EduBourseActualitésLa FIRIP souhaite fédérer les acteurs du Wi-Fi français en soutien...

La FIRIP souhaite fédérer les acteurs du Wi-Fi français en soutien du CGET et de la Commission Européenne dans le cadre du projet WIFI4EU

À quelques semaines du lancement du portail d’inscription des projets WIFI4EU, la FIRIP a proposé au Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET) de l’accompagner dans la structuration et la mobilisation de l’écosystème Wi-Fi français.

WIFI4EU est un appel à projets de la Commission Européenne visant à développer le Wi-Fi sur les territoires les plus fragiles ou moins bien couverts par les réseaux fixes et mobiles. Il a pour objectif d’aider les communes et leurs groupements à équiper leurs centres de services et les espaces dédiés au public d’un accès Wi-Fi gratuit. Une enveloppe de 120 millions d’euros au total est en jeu pour couvrir 6 000 à 8 000 communes à travers l’Union européenne. Des financements nationaux seront aussi mobilisés pour les projets qui ne seraient pas retenus par la Commission.

Mi-mars, les collectivités et leurs prestataires devront s’inscrire pour espérer bénéficier de la première vague de ce dispositif (5 sont prévues). Côté financement, le premier arrivé sera le premier servi : il y a donc urgence à communiquer sur cet appel à projets et à fédérer les acteurs concernés pour qu’ils soient prêts à démarrer 6 à 8 semaines plus tard. La FIRIP a participé avec le CGET, le ministère de l’intérieur et le ministère chargé de la modernisation de l’Etat à une réunion d’information, lors de la journée organisée par l’association Ville internet le 8 février dernier.

« La FIRIP a été créée pour fédérer un écosystème alors éclaté, celui des RIP. Cinq ans plus tard, les acteurs du Wi-Fi se retrouvent dans le même cas. Rassembler, coordonner et porter l’action des prestataires Wi-Fi est une continuité logique de l’action de la FIRIP. Notre succès dans la filière RIP est un gage de confiance pour celle du Wi-Fi (opérateurs, équipementiers, intégrateurs et prestataires de plateformes d’identification), d’autant que nous comptons déjà une partie d’entre eux parmi nos membres » explique Etienne Dugas, Président de la FIRIP.

Une légitimité que la fédération fonde également sur sa capacité démontrée à dialoguer avec la puissance publique, en tant que spécialiste des partenariats public-privé.

Si l’objectif est d’informer les prestataires Wi-Fi et de les mobiliser au plus vite sur l’appel à projets WIFI4EU, d’autres travaux viendront ensuite, comme celui d’une contribution technique aux travaux européens autour de l’identification et de l’interopérabilité afin d’aboutir au roaming.

« La FIRIP ajoute une nouvelle corde à son arc pour préparer et construire la smart city de demain, le Wi-Fi en étant un des supports incontournables » se réjouit le Président.

A propos de la FIRIP :

Créée le 6 décembre 2012, la Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP), regroupe plus de 200 entreprises (bureaux d’études, opérateurs, équipementiers, fournisseurs de services, etc.).

Elle œuvre au développement de cette nouvelle filière qui participe activement au plan gouvernemental France Très Haut Débit visant à couvrir l’ensemble des foyers en fibre optique d’ici 2022 et estimé à plus de 20 milliards d’euros financés par le Public et le Privé. En 5 ans, elle est devenue l’interlocuteur privilégié du gouvernement et des principaux organes de décision français dédiés au numérique (Agence du numérique, ARCEP, Commission supérieure du numérique et des postes, membre du Comité Stratégique de la Filière Numérique) et des collectivités. Elle développe des partenariats constructifs et sans exclusivité avec l’ensemble des acteurs institutionnels et techniques (Objectif’Fibre, Credo, etc.).

L’emploi, la promotion des métiers du déploiement de la fibre et la qualification de l’expertise nécessaire pour la mise en œuvre du très haut débit sont également une de ses priorités. L’observatoire des RIP en France, qu’elle a mis en place, évalue à 40.000 les besoins en jeu (en recrutement ou formation) d’ici 2022.

Au-delà des infrastructures, la fédération s’intéresse également aux usages liés au développement numérique des territoires (territoires connectés, IoT, etc.), qui permettront d’inscrire la France dans la gigabit society.

Enfin, elle accompagne ses membres dans la valorisation et la promotion à l’étranger du modèle des réseaux neutres, ouverts et activés, à la française. Cf.www.firip.fr

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200