Cette Banque Centrale décide de Tester le Bitcoin pour ses Transactions

0
159

Ce nouveau projet, mené par une Banque Centrale autour du Bitcoin, pourrait s’avérer majeur s’il est réussi. Découvrez tout ce qu’il faut savoir autour du test des transactions en BTC par la banque centrale du Bahreïn en vidéo !

Bitcoin : un Test Décisif pour les Banques Centrale et OpenNode

Ce 13 septembre, le Bahreïn a annoncé dans un communiqué de presse un partenariat avec OpenNode pour tester les transactions en Bitcoin (BTC) au sien de sa banque centrale.

L’état du Golf va exploiter la technologie Lightning Network développée par la société OpenNode afin de faciliter les paiements en Bitcoin dans l’ensemble du pays. Si cette annonce a été peu couverte, le résultat de ces tests pourrait s’avérer décisif pour l’avenir du BTC en tant que devise de paiement.

En effet, le Bahreïn entend s’imposer comme un pionnier des crypto monnaies parmi les pays du Golf, et à plus long terme, sur la scène internationale. Pour ce faire, l’état a vu grand, avec la mise en place d’un écosystème complet axé sur les cryptos et la technologie blockchain :

  • Régulation des plateformes crypto monnaie avec Binance qui s’établit à Bahreïn
  • Déploiement de la technologie Lightning Network dans tout le pays
  • Intégration des systèmes de paiement directement avec la banque centrale

Les Transactions BTC boostées grâce à OpenNode

L’acteur majeur de ce projet est la société OpenNode. Son PDG s’est d’ailleurs félicité à l’annonce du partenariat, qui représente selon lui un grand pas en avant pour toute la sphère crypto.

La société OpenNode est propriétaire de la technologie Lightning Network. Un réseau de paiements qui a l’avantage d’être facile à déployer, rapide, et peu coûteux. Son principal avantage est de compenser la principale limite inhérente à la blockchain Bitcoin : la limite de 13 transactions par seconde.

Le Bitcoin (BTC) est pour l’instant la seule crypto monnaie a profité de cette technologie. Le groupe avait d’ailleurs refusé l’offre de rachat de Roger Ver en 2019. Dans sa réponse, elle avait insisté sur le fait qu’elle ne s’intéresse qu’à l’utilisation de Lightning Network sur le BTC, et non sur le Bitcoin Cash.

Un Succès qui pourrait en Cacher un autre

Bien que cette annonce soit toute récente, ce n’est pas la première du genre.

On se souvient de l’adoption par le Salvador du Bitcoin comme devise ayant cours légal. Une tentative qui s’est soldée par un cuisant échec d’après le bilan qui en a été fait un an après.

Mais le Salvador n’avait pas le Lightning Network ! Si ce nouveau test mené par le Bahreïn semble mieux parti grâce à l’ensemble des infrastructures entourant la crypto monnaie, sa réussite pourrait rapidement séduire d’autres états.

On pourrait alors assister à un retour massif des institutionnels sur le marché du Bitcoin. Les volumes de transactions pourraient considérablement augmenter. Mais nous n’y sommes pas encore. Raison de plus pour continuer de nous suivre et vous abonnez à la chaîne Bourse Trading & Crypto afin de rester informer des prochaines évolutions.