EduBourseActualitésERYTECH présentera les données pharmacodynamiques de l’étude de phase 2/3 d’eryaspase dans...

ERYTECH présentera les données pharmacodynamiques de l’étude de phase 2/3 d’eryaspase dans la LAL lors du congrès de l’ASCO 2018

Lyon (France), le 4 juin 2018 – ERYTECH Pharma (Euronext : ERYP – Nasdaq : ERYP), société biopharmaceutique de stade clinique développant des thérapies innovantes à partir de sa plateforme propriétaire d’encapsulation de médicaments dans les globules rouges, annonce aujourd’hui qu’elle présentera les données de caractérisation pharmacodynamique de son étude de phase 2/3 évaluant eryaspase (GRASPA®) en association avec une chimiothérapie pour le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) lors du congrès annuel de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology), qui se tient du 1er au 5 juin 2018 à Chicago, aux Etats-Unis.

Les données pharmacodynamiques de l’étude européenne de phase 2/3 seront présentées au cours de la séance de posters sur les Hémopathies Malignes par le Dr. Iman El-Hariry, Directrice médicale chez ERYTECH, et le Dr. Philip Lorenzi, Co-Directeur de l’Unité Protéomique et Métabolomique au MD Andersen Cancer Center de Houston.

Séance de posters : « Caractérisation pharmacodynamique d’eryaspase (L-asparaginase encapsulée dans des globules rouges) en association avec une chimiothérapie dans une étude de phase 2/3 chez des patients atteints d’une leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (NCT01518517) »

Poster : 7049
Auteur principal : Dr. Iman El Hariry
Séance de posters : Hémopathies Malignes —Leucémies, Syndromes Myélodysplasiques, et Allogreffes
Lieu : Hall A
Date : Lundi 4 juin 2018
Heure : 8h00-11h30 (heure locale)

L’étude randomisée de phase 2/3 a recruté des patients atteints de LAL récidivante (n=80, âge : 1-55 ans) pour recevoir soit eryaspase soit la forme native de L-asparaginase en association avec une chimiothérapie. L’étude a démontré qu’eryaspase était associé à une activité prolongée de l’asparaginase et à une diminution sensible des réactions allergiques comparé au témoin avec la forme native d’asparaginase. Par ailleurs, l’étude a mis en évidence un profil de sécurité globalement favorable ainsi qu’un taux de rémission complète (RC) plus élevé avec eryaspase.

La durée de la déplétion en asparagine a aussi été évaluée dans cette étude, et elle était plus faible dans le bras eryaspase que dans le bras témoin. Cependant, l’interprétation de ces résultats est largement compliquée par l’absence d’un test fiable pour mesurer les taux d’asparagine, parce que dans des conditions ex vivo, ces derniers diminuent avant que l’enzyme ne soit totalement consommée. Ceci pourrait conduire à une surestimation de la déplétion d’asparagine avec une enzyme asparaginase libre, et dans une moindre mesure avec une enzyme encapsulée. Il est important de noter que, la déplétion d’asparagine était maintenue inférieure à 2 μM pendant environ 7 jours chez 70% et 75% des patients, dans le bras eryaspase et le bras témoin, respectivement. Par ailleurs, la corrélation avec le taux de rémission complète suggère qu’une déplétion d’asparagine inférieure à 2 μM pourrait ne pas être nécessaire avec eryaspase, et qu’un taux inférieur à 7,55 μM au jour 6 pourrait être suffisant.

Cet abstract peut être consulté sur le site internet de l’ASCO. Le poster sera également disponible sur le site d’ERYTECH après le 4 juin 2018.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200