EduBourseActualitésOrange : le Groupe révèle sa nouvelle stratégie accompagnée d'objectifs financiers ambitieux

Orange : le Groupe révèle sa nouvelle stratégie accompagnée d’objectifs financiers ambitieux

Nouveaux objectifs financiers ambitieux pour le groupe en 2003 et au-delà :
Croissance du chiffre d’affaires : en bonne voie pour atteindre l’objectif de 5% en 2003 par rapport au chiffre d’affaires reporté l’an dernier; accélération attendue en 2004 et 2005
Croissance du REAA* : 15% à 17% par an de 2003 à 2005
Croissance du free cash flow opérationnel** : 40% à 45% par an de 2003 à 2005
Free cash flow opérationnels** cumulés : environ 14 milliards d’euros sur la période 2003-2005

* Résultat d’exploitation avant amortissements
** Résultat d’exploitation avant amortissements (REAA) moins investissements corporels et incorporels (hors licences)

Intégration du groupe Orange au travers de sa couverture géographique
Prochain partenariat avec trois opérateurs européens clés
Nouvelle stratégie de segmentation client
Mise à profit de l’intelligence des infrastructures réseau
Nouvelle équipe dirigeante internationale en charge de la stratégie globale du groupe
Orange SA révèle aujourd’hui sa nouvelle stratégie. Le groupe entend capitaliser sur une connaissance intime du client, l’intelligence de son réseau, le développement de partenariats stratégiques et enfin la nouvelle structure du groupe, pour mettre à profit la puissance d’Orange et fournir à ses clients à travers le monde un ensemble de services homogènes.

Orange est en train de mettre en place une plateforme technologique commune à travers l’ensemble du groupe. En renforçant l’intelligence de l’infrastructure réseau, Orange sera ainsi en mesure de développer rapidement et de façon homogène un ensemble de nouveaux services et d’applications pour ses clients.

Orange annonce également aujourd’hui son intention de créer une alliance avec TIM (Telecom Italia Mobile), Telefonica Moviles et T-Mobile. L’objectif est d’améliorer l’expérience client au travers d’une gamme homogène de services voix, données et Internet mobile sur de nombreux marchés.

Orange annonce les principaux objectifs financiers du groupe pour l’année 2003 :

Croissance du chiffre d’affaires : en bonne voie pour atteindre l’objectif de 5% en 2003 par rapport au chiffre d’affaires reporté l’an dernier
Résultat d’exploitation avant amortissements (REAA) : minimum 6,2 milliards d’euros en 2003
Investissements corporels venant s’ajouter au bilan : 2,6 milliards d’euros en 2003
Orange annonce également les nouveaux objectifs du groupe pour les années 2004 et 2005 :

Croissance du chiffre d’affaires : accélération en 2004 et 2005 par rapport à 2003
Croissance du Résultat d’exploitation avant amortissements (REAA) : 15% à 17% par an de 2003 à 2005
Marge du REAA en pourcentage du chiffre d’affaires total : près de 40% en 2005
Free cash flow opérationnels cumulés : environ 14 milliards d’euros sur la période 2003-2005
Croissance du free cash flow opérationnel : 40% à 45% par an de 2003 à 2005
Ratio investissements corporels sur chiffre d’affaires : environ 11% à long terme
Aux vues de la baisse des taux d’intérêts et du volume croissant de free cash flow opérationnel généré par le groupe, Orange annonce également sa décision d’exercer son option de rachat portant sur toutes les obligations senior d’Orange plc à maturité août 2008, et ce pour un montant de 272 millions de livres. Ces titres obligataires seront rachetés le 1er août 2003 à leur prix de rachat, incluant les intérêts courus au 1er août 2003 pour un montant d’environ 283 millions de livres. L’exercice des options génère une valeur actualisée nette positive pour le groupe Orange.

Intervenant au cours de la présentation stratégique du groupe qui se tenait aujourd’hui à Londres, Sol Trujillo, Directeur Général d’Orange, a déclaré: “le secteur des communications mobiles entre aujourd’hui dans une nouvelle phase, et à cette phase correspond un nouveau modèle de croissance. Il est temps pour nous de relever ce nouveau défi en nous donnant les moyens de générer une telle
croissance : en formant de nouvelles alliances avec des partenaires de choix, en construisant et en capitalisant sur notre portefeuille technologique et enfin en travaillant en tant que groupe unifié de façon à offrir à nos clients les bons services, de la façon la plus simple et la plus efficace.”

travailler en tant que groupe unifié
L’intégration d’Orange se poursuit : il s’agit de travailler en tant que groupe unifié à la mise en place d’une stratégie globale et cohérente, exécutée localement au sein des actifs du groupe. La construction d’une plateforme technologique ouverte au sein du groupe permet non seulement de fournir au client une expérience homogène, mais également de réduire les coûts tout en mettant en valeur l’expérience et la marque Orange auprès des clients en Europe.

Grâce à un certain nombre de changements organisationnels, une politique plus globale devrait se mettre en place, rendue nécessaire par la volonté de cohérence et d’efficacité du groupe. Ainsi une approche centralisée sera adoptée dans tous les domaines où il s’agira de tirer parti de la taille et des actifs du groupe. Une telle structure donnera en effet à Orange une réelle transparence interne en matière de reporting financier, de marketing, ou encore de données clients.

stratégie de couverture géographique
Orange concentre désormais ses efforts sur la nouvelle zone Euro (comprenant tous les pays rejoignant l’Europe entre aujourd’hui et 2007).

Toutes les sociétés actuelles du groupe Orange détenues majoritairement devront remplir les critères financiers suivants :

REAA positif en 2003 (résultat d’exploitation avant amortissements)
Free cash flow opérationnel positif en 2004
D’ici 2005, et dans chacun des pays où le groupe est présent, position de numéro un ou deux ou part de valeur du marché supérieure à 20%.
Au cours des prochains mois, un certain nombre d’alliances seront annoncées : elles viendront élargir la couverture géographique du groupe sans pour autant nécessiter de sortie de fonds, ou permettront, dans le domaine technologique, de maximiser les ressources en matière de réseau et d’étendre ainsi la gamme de services disponibles auprès des clients du groupe en Europe et au-delà.

C’est une de ces alliances qu’Orange annonce aujourd’hui : le groupe a l’intention de travailler en collaboration avec TIM (Telecom Italia Mobile), Telefonica Moviles et
T-Mobile à la création d’une alliance d’opérateurs internationaux de premier ordre, l’objectif étant de proposer aux clients, qu’ils soient particuliers ou professionnels, une gamme homogène de services voix, données et Internet mobile sur de nombreux marchés. Cette nouvelle alliance, portant initialement sur l’Europe, permettra à Orange d’offrir à ses clients des services nouveaux et avec lesquels ils sont familiers, et ce dans les pays où le groupe est absent.

services aux professionels
Ce type d’alliances devrait être extrêmement profitable aux clients professionnels du groupe, tout en permettant par ailleurs à Orange de se positionner comme partenaire numéro un auprès de nombreuses sociétés, comme c’est déjà le cas en France. Orange renforce en effet de plus en plus ses efforts au niveau du segment de la clientèle professionnelle. Orange travaille déjà avec plus de la moitié des sociétés du classement Fortune 100 sur ses huit principaux marchés en Europe. Dans ce domaine, les synergies avec la société mère du groupe, France Télécom, sont évidentes. Orange a déjà commencé à travailler en collaboration avec Equant (société du groupe France Télécom) afin d’offrir sur la quasi totalité de sa couverture géographique des services GPRS sur Réseau Privé Virtuel. Enfin le groupe a déjà mis en place un certain nombre de partenariats profitables tels que ceux conclus avec Palm, Oracle et Fujitsu. Parmi les sociétés devenues récemment clientes du groupe, on compte Air France, HP, Good2022, Mitsubishi Electric et Norwich Union.

l’intimité avec le client
Orange présente également aujourd’hui la façon dont le groupe entend maintenir son leadership en matière de service client : en élaborant une stratégie de segmentation fondée exclusivement sur les besoins de ses clients, Orange entend leur offrir les services dont ils ont effectivement besoin et d’après le mode qui leur convient.

La segmentation clientèle a toujours été traditionnellement fondée sur des critères tels que l’âge, l’occupation ou le sexe. Orange est conscient qu’une telle segmentation ne reflète pas nécessairement la façon dont un client utilise son téléphone et qu’il est bien plus pertinent de segmenter sa clientèle en fonction des besoins de ses clients et de leurs styles de vie. La croissance du marché proviendra ainsi non seulement de l’accent porté sur les clients à forte valeur ajoutée, mais également des efforts entrepris au niveau de nouveaux segments de clientèle, potentiellement générateurs de revenus supplémentaires.

Ainsi que l’explique Sol Truijillo: “nous allons parler bien plus à nos clients, faire en sorte de connaître leurs besoins en matière de communication, quelles sont les applications qui les intéressent, comment ils veulent être facturés, ou encore comment ils veulent communiquer avec nous. Par exemple, certains voudront n’avoir qu’un seul point d’accès, sur leur ligne fixe, Internet ou leur mobile, tandis que d’autres voudront avoir à leur disposition des applications purement mobiles. Les systèmes existants seront optimisés, de nouveaux systèmes informatiques seront développés, de façon à se rapprocher davantage du client, et, via la collecte d’information le concernant, d’utiliser ces données rapidement et efficacement. Nous estimons chez Orange que cette nouvelle approche, fondée sur les besoins du client, se révèlera tout aussi positive pour le client que pour le groupe lui-même : elle engendre en effet plus de confiance, stimule la fidélité des clients et en retour, génère plus de chiffre d’affaires.

l’intelligence du réseau
Orange se concentre également sur les moyens de mettre à profit l’intelligence développée au sein de ses réseaux en place ou à venir. Alors que se développent les fonctionnalités du réseau et que de nouveaux services plus complexes viennent remplacer les services de base voix et données, l’intelligence du réseau Orange devient de plus en plus intégrale.

Ainsi que l’explique Sol Trujillo : “Le réseau lui-même (plus que l’appareil) peut être utilisé directement à la création de nouveaux services et d’applications. Le réseau sait en effet comment vous avez personalisé votre appareil. Il sait où vous êtes, qui vous êtes et ce que vous faites. Le réseau permet ainsi de créer pour nos clients une réelle expérience homogène.”

une nouvelle équipe internationale
Enfin, Sol Trujillo présente aujourd’hui sa nouvelle équipe, très expérimentée et internationale, à qui incombe la charge de mener à bien la nouvelle stratégie d’Orange dans le monde. A propos de sa nouvelle équipe, Sol Trujillo a déclaré : Sanjiv Ahuja, Directeur Technique, est l’un des dirigeants techniques les plus expérimentés, et il aidera Orange à devenir un groupe parfaitement intégré. Wilfried Verstraete, Directeur Financier, a acquis une expérience considérable auprès de Mobistar et de Wanadoo et a toutes les compétences requises afin de soutenir Orange dans cette nouvelle étape de son histoire. Bill Stewart est désormais à la tête de la Stratégie Marketing du groupe, et doit apprendre aujourd’hui à connaître nos 45 millions de clients, tout en développant un nouveau modèle d’exécution opérationnel parmi nos responsables pays. Richard Brennan, responsable Marque, Marketing et Produits, est chez Orange depuis le début et conduira à terme les innovations qui feront d’Orange un groupe à part. Simon Cartwright, qui fait également partie des anciens du groupe, est, en tant que responsable des Ressources Humaines, celui qui devra diriger l’élément “humain” d’Orange. Enfin sur le terrain, chacune de nos opérations se devra de contribuer à la création de l’”expérience” Orange pour le client, en l’adaptant éventuellement aux contraintes locales. Didier Quillot et John Allwood ont tous deux une longue expérience au sein du groupe et mené leurs divisions respectives vers les sommets. Brigitte Bourgoin travaillera en collaboration avec les autres divisions à la génération progressive d’une croissance plus importante, tout en redéfinissant et en remplissant les objectifs.”

Sol Trujillo conclut : “En rassemblant les différents pays du groupe, nous serons bientôt en mesure de stimuler la croissance de nos opérations, tirant ainsi pleinement profit de notre taille, de notre dimension internationale et de l’expertise considérable acquise dans chacun des pays où nous sommes présents, et nous renforcerons encore l’importance accordée au client. Nous avons l’intention de mettre en place des plateformes techniques couvrant l’ensemble du groupe et des dispositifs présentant des interfaces techniques homogènes.”

“Ce sont là des objectifs ambitieux. C’est pour cette raison que j’ai tenu à rassembler autour de moi une équipe de management de toute volée et à la mesure de nos ambitions. Là où ils ont réussi par le passé, ils réussiront encore à l’avenir.”

La présentation stratégique sera diffusée en direct sur le site Internet Orange.com : à 11h00 sur le section “Corporate Affairs” et à 14h45 sur la section “Investor Relations”. Les présentations resteront disponibles sur le site pendant trois mois.

Notes
Orange et wirefree sont des marques déposées d’Orange PCS. Le groupe Orange est l’un des plus grands groupes de communications mobiles dans le monde, opérant dans 18 pays en Europe et au-delà. Le groupe offre une large gamme de services de communication personnelle, notamment sur réseau GSM1800 et autres réseaux cellulaires digitals. La marque Orange est présente au Royaume-Uni, en France, en Suisse, en Roumanie, au Danemark, en Slovaquie, en Thaïlande, en Côte d’Ivoire, en République Dominicaine, au Cameroun, aux Pays-Bas, au Botswana et à Madagascar. Le groupe détient également une participation majoritaire dans une société en Belgique (Mobistar). Le groupe Orange exerce un contrôle joint dans une société en Egypte (MobiNil) et possède des participations minoritaires dans des sociétés au Portugal (Optimus), en Autriche (Connect Austria) et à Mumbai en Inde (BPL Mobile). Fin mars 2003, Orange était le premier opérateur mobile au Royaume-Uni avec 13,3 millions de clients actifs et en France avec plus de 19,2 millions de clients enregistrés. Fin mars 2003, Orange comptait dans ses filiales majoritaires 44,9 millions de clients dans le monde. Pour plus d’information, veuillez consulter le site www.orange.com

Presse
Pour plus de renseignements, demande de rendez-vous ou d’images, vous pouvez contacter le service de presse de France Télécom en composant le
01 44 44 93 93

Relations Investisseurs
Pour plus de renseignements, veuillez prendre contact avec l’équipe des Relations Investisseurs d’Orange en composant le +44 20 7984 1710.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES