EduBourseActualitésTRANSICIEL : en ordre de marche Chiffre d’affaires 2002 : 565 millions...

TRANSICIEL : en ordre de marche Chiffre d’affaires 2002 : 565 millions d’euros Baisse de l’endettement depuis le 30 juin 2002 : – 20%

· 2002 : Décroissance du secteur informatique
Les clients ont réduit leurs investissements informatiques et ont engagé une baisse de leurs dépenses.

ê Le premier métier touché a été l’Intégration de Systèmes de Gestion (ISG).
ê Devant l’absence de perspectives au 2ème semestre, les donneurs d’ordres industriels ont réduit leurs dépenses dans les activités plus récurrentes de Conseil en Haute Technologie (CHT).
ê Les activités Infogérance Systèmes et Réseaux (ISR) ont connu une évolution plus contrastée, la baisse des prestations en assistance technique étant compensée par la poursuite de la montée en puissance des contrats d’infogérance (politique d’externalisation des entreprises).

· Chiffre d’affaires 2002 : 565 millions d’euros en croissance de 12 %
Dans ce contexte difficile, TRANSICIEL a réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 565 millions d’euros , en croissance globale de 12% par rapport à l’exercice 2001 (505 millions d’euros). L’effectif (sous-traitants inclus) en fin d’exercice est de 8200 collaborateurs.

ê Hors Ariane et à périmètre constant, le chiffre d’affaires décroît globalement de 7,2%.

ê Le groupe Ariane a réalisé un chiffre d’affaires de 87 M euros contre 109 M euros en 2001, soit une décroissance de 20% qui s’est matérialisée essentiellement en France. En Belgique et au Luxembourg l’activité d’Ariane a résisté avec une décroissance limitée à 2%.
ê La part du chiffre d’affaires réalisé à l’international est de 27% contre 18% en 2001.

· La taille critique pour se renforcer chez ses grands clients
La stratégie offensive mise en œuvre par TRANSICIEL pour atteindre une taille significative dans ses trois métiers et à l’international lui a permis de prendre en quelques années une position de leader chez ses principaux clients. En 2002, TRANSICIEL a confirmé ce positionnement fort.

ê Augmentation des parts de marché chez les 10 principaux clients (croissance organique de +6% malgré la baisse des investissements de Snecma et Alcatel en CHT).
ê Développement du chiffre d’affaires avec les grands donneurs d’ordre européens : Union Européenne, Philips, ABN Amro, Caixa,…

· Un business model pertinent face aux turbulences du marché
Depuis la création de TRANSICIEL, son organisation décentralisée soutenue par un outil de gestion opérationnel performant a permis au groupe de mettre en œuvre sa stratégie. Ce business model s’est révélé pertinent en 2002 pour permettre au groupe de s’adapter efficacement aux nouvelles conditions du marché.

ê Baisse des effectifs productifs pour optimiser le taux d’activité.
ê Réduction drastique des frais généraux.

· Réduction significative de l’endettement net
TRANSICIEL s’est mobilisée pour améliorer sa structure financière. Cette politique a été payante : à fin décembre 2002, l’endettement net du groupe a été réduit à 202 millions d’euros contre 244 millions d’euros à fin juin (-20%).

ê Baisse des délais de paiement (97 jours contre 122 jours, soit un gain de 25 jours).
ê Augmentation des marges opérationnelles au 2ème semestre.
ê Finalisation de l’accord avec les actionnaires fondateurs d’Ariane.

Grâce à l’ensemble de ces mesures, TRANSICIEL a décidé de rembourser par anticipation 13 millions d’euros sur son prêt syndiqué. La poursuite de la baisse des comptes clients et la consolidation des marges opérationnelles permettent d’envisager avec une grande confiance l’échéance de remboursement 2003 des prêts à moyen terme (37 millions d’euros).

· 2003 : des fondamentaux solides pour repartir avec le marché
L’exercice en cours n’offre pas pour le moment de perspectives d’amélioration du secteur des services informatiques en Europe. La clientèle fait preuve d’attentisme et de prudence dans l’environnement économique et politique actuel qui offre très peu de visibilité. Ce qui conduit à se retrouver sur un volume d’affaires stable.

Dans ce contexte, TRANSICIEL reste mobilisée pour poursuivre les efforts engagés en 2002 et se trouve en ordre de marche pour profiter de tout retournement du marché.

TRANSICIEL publiera ses comptes définitifs le 27 février 2003.

TRANSICIEL est une SSII (Société de Service et d’Ingénierie Informatique) européenne qui propose une offre de multi-spécialiste pour les grandes entreprises autour de trois métiers complémentaires : le Conseil en Haute Technologie, l’Intégration de Systèmes de Gestion, l’Infogérance & l’Administration de Systèmes et Réseaux.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES