EduBourseActualitésDéficit de France Telecom : quelques comparaisons

Déficit de France Telecom : quelques comparaisons

France Telecom a annoncé une perte pour 2002 de 20,906 milliards d’€. Depuis le groupe a plus que remonté la pente mais ce déficit fait encore frémir. Les sommes en jeu sont telles qu’il est très difficile pour un simple quidam d’appréhender ce montant. Les seules fois où l’on est susceptible d’entendre de tels chiffres, c’est lorsque l’Etat annonce de nouveaux déficits.

20,906 milliards d’euros. Ce chiffre ne vous dit sans doute rien, mais comparons le avec quelques autres de la même époque. France Telecom explose ainsi le déficit record du Crédit Lyonnais de 1994.

Ces pertes s’expliquaient à l’époque par de nombreuses acquisitions en liquidités ou via de l’endettement. L’Etat en effet ne souhaitait pas voir son contrôle dilué lors d’offre publique d’échange. Ainsi en lieu et place des augmentations de capital ou des offres publiques d’échange, la croissance externe se finançait presque exclusivement par de l’endettement. L’Offre Publique d’Echange est en temps de fortes hausses boursières l’outil de rachat le plus utilisé par les entreprises. Il permet d’acquérir une autre société via une augmentation de capital, et sans bourse déliée. L’OPE permet à une entreprise qui a vu sa valorisation boursière fortement grimper, de profiter de cette situation pour acquérir une société du même secteur.

deficit_ft.gif
Ces fortes pertes s’expliquent ainsi par la différence entre la valeur de rachat d’une société et sa valeur actuelle. Il n’y a pas de baisse de trésorerie mais baisse de la valeur du patrimoine qu’il est nécessaire de comptabiliser. La grave crise des secteurs technologiques du début des années 2000 s’est traduite par l’effondrement des valorisations. Ainsi une société acquise pour 100 se retrouvait en quelques mois cotée à 10. Les entreprises étaient alors dans l’obligation de comptabiliser cette perte même si elles n’avaient aucune intention de la vendre.
Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES