EduBourseActualitésNOXXON PUBLIE SES RÉSULTATS SEMESTRIELS 2019

NOXXON PUBLIE SES RÉSULTATS SEMESTRIELS 2019

Données préliminaires de l’étude clinique de phase I/II avec le NOX-A12

Berlin, Allemagne, le 24 octobre 2019, 18h00 CEST – NOXXON Pharma N.V. (Euronext Growth Paris : ALNOX), société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), publie aujourd’hui ses résultats semestriels au 30 juin 2019.

Aram Mangasarian, Directeur Général de NOXXON, déclare : « NOXXON a réalisé des progrès significatifs dans le développement clinique de notre principal candidat-médicament, le NOX-A12, avec l’obtention de données presque finales de l’essai clinique du NOX-A12 en combinaison avec l’immunothérapie chez des patients atteints d’un cancer pancréatique et colorectal métastatique, à microsatellites stables, et le lancement de l’essai clinique du NOX-A12 en association avec la radiothérapie en traitement de première intention pour le cancer du cerveau. Nous continuons à interagir avec des partenaires potentiels dans le but d’établir un accord afin de partager les ressources financières nécessaires à l’avancement de notre candidat-médicament pour le traitement du cancer. »

Présentation des activités

NOXXON se concentre sur la poursuite de ses études cliniques évaluant son produit phare, le NOX?A12, un composé anti-CXCL12, dans deux associations thérapeutiques distinctes : NOX-A12 + radiothérapie et NOX-A12 + immunothérapie (inhibiteur de point de contrôle PD-1). Chacune de ces approches thérapeutiques est basée sur un rationnel et un mécanisme d’action différents.

L’association du NOX-A12 + radiothérapie est actuellement évaluée en traitement de première intention dans une étude de phase I/II chez des patients atteints d’un cancer du cerveau agressif (glioblastome) nouvellement diagnostiqué, pour lequel les chimiothérapies standards ne sont pas recommandées et dont les tumeurs ne peuvent être réséquées par chirurgie. Le mode d’action attendu du NOX-A12 est l’inhibition d’un processus appelé « vasculogenèse » permettant le remplacement des vaisseaux tumoraux détruits par la radiothérapie et entraînant ainsi une récidive de la maladie.

L’association du NOX-A12 + immunothérapie a été évaluée dans une étude de phase I/II chez des patients atteints d’un cancer pancréatique ou colorectal métastatique pour lequel plusieurs traitements de référence ont échoué. Les données mécanistiques du NOX-A12 ainsi que les taux de survie globale observés dans cette population de patients après le traitement associant le NOX-A12 et un inhibiteur de point de contrôle (anti-PD1) sont très encourageants. Trois patients (15% du total) atteints d’un cancer métastatique à un stade avancé, avec des métastases hépatiques, et dont la maladie était en progression rapide au moment de leur entrée dans l’étude ont survécu pendant plus d’un an.

Des discussions de partenariat ont conduit une des dix plus grandes sociétés pharmaceutiques internationales à lancer une étude préclinique avec le NOX-A12 dans une nouvelle indication. L’indication est une maladie grave avec d’importants besoins médicaux insatisfaits et un marché estimé à plus d’un milliard d’euros.

À propos de NOXXON
Les produits oncologiques développés par NOXXON agissent sur le microenvironnement tumoral et le cycle immunitaire anticancéreux par la rupture de la barrière de protection tumorale et l’inhibition de la réparation tumorale. En neutralisant des chimiokines dans le microenvironnement tumoral, NOXXON associe son approche à celle d’autres types de traitement afin d’affaiblir les défenses tumorales contre le système immunitaire et d’augmenter l’impact thérapeutique. Son programme phare, le NOX-A12, s’appuie sur un long développement clinique et de nombreuses données de sécurité. Les premiers résultats de l’essai clinique de phase I/II sur l’association de NOX-A12 avec le Keytruda®, chez des patients atteints d’un cancer métastatique colorectal ou du pancréas, ont été publiés en décembre 2018 et de prochaines études dans ces indications sont en cours de planification. En septembre 2019, la société a initié une autre étude avec le NOX-A12 dans le cancer du cerveau en association avec la radiothérapie, qui a obtenu le statut de médicament orphelin aux États-Unis et en Europe pour le traitement de certains cancers du cerveau. Le deuxième actif de la société en développement clinique, le NOX-E36, agit sur le microenvironnement tumoral en ciblant le système immunitaire inné. NOXXON prévoit d’évaluer l’action de NOX-E36 chez les patients atteints d’un cancer du pancréas, en monothérapie ainsi qu’en association. Plus d’informations sont disponibles sur : www.noxxon.com.

Keytruda® est une marque déposée de Merck Sharp & Dohme Corp.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200