Crypto : une peine d’amende pour la star du showbiz Kim Kardashian

0
152

La SEC réputée pour la traque des moindres irrégularités dans le monde de la crypto a récemment inculpé la star du showbiz Kim Kardashian. Cela pour avoir promu une crypto monnaie sans son autorisation. Ci-après les détails sur l’affaire . 

La star de la télé-réalité accusée après la publication frauduleuse d’une Crypto

Kim Kardashian connue pour son influence à l’échelle mondiale. Et ni plus ni moins dans le monde du showbiz a été inculpé par la SEC pour avoir promu la crypto monnaie EthereumMax (EMAX) sans son approbation officielle. Toutefois, Elle aurait publié des informations concernant l’actif sans indiquer la rémunération reçue en contrepartie de cette prestation. Par une ordonnance émise par la SEC, la star aurait reçu la coquète somme de  250 000 $ pour soutenir les tokens EMAX sur sa plateforme. Donc, elle avait publié les renseignements concernant EthereumMax sans toutefois dévoiler le montant.

D’ailleurs, le post de Kim Kardashian contient un lien renvoyant sur le site internet de la crypto. Sur ce site, des instructions sont indiquées pour permettre facilement au public d’investir sur des tokens EMAX . D’après la SEC, la star de télé réalité n’a ni réfuté ni approuvé l’accusation portée contre elle. Ainsi, Kim Kardashian avoue même avoir reconnu son erreur. Elle a aussi promis de ne plus solliciter sur ses réseaux, les crypto monnaie pendant au moins trois ans.

Kim Kardashian accepte de Payer l’amende suite à la Condamnation de la SEC

La star américaine a accepté de payer l’amende indiquée s’élevant à la somme de 1,26 million de dollars. Un montant scindé en deux parties distinctes : 260 000 dollars de dégorgement. Et d’intérêts acquittés avant le jugement, et de 1 million de dollars de pénalité pour avoir enfreint à la loi.

Le président de la SEC, Gary Gensler a émis un avis sur l’affaire en insistant sur le fait qu’il est nécessaire de  « rappeler aux célébrités et autres que la loi les oblige à divulguer au public quand et combien ils sont payés pour promouvoir l’investissement dans les titres. » Il a également ajouté « nous encourageons les investissements à considérer les risques et opportunités potentiels d’un investissement à la lumière de leurs propres objectifs financiers. » Il est porté à la connaissance des lecteurs que l’enquête suit actuellement son cours.