EduBourseActualitésSignature d'un accord cadre par le groupe France Télécom et quatre organisations...

Signature d’un accord cadre par le groupe France Télécom et quatre organisations syndicales

La direction du groupe France Télécom et quatre organisations syndicales (CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) viennent de signer aujourd’hui un accord cadre Groupe sur l’emploi et la gestion prévisionnelle des compétences. Il fixe un cadre pour la gestion de la mobilité à l’intérieur du Groupe et vers les fonctions publiques. L’accord concerne tous les salariés de France Télécom SA et des filiales françaises du Groupe.

Les dispositions de l’accord visent à anticiper les conséquences sur l’emploi des évolutions d’organisation en renforçant le dialogue social à travers un échange d’informations en amont sur la politique de l’emploi et l’évolution des métiers créant ainsi :

un cadre clair pour mettre en œuvre les évolutions d’organisation s’appuyant sur des instances de concertation à tous les niveaux du Groupe,
des outils permettant d’accompagner les salariés dans leur évolution professionnelle (espace mobilité, formation, mesures d’accompagnement..).

L’accord prévoit :

Pour les salariés

L’accord vise à donner aux salariés une plus grande visibilité sur les évolutions de l’organisation et met en place des mesures concrètes pour les accompagner lors de leur mobilité soit dans le Groupe soit vers la fonction publique avec notamment :

des règles claires en matière de mobilité, de déploiement et de reclassement (priorité des reclassements, aide financière pour les mobilités géographiques, choix de suivre leur activité, recherche de solutions sur leur bassin d’emploi),
la création d’un espace mobilité ouvert à tous les salariés donnant accès à des informations sur le marché de l’emploi interne et des fonctions publiques, ainsi que des espaces dédiés dans chaque région apportant une visibilité sur les offres du bassin d’emploi,
des mesures concrètes d’accompagnement pour les mobilités volontaires vers les fonctions publiques (conseil, aide à la rédaction de CV, bilan de compétence…),
accompagnement par la formation à travers la mise en place d’un dispositif collectif favorisant la validation des acquis de l’expérience (VAE) sur les métiers prioritaires.
Les règles relatives à la mobilité sont désormais les mêmes pour l’ensemble des filiales et entités du Groupe situées en France et s’appliquent aux fonctionnaires aussi bien qu’aux salariés de droit privé.

Pour les organisations syndicales

une information en amont sur la politique de l’emploi et les projets d’évolution du groupe,
une concertation renforcée avec les instances représentatives du personnel,
une visibilité accrue dans la mise en œuvre des décisions et de l’accompagnement des salariés.
Les organisations syndicales auront une visibilité sur l’évolution de l’organisation et la politique de l’emploi à travers des instances de concertation :

au niveau du Groupe, à l’Instance de Groupe
au niveau des divisions et des fonctions, dans le cadre de rencontres et d’échanges avec les Directeurs Exécutifs
au comité d’entreprise, pour les filiales et pour France Télécom SA selon ses modalités spécifiques
Cet accord cadre est le fruit d’un processus de négociation large associant des représentants de toutes les organisations syndicales, des DRH de France Télécom SA et des filiales ainsi que des managers, qui a démarré en mars 2003. Plusieurs groupes de travail avaient été constitués pour étudier la question de l’emploi à France Télécom, impliquant plus de 100 personnes à tous les niveaux du Groupe et de ses filiales en France. C’est le résultat de cette coopération intense entre les différents acteurs qui a permis, en trois mois, la signature de cet accord.

Aujourd’hui, le groupe France Télécom doit se réorganiser pour améliorer ses performances opérationnelles en vue de devenir l’un des meilleurs opérateurs européens. Il a fait le choix de capitaliser sur les compétences acquises par ses salariés et de les optimiser à travers des mesures concrètes de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences, en privilégiant le dialogue social à tous les niveaux.

Cet accord est une illustration du renouvellement du dialogue social voulu par France Télécom qui s’est traduit notamment par la création du Comité d’Orientation composé des administrateurs salariés pour préparer les Conseils d’Administration et l’information systématique de l’Instance de Groupe après chaque Conseil d’Administration.

Tél : 01 44 44 93 93

Nilou Du Castel
[email protected]

Patrick Thielemans
[email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES