EduBourseActualitésAlcatel : Quatrième trimestre et résultats annuels 2000 - Télécom : augmentation...

Alcatel : Quatrième trimestre et résultats annuels 2000 – Télécom : augmentation du chiffre d’affaires annuel de 41% et du résultat opérationnel de 83% – Doublement du résultat net

Paris, le 31 janvier 2001 – Le Conseil d’Administration d’Alcatel (Paris:
CGEP.PA; NYSE: ALA) s’est réuni hier et a approuvé les résultats consolidés
du Groupe, qui annonce aujourd’hui ses résultats pour le quatrième
trimestre et l’année 2000. Les ventes sur l’ensemble de l’année 2000
s’élèvent à 31 408 millions d’euros, soit une progression de 36% par
rapport à 1999. Le résultat opérationnel augmente de 77%, passant de 1 275
millions d’euros en 1999 à 2 251 millions d’euros en 2000. Les ventes
télécom augmentent de 41%, atteignant 26 788 millions d’euros, le résultat
opérationnel progresse deux fois plus vite (83%) à 2 082 millions d’euros.
Le résultat net augmente de 106% à 1 324 millions d’euros, représentant un
résultat par action “A” dilué de 1,20 euro par action (1,13 dollar par
ADS), à comparer à 644 millions d’euros en 1999, ou 0,69 euro par action
(0,65 dollar par ADS).

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre progresse de 26% à 9 689
millions d’euros comparé au quatrième trimestre 1999. Le résultat
opérationnel enregistre une progression de 32% à 881 millions. Le chiffre
d’affaires télécom enregistre une croissance de 31% par rapport au
quatrième trimestre 1999, à 8 505 millions d’euros. Le résultat
opérationnel télécom progresse de 41% à 832 millions d’euros. Le résultat
net atteint 426 millions d’euros, représentant un résultat par action “A”
dilué de 0,36 euro par action (0,34 dollar par ADS), à comparer au résultat
net du quatrième trimestre 1999 à 338 millions d’euros, ou 0,36 euros par
action (0,34 dollar par ADS).

Serge Tchuruk, Président-Directeur Général a déclaré :

“2000 représente une étape majeure pour Alcatel. Nous sommes quasiment
devenus un pur acteur télécom et c’est pourquoi je centrerai mes propos sur
cette partie de nos activités. Nous avons plus que rempli les objectifs que
nous nous étions assignés. D’une part, la croissance des ventes a été très
largement supérieure à celle du marché. D’autre part, le résultat
opérationnel a augmenté deux fois plus vite que nos ventes. Le succès
d’Alcatel s’explique par ses positions de leader mondial dans les solutions
de données large bande, les réseaux optiques sous-marins et terrestres et
sur sa capacité unique à offrir à ses clients mondiaux des solutions de
réseaux complètes de bout en bout, intégrant le déploiement et les services
associés.

La performance d’Alcatel en 2000 est illustrée par une progression des
ventes de 31% au quatrième trimestre par rapport à un quatrième trimestre
1999 déjà élevé du fait d’une forte saisonnalité. Les activités télécom
d’Alcatel vont continuer à se développer même si un renforcement de l’Euro
pourrait mécaniquement affecter la croissance de notre chiffre d’affaires.
Grâce à nos positions de leader dans l’accès large bande et notre
croissance dans l’Optique, nous prévoyons de poursuivre nos avancées sur un
marché américain dont la croissance se ralentira probablement, du moins
pendant la première partie de l’année. L’Europe, notre plus grand marché,
représente plus de 50% de nos ventes, et devrait progresser cette année au
même taux que l’année dernière, du fait d’une croissance de la demande de
bande passante, à la fois dans l’accès et dans les réseaux dorsaux.
L’Asie-Pacifique, où nous développons fortement nos positions pour
l’ensemble de nos produits, devrait enregistrer la croissance la plus
rapide. La combinaison d’un large portefeuille de produits, d’une
répartition géographique diversifiée et de clients financièrement solides
devrait nous permettre d’établir une base solide d’expansion, malgré les
incertitudes de l’environnement économique actuel.

Nous avons encore du chemin à parcourir pour améliorer le besoin en fond de
roulement du Groupe. Avec des créances clients qui diminuent de 37 à 34%
des ventes annuelles, nous avons réalisé des progrès satisfaisants, non
seulement quantitativement mais également qualitativement puisque nous
n’avons pratiquement passé aucune provision sur les financements de projets
pendant l’année. Nous devons clairement aller au-delà, notamment en ce qui
concerne les stocks. Nous mettons en ?uvre actuellement le projet interne
déjà annoncé et grâce auquel nous allons réduire les stocks de deux
milliards de dollars d’ici fin 2002, sur la base du niveau de ventes
actuelles.

Alcatel confirme sa prévision d’une progression de ses ventes supérieure à
celle du marché en 2001. Au taux de change Euro/dollar actuel (0,93), nous
prévoyons une progression de l’ordre de 20 à 25% de nos ventes télécom sur
l’année, le résultat opérationnel continuant d’augmenter environ deux fois
plus vite. Le résultat par action devrait enregistrer une progression de
l’ordre de 30% à 40%. Le premier trimestre 2001 devrait voir une croissance
de ses ventes télécom d’une année sur l’autre proche de 25%, du fait d’un
carnet de commandes soutenu. Le résultat opérationnel télécom, pour sa
part, devrait croître plus rapidement. Les fortes performances des
segments Optique et Réseaux seront en partie compensées par les ventes des
activités Espace & Composants et e-Business, qui resteront stables au
global.”

Chiffres clés

|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| En millions d'euros  |   4ème| trimestr| Année | Année |
| (sauf pour l'EPS)    |       | e       |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
|                      |  2000 |   1999  |  2000 |  1999 |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| Chiffre d'affaires   | 9 689 |  7 671  | 31 408| 23 023|
| net (En million      |       |         |       |       |
| d'euros)             |       |         |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
|   Résultat           |  881  |   668   | 2 251 | 1 275 |
|   opérationnel (En   |       |         |       |       |
|   million d'euros)   |       |         |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| Résultat net (En     |  426  |   338   | 1 324 |  644  |
| million d'euros)     |       |         |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| Résultat par action  |  0,36 |   0,36  |  1,20 |  0,69 |
| en euro (dilué)      |       |         |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| Résultat/ADS en      |  0,34 |   0,34  |  1,13 |  0,65 |
| dollar (dilué)       |       |         |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|

*Dans ce tableau, le résultat par action du quatrième trimestre et de
l’année 1999 a été retraité afin de refléter la division de la valeur
nominale des actions par cinq intervenue le 22 mai 2000. Il est calculé
sur la base des actions Alcatel “A” (en millions) comme suit : Q4 2000 – 1
181; Année 2000 – 1 102; Q4 1999 – 943; Année 1999 – 935. Le résultat par
ADS a été calculé à partir du cours d’achat Euro/dollar de New-York du 29
décembre 2000 à midi correspondant à 0,9388$.

Résultats du quatrième trimestre 2000 (non audités)
Les ventes du quatrième trimestre s’élèvent à 9 689 millions d’euros, en
hausse de 26,3% par rapport au quatrième trimestre 1999. La répartition
géographique des ventes se répartit comme suit : l’Europe 52,4%, les
Etats-Unis 20,7%, l’Asie 8,5% et le reste du monde 18,4%.

La marge brute s’améliore de plus d’un point à 29,4%, par rapport à 28,3%
au quatrième trimestre 1999. Les dépenses administratives et commerciales
restent stables, passant de 12,3% au quatrième trimestre 1999 à 12,4% du
chiffre d’affaires cette année, la réduction des dépenses de fonctionnement
étant neutralisée par l’augmentation des dépenses de marketing. Les
dépenses de R&D, principalement consacrées aux réseaux optiques et aux
réseaux de données, augmentent de 208 millions d’euros, soit 7,9% du
chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel atteint 881 millions d’euros,
ce qui représente une croissance de 31,9% comparé aux 668 millions d’euros
du quatrième trimestre 1999.

Le résultat avant amortissement des écarts d’acquisitions s’élève à 557
millions d’euros et a été affecté négativement par les provisions liées à
Globalstar. Le résultat net atteint 426 millions d’euros, soit un résultat
par action “A” dilué de 0,36 euro (0,34 dollar par ADS) basé sur 1 181
millions d’actions “A”.

Résultats de l’année 2000
Le chiffre d’affaires de l’année 2000 augmente de 36,4% et atteint 31 408
millions d’euros. L’Europe représente plus de la moitié des ventes du
Groupe (53,7%), les Etats-Unis atteignant 22,2%, l’Asie 7,3% et le reste du
monde 16,8%.

La marge brute progresse à 29,3% alors que les dépenses administratives et
commerciales diminuent à 13,2% du chiffre d’affaires. Les dépenses de R&D
augmentent de 719 millions d’euros, tandis que le pourcentage du chiffre
d’affaires diminue de 9,2% à 9%. Le résultat opérationnel passe de 1 275
millions d’euros en 1999 à 2 251 millions d’euros cette année, soit une
croissance de 76,5%. Le résultat avant amortissements des écarts
d’acquisitions s’élève à 1 900 millions d’euros, soit une augmentation de
70%, et inclut 623 millions d’euros d’autres produits et charges contre 925
millions d’euros en 1999. Le résultat net double à 1 324 millions d’euros,
soit un résultat par action “A” dilué de 1,20 euro (1,13 dollar par ADS)

basé sur 1 102 millions d’actions “A”. Le taux d’endettement net est de
29%.

Chiffres clés

|----------------------+-------+---------+-------+-------|
| Analyse par segment  |   4ème| trimestr| Année | Année |
| En millions d'euros  |       | e       |       |       |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|
|                      |  2000 |   1999  |  2000 |  1999 |
|----------------------+-------+---------+-------+-------|

|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Chiffre d'affaires   |       |       |       |       |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Réseaux              | 3 784 | 2 640 | 11 761| 7 460 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Optique              | 2 286 | 1 675 | 7 110 | 5 023 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| e-Business           | 1 443 | 1 342 | 4 827 | 3 625 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Espace & Composants  | 1 187 |  973  | 3 793 | 3 311 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Autres  &            |  (195)| (130) | (703) |  (449)|
| éliminations télécom |       |       |       |       |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
|  Sous-total Télécom  | 8 505 | 6 500 | 26 788| 18 970|
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Nexans               | 1 238 | 1 207 | 4 783 | 4 182 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Eliminations         |  (54) |  (36) | (163) | (129) |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
|         Total        | 9 689 | 7 671 | 31 408| 23 023|
|----------------------+-------+-------+-------+-------|

|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Résultat opérationnel|       |       |       |       |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Réseaux              |  381  |  217  |  809  |  294  |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Optique              |  306  |  218  |  856  |  614  |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| e-Business           |   44  |   62  |  110  |   35  |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Espace & Composants  |  104  |   87  |  269  |  188  |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Autres               |  (3)  |   7   |   38  |   6   |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
|  Sous-total Télécom  |  832  |  591  | 2 082 | 1 137 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
| Nexans               |   49  |   50  |  169  |  138  |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|
|         Total        |  881  |  641  | 2 251 | 1 275 |
|----------------------+-------+-------+-------+-------|

Réseaux
Le chiffre d’affaires du segment sur l’année franchit pour la première fois
la barrière des 10 milliards d’euros. Il atteint 11 761 millions d’euros,
soit une augmentation de 57%. Toutes les activités ont réalisé
d’excellentes performances, notamment dans l’accès, les plates-formes ATM,
les infrastructures mobiles (GSM), les solutions de réseaux intelligents et
les services de réseaux clés en main. Alcatel reste le leader du marché de
la technologie DSL (lignes d’abonnés numériques) et a livré 6 millions de
lignes ADSL dans le monde en 2000.

Le résultat opérationnel du segment augmente de 175% pour atteindre 809
millions d’euros. Les marges se sont améliorées dans tous les secteurs et
ont été tirées par l’accès large bande, les services de réseaux et la
commutation. Dans les activités de commutation bande étroite, la
rationalisation des efforts de R&D et l’externalisation des activités de
maintenance et de support s’avèrent être une stratégie payante.

Optique
Le segment Optique affiche une croissance de son chiffre d’affaires, à 7
110 millions d’euros, de 41% par rapport à 1999. Les ventes d’équipements
de transmission optique terrestre ont été fortes, à la fois en Europe et
aux Etats-Unis. Elles sont de plus en plus tirées par les cross connects
et les transmissions DWDM, tous deux ayant contribué pour 25% du chiffre
d’affaires du segment au quatrième trimestre. Les ventes dans les réseaux
sous-marins ont été fortes sur l’ensemble de l’année, à la fois dans
l’Atlantique et en Asie-Pacifique. Les ventes de fibres optiques
enregistrent une croissance à trois chiffres avec une demande très forte
pour la fibre Teralight(TM). Les ventes de composants optiques augmentent
de 144% d’une année à l’autre.

Le résultat opérationnel du segment, à 856 millions d’euros, contribue à
hauteur de 41% pour l’ensemble des télécoms. Il a été stimulé par les
réseaux sous-marins et les fibres optiques toutes régions confondues, par
les transmissions terrestres et par Optronics aux Etats-Unis et en Europe.

Les résultats complets d’Optronics sont diffusés aujourd’hui dans un
communiqué de presse distinct.

e-Business
Le chiffre d’affaires progresse de 33%, avec une forte contribution des
téléphones mobiles GSM et des solutions de centres de contacts de Genesys.
Le volume des ventes de ces deux activités enregistre une forte croissance
à deux chiffres. Les livraisons de téléphones mobiles atteignent 20
millions d’unités, malgré des indices croissants d’un ralentissement sur le
marché européen du GSM à la fin de l’année. Après avoir enregistré des
bénéfices significatifs lors du premier semestre, les ventes de PABX ont
diminué au cours des troisième et quatrième trimestres, conduisant à un
taux de croissance stable sur l’année. Les ventes de commutateurs LAN ont
été médiocres durant la deuxième partie de l’année.

Le résultat opérationnel a augmenté de 214%, stimulé par une amélioration
significative de la marge des terminaux résultant à la fois de
l’augmentation des volumes et d’un prix de vente moyen plus élevé. Genesys
a contribué aux marges par un résultat en très forte croissance. Ces
performances sont compensées par des pertes dans la distribution des
produits où la restructuration en cours a affecté à la fois le volume des
ventes et les marges.

Espace et composants
Sur l’année 2000, le chiffre d’affaires du segment progresse de 14% à 3 793
millions d’euros grâce aux systèmes de radio fréquences et, pendant la
seconde partie de l’année, grâce aux satellites de communication.

Le résultat opérationnel progresse de 43% comparé à 1999. L’amélioration
est principalement liée à la diminution des coûts de production des
composants.

Nexans
Nexans réalise en 2000 un chiffre d’affaires de 4 783 millions d’euros, en
progression de 14,4% par rapport à 1999, soit 5,3 % hors effets de
variation des cours du cuivre. Cette performance est due à un redressement
du marché européen des câbles d’installation et de la poursuite de
conditions favorables dans le secteur des câbles d’énergie en Amérique du
Nord ainsi qu’un fort développement des câbles spéciaux pour des
applications télécom, aéronautique et médical.

Le résultat opérationnel atteint 169 millions d’euros, soit une
augmentation de 22,5%. Cette progression confirme l’effet des
restructurations entreprises dans le secteur des câbles d’énergie et des
câbles de cuivre pour réseaux télécom, domaines ayant donné lieu à une
rationalisation industrielle poussée.

————–

Le Conseil d’administration d’Alcatel proposera à la prochaine assemblée
générale des actionnaires, qui se tiendra le 3 mai 2001, la distribution
d’un dividende net de 0,48 euros par action “A”, soit 0,72 euros par action
“A” avoir fiscal inclus, en hausse de 9% par rapport à celui distribué au
titre de l’exercice 1999. Le paiement du dividende représentera un montant
global de 544 millions d’euros, en augmentation de 29 % par rapport à
l’année dernière. La date de paiement du dividende est fixée au 7 mai 2001.

————–

A propos d’Alcatel
Avec des solutions intégrées de réseaux voix-données, Alcatel construit les
réseaux du futur. Ses clients sont aussi bien les opérateurs, déjà établis
ou nouveaux venus sur le marché, que les entreprises et le grand public.
Fort de 130 000 salariés et d’un chiffre d’affaires de 31 milliards d’euros
en 2000, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES