importante de son indice boursier  le Statistisches Reichsamt. Cette baisse s’explique par le Krach boursier à la bourse de Berlin survenu en mai 1927. Aujourd’hui elle occupe les premiers rangs des bourses mondiales. Le DAX est le principal indice boursier actuel de la bourse de Francfort.

La bourse est un marché financier d’échange sur lequel entreprises et investisseurs négocient les titres. En effet, les entreprises en recherche de fonds de financement émettent des titres en bourse pour attirer un maximum d’investisseurs. Elles veulent ainsi étendre leurs activités ou réduire leur dette.  Les investisseurs boursiers quant à eux trouvent leur motivation dans  la recherche du gain. Ils peuvent aussi participer à la croissance d’une entreprise d’un secteur d’activité précis.  C’est un  modèle financier qui a subi de nombreuses crises mais contribue à accompagner les politiques de développement des Etats.

L’histoire de la bourse remonte à des temps anciens, de l’époque de la domination romaine. Elle s’exerçait notamment dans le Forum romain. Mais cette forme de bourse était encore primitive. Le XIVe siècle connaitra l’apparition de la bourse d’Amsterdam aux caractéristiques similaires des bourses actuelles. La compagnie des Indes Orientales  est donc la première société à émettre des titres en bourse. L’histoire de la bourse dans le monde a connu des faits marquants. Il existe de nombreuses bourses actuellement dans le monde. Elles ont connu tout au long de leur histoire des crises, des challenges, des fusions. Ces évènements saillants ont  permis de mettre en place des stratégies leur permettant de s’adapter à ces nouveaux contextes. La bourse de New York ou New York Stock Exchange  est la plus grande bourse mondiale. Elle réunit un grand nombre de sociétés pour une méga capitalisation la plus élevée sur les marchés financiers. 

Réglementé Par : FCA, ANMF et DNB

Vente à Découvert : Oui

Nombre d'Actions :
+ 200 actions

Frais : 0,04%

FAQ

🤔Comment est née la bourse ?

Les premières activités boursières remontent aux temps des romains mais elles étaient encore embryonnaires. Au XIIe siècle les premiers courtiers de change apparaissent. On réalise les premières transactions de créances d’Etat au XIIIe siècle. En 1309, la bourse de Bruges naît. Elle représente une place de commerce où se réunissent banquiers, courtiers, agents de change et négociants. La bourse d’Anvers verra ensuite le jour en 1531 puis la bourse d’Amsterdam, véritable précurseur de la bourse actuelle.

❓Qui a créé la bourse ?

La première organisation boursière sous sa forme actuelle apparaît en Hollande. La bourse d’Amsterdam est d’ailleurs la première bourse à avoir introduit une société par l’émission et la vente d’actions. Cette société est la compagnie des Indes Orientales

🔎Quelle est la plus ancienne bourse du monde?

De toutes les bourses présentes actuellement sur les marchés financiers, la London Stock Exchange est la plus ancienne bourse. Sa date de création est 1801 mais le début de ses activités remonte à 1695. Les autres bourses créées avant cette période ne sont plus présentes sur les marchés financiers suite à leur rachat ou fusion avec d'autres bourses.

📌Quelle est la première bourse mondiale ?

La première bourse mondiale est le New York Stock Exchange. Le NYSE a une capitalisation de 25 000 milliards de dollars et comprend plus de 2700 sociétés cotées.

RELATED ARTICLES