EduBourseActualitésEcofip - apres les ouragans irma et maria aux antilles francaises

Ecofip – apres les ouragans irma et maria aux antilles francaises

Dernière mise à jour: octobre 21, 2021

Le 06 septembre 2017 les îles de Saint Martin et Saint Barthélémy ont été touchées par le passage de l’ouragan Irma. Moins d’une quinzaine de jours plus tard, le 18 et 19 Septembre 2017, un nouvel ouragan, Maria, a touché à son tour la Martinique puis la Guadeloupe.

La société Ecofip tient tout d’abord à rappeler toute sa sympathie à l’égard des habitants de l’ensemble de ces îles, dont certains ont été durement touchés ; elle leur souhaite un retour à la normale et une reconstruction les plus prompts possibles.

Ces évènements amènent ECOFIP à apporter des précisions concernant les investissements réalisés dans ces territoires. Quelle qu’en soit l’origine, seuls des dommages ayant pour effet une inexploitation totale et durable d’investissements ayant bénéficié d’une aide fiscale à l’investissement Outre-Mer, sont susceptibles de remettre en cause l’avantage fiscal des opérations.

– Dans le contexte plus particulier du passage de l’ouragan Irma : l’impact sur les opérations d’Ecofip à Saint Barthélémy et Saint Martin pour ses investisseurs est très limité dans la mesure où la quasi-totalité des investissements sur ces territoires a dépassé la fin de période locative.

– Concernant le passage de l’ouragan Maria sur la Martinique et la Guadeloupe : l’impact est en cours d’évaluation. Selon toute vraisemblance, celui-ci sera assez peu significatif au regard des dégâts matériels recensés à ce jour par les autorités publiques.

De manière plus générale, la société Ecofip tient à souligner qu’elle a fait de la sécurisation de l’avantage fiscal des investisseurs, une priorité depuis de nombreuses (degré de mutualisation élevé, forte diversification géographique)

En outre, Ecofip a souscrit deux contrats d’assurance chapeau destinés à protéger les investisseurs en cas d’insuffisance de garanties des investissements réalisés par son intermédiaire dans l’ensemble des territoires ultramarins.

Ainsi, notamment, les sinistres classés en catastrophes naturelles sont pris en charge par lesdits contrats d’assurances chapeau, le cas échéant.

En conclusion, contre ce genre d’évènements, les investisseurs bénéficient d’un très haut niveau de protection, pendant les 5 années de portage de leurs parts sociales ou actions.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES