EduBourseActualitésDeere & Co Résultats Trimestriels : hausse des coûts et retards de...

Deere & Co Résultats Trimestriels : hausse des coûts et retards de livraisons

Deere & Co. (NYSE:DE) a abaissé ses prévisions de bénéfices pour l’année, car la hausse des coûts de production a exercé une pression sur les marges bénéficiaires, malgré l’augmentation des ventes de matériel agricole.

Deere & Co annonce des retards de livraisons et une hausse des coûts

La société basée à Moline, dans l’Illinois, le plus grand fournisseur de matériel agricole aux États-Unis, a augmenté ses prix cette année pour compenser la croissance des coûts. La demande pour les tracteurs, moissonneuses et autres équipements verts et jaunes de la société reste forte, a indiqué la société. Les prix élevés des cultures maintiennent les agriculteurs intéressés par de nouvelles machines, même si leurs propres dépenses de production augmentent en raison des coûts plus élevés des semences, des engrais, du carburant et d’autres fournitures.

Deere a déclaré que les problèmes de chaîne d’approvisionnement continuaient de retarder les livraisons de certaines pièces, entraînant l’empilement de machines partiellement achevées dans les usines d’assemblage alors que l’entreprise attend l’arrivée des pièces. Cela a rendu les usines de Deere moins efficaces au cours du dernier trimestre, ont déclaré les dirigeants, tandis que la hausse des coûts des expéditions de fret et des matériaux a encore pesé sur les marges bénéficiaires.

Le total des coûts et dépenses au cours du trimestre a augmenté de plus de 23% pour atteindre 11,56 milliards de dollars par rapport à l’année précédente, en partie à cause des pressions inflationnistes et des taux de change défavorables pour le dollar américain sur les ventes à l’étranger, a indiqué la société, tentant de rassurer les investisseurs qui souhaitent acheter des actions pendants pendant la saison des résultats.

Nous constatons une amélioration modeste de la base d’approvisionnement, mais dans l’ensemble, elle reste très fragile et les livraisons sont toujours saccadées

Deere : les résultats trimestriels attestent d’une baisse des bénéfices

Les bénéfices de Deere sur les petites machines agricoles et les équipements d’aménagement paysager ont chuté de 5 % par rapport à la même période un an plus tôt, tandis que les ventes de cette entreprise ont augmenté de 16 %. Les ventes et les bénéfices des gros équipements agricoles ont chacun augmenté de 43% au cours du trimestre, a indiqué la société. Les ventes d’équipements de construction et de récolte de bois ont grimpé de 8 %, tandis que les bénéfices ont augmenté de 11 %. Les marges bénéficiaires sur les gros équipements agricoles et de construction au cours du trimestre étaient presque stables par rapport à l’année dernière.

La société a réduit ses prévisions de bénéfices pour l’année complète à 7 milliards de dollars à 7,2 milliards de dollars, par rapport à ses prévisions précédentes de 7 milliards de dollars et 7,4 milliards de dollars.

Les actions de Deere & Co ont chuté de 0,88 % à 364,75 $.

Deere : hausse du chiffres d’affaires à prévoir jusqu’en 2023

Pour l’ensemble de l’année, Deere a déclaré s’attendre à ce que les ventes de gros équipements agricoles augmentent de 25 à 30 % par rapport à l’année dernière. La société a déclaré que la demande des clients reste forte jusqu’en 2023 sur la base de la réponse aux programmes de commande anticipée pour certains des modèles de l’année prochaine.

« Nous nous attendons à produire plus de gros équipements agricoles l’année prochaine que cette année »

a déclaré Cory Reed, président de la production et de l’équipement agricole de précision de Deere.

Pour les trois mois terminés le 31 juillet, Deere a déclaré que le bénéfice net avait augmenté à 1,88 milliard de dollars, ou 6,16 dollars par action, contre 1,67 milliard de dollars, ou 5,32 dollars par action, au trimestre de l’année précédente. Les ventes globales d’équipements se sont élevées à 13 milliards de dollars.

Les analystes s’attendaient à un bénéfice de 6,65 dollars par action sur des ventes d’équipements de 12,9 milliards de dollars, selon FactSet.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200