EduBourseActualitésArtprice : L'abandon de l'ISF sur les œuvres d'Art répond à l'ambition...

Artprice : L’abandon de l’ISF sur les œuvres d’Art répond à l’ambition de la Ministre de la Culture F. Nyssen pour le Marché de l’Art en France.

Dernière mise à jour: octobre 21, 2021

Artprice se réjouit que ses rapports annuels aient trouvé écho Place de Valois avec les chiffres clés d’Artprice qui font autorité depuis 20 ans dans le Marché de l’Art Mondial.

De même la recommandation d’Artprice de ne surtout pas toucher à la fiscalité (ISF) sur les œuvres d’Art a été entendue par l’abandon pur et simple de cette proposition législative.

Artprice rappelle que depuis 1997 elle travaille régulièrement avec la commission des finances du Sénat pour amener sa contribution à la croissance du Marché de l’Art français.

thierry Ehrmann rappelle que : « dès 1999 Artprice est présente dans le Rapport du Sénateur Yann Gaillard, Marché de l’Art: les chances de la France.

De même Artprice dans l’édition de son Code des Ventes Volontaires (1432 p) et Judiciaires faisait intervenir en préface dans cet ouvrage qui fait autorité le Sénateur Yann Gaillard assisté de Daniel Ergmann conseiller à la commission des finances du Sénat. Ce même ouvrage comportait une vingtaine de sommités du Marché de l’Art en France et en Europe ».

L’abandon de l’ISF sur les œuvres d’Art est la condition sine qua non pour bâtir le redressement du Marché de l’Art français.

Au regard des propos de la Ministre de la Culture “Nous devons soutenir la notoriété de nos artistes à l’étranger, mais aussi accueillir davantage d’artistes étrangers en France”, soutient la Ministre, rappelant que le marché français ne représente que 4 % du marché mondial de l’art” Artprice met à disposition une multitude d’auditions parlementaires où elle a proposé un certain nombre de directives essentiellement au redressement de la France.

En effet il est bon de rappeler les données suivantes, côté chiffres, 5 lignes du Rapport annuel du Marché de l’Art d’Artprice suffisent:

« Les recettes de la Chine sont encore en hausse cette année 1,3Mds malgré une année américaine d’excellence. Le duopole Chine/États-Unis contrôle près de 70 % du marché de l’art en termes de volume d’affaires et les deux superpuissances se trouvent au coude à coude. La Chine, première place de marché mondiale, affiche 4,79 Mrd$ (38%) de résultat ; les Etats-Unis dépassent les 3,5Mrd$ (28%), grâce à l’acharnement d’une demande mondialisée.

Face à cette montée en puissance, les autres places de marché sont complètement distanciées : avec 2,0 Mrd$, (17%) le Royaume-Uni génère deux fois moins de recettes que les leaders mais aucun autre pays ne met en danger sa 3ème place. Quatrième au palmarès, la France génère en effet 578 m$ (4,5% du Marché de l’Art mondial). »

Enfin si on veut analyser le Marché de l’Art Français dans son ensemble, Artprice rappelle juste cette illustration simple et cruelle: une belle vacation cataloguée d’une journée à New York ou à Londres équivaut à une année de chiffre d’affaires “fine art” de la maison France.

Le rapport annuel Artprice Marché de l’Art est consultable gratuitement sur Artprice en français et en anglais. Les versions allemande, italienne, espagnole et chinoise sont aussi disponibles. https://fr.artprice.com/artprice-reports/le-marche-de-lart-en-2016

Bien pire, le Rapport annuel d’Artprice du Marché de l’Art contemporain en ventes publiques qui vient juste de sortir donne ces chiffres accablants pour la France en parts de marchés 38M$ (2,4%) :

https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/09/27/artprice-rapport-du-marche-de-l_art-contemporain-plus-1400-pour-cent-en-17-ans-et-plus-7-6-pour-cent-de-rendement-annuel-face

Ce qui, pour parler crûment, signifie que la France est quasi inexistante sur la scène de l’Art contemporain mondiale.

La réforme des ventes publiques en 2000 qui devait être une chance historique pour le Marché de l’Art en France s’est soldée par une véritable catastrophe. Une deuxième réforme surnommée par l’Europe “la réforme de la réforme” par la Loi du 20/07/2011, s’est soldée par un échec cuisant au regard des chiffres 2011/2017 de parts de marché mondial.

Artprice dans l’ensemble de ses rapports après analyse de ses économètres, statisticiens, historiens et rédacteurs, souligne le véritable changement de paradigme qui permettrait à la France de retrouver une position digne de ce nom, notamment par la prise en compte par le Ministère de la Culture de la bascule intégrale du Marché de l’Art mondial sur Internet.

Artprice en tant que Leader mondial de l’information sur le Marché de l’Art, ainsi que des places de marché normalisées sur les œuvres d’Art, peut amener une expérience, une expertise confirmée et une réussite depuis 20 ans qu’elle peut mettre au service du Ministre de la Culture avec des propositions et méthodes éprouvées depuis des années dans le monde.

Découvrez des informations inconnues du public ainsi que le Think tank d’Artprice pour le futur : Artprice célèbre ses 20 ans en 90 jours sur Twitter.
https://www.actusnews.com/fr/ARTPRICE/cp/2017/10/10/decouvrez-des-informations-inconnues-du-public-ainsi-que-le-think-tank-d_artprice-pour-le-futur-nbsp-artprice-celebre-ses-20-ans

Devant le succès de la diffusion des tweets #ARTPRICEA20ANS #ARTPRICEIS20TODAY qui constituent indiscutablement un apport d’informations très précieuses pour les marchés, nos actionnaires ainsi que le Marché de l’Art, Artprice a créé spécifiquement sur son site https://artmarketinsight.wordpress.com/ des pages récapitulatives.

Cette mise en ligne permet de constituer au-delà de la période 04/10/2017 – 04/01/2018 une ressource de grande qualité pour la recherche d’informations très pointues et historiques après la diffusion des tweets.
Cette base de données bilingue est d’ores et déjà opérationnelle, avec plus de 200 tweets répertoriés.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES