EduBourseActualitésLe secteur de la consommation et de la distribution porté par une...

Le secteur de la consommation et de la distribution porté par une activité M&A et IPO en forte croissance en 2018

Le cabinet international d’avocats d’affaires Baker McKenzie publie une étude sur les fusions-acquisitions (M&A) et introductions en Bourse (IPO) dans le secteur des biens de consommation et de la distribution. Portées par la digitalisation de ses acteurs, les M&A dans le secteur devraient atteindre 632,6 Mds $ en 2018, contre 543,2 Mds $ en 2017, faisant des biens de consommation et de la distribution le secteur le plus dynamique cette année, devant l’industrie et la finance.

De nouvelles attentes de la part des consommateurs
« Les habitudes d’achat ont plus changé en cinq ans que pendant les 50 dernières années. Le nouveau consommateur fréquente désormais des magasins physiques plutôt pour profiter d’une expérience que pour acheter des produits », explique Alyssa Gallot-Auberger, associée chez Baker McKenzie à Paris et responsable mondiale Consumer Goods & Retail du cabinet.

L’essor du e-commerce encourage les M&A
En conséquence, les fusions-acquisitions se multiplient : si les distributeurs investissent le marché du e-commerce, les grands acteurs du e-commerce diversifient, eux aussi, leurs activités dans la distribution physique.

En juin 2017, Amazon a par exemple racheté la chaîne américaine de magasins bio Whole Foods Market, pour 13,7 milliards de dollars, lui permettant de toucher une nouvelle cible de clientèle urbaine et aisée dans le commerce alimentaire physique. Plus récemment, le géant américain a annoncé le lancement de magasins sans caisse en Europe et aux Etats-Unis, affirmant sa volonté de perturber le secteur de la distribution.

Les introductions en Bourse se multiplient
Les introductions en Bourse dans le secteur s’accélèrent également, et cela notamment en Chine : sur environ 38 milliards de dollars levés lors d’IPO dans le secteur en 2017, près de 8 milliards de dollars l’ont été en Chine.

« L’essor des IPO en Chine peut être lié à la force croissante des consommateurs chinois associée à la taille du marché. La croissance prévue du e-commerce en Chine souligne l’appétence des consommateurs chinois pour ce qui est nouveau, y compris les émissions d’actions », explique Alyssa Gallot-Auberger.

En parallèle, les acteurs chinois n’hésitent pas à se tourner vers New York ou Hong Kong pour leur introduction en Bourse : en effet, la plus importante opération transfrontalière menée dans le secteur en 2017 fut l’introduction de l’entreprise de logistique chinoise Best Inc., soutenue par Alibaba, à la Bourse de New York, pour un montant de 518 millions de dollars. Parmi les 10 plus larges introductions en Bourse transfrontalières réalisées en 2017, 6 concernaient des entreprises chinoises.

A propos de Baker McKenzie
Fondé en 1949, Baker McKenzie est un cabinet d’avocats d’affaires international regroupant plus de 5 000 avocats de premier plan et bénéficiant d’une expérience internationale implantés dans 77 villes de 47 pays. Paul Rawlinson est Président du Comité exécutif du Cabinet (www.bakermckenzie.com). A Paris, Baker & McKenzie A.A.R.P.I. compte 26 associés et 170 avocats et juristes spécialisés dans toutes les disciplines majeures du droit des affaires.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200