EduBourseActualitésRodriguez Group - Succès de l'action en justice et condamnation de l'hebdomadaire...

Rodriguez Group – Succès de l’action en justice et condamnation de l’hebdomadaire Le Point – Forte croissance de l’activité et des résultats ~ Résultats semestriels non significatifs

Suite à l’article paru dans le magazine « Le Point » le 28 Février 2003, jugé particulièrement diffamatoire, RODRIGUEZ GROUP et son Fondateur Gérard RODRIGUEZ, avaient immédiatement intenté une action en justice pour obtenir condamnation et réparation de cette diffamation.
Dans son jugement rendu le 25 Juin 2003, le Tribunal de Grande Instance de Paris a reconnu le bien-fondé de cette démarche en condamnant les journalistes et la société d’exploitation de l’hebdomadaire « Le Point ».

En effet, le jugement a souligné en des termes très sévères que :

« sur le premier passage poursuivi » (concernant le blanchiment d’argent) :

le magazine et les journalistes « n’apportent pas la preuve de la vérité des faits
diffamatoires »

« sur le deuxième passage poursuivi » (irrégularités au port Canto) :

« les défendeurs ne rapportent pas la preuve … des allégations diffamatoires »

« sur la bonne foi » (invoquée par l’hebdomadaire et les journalistes)

« qu’aucun élément d’enquête sérieux ne permettait d’affirmer :
que les activités conjointes de Gérard RODRIGUEZ et de Peter MORRISH avaient pour finalité le détournement de droits et taxes communautaires et le blanchiment d’argent
ni de déclarer que Gérard RODRIGUEZ avait bâti sa fortune sur un commerce illégal
que les défendeurs ne prouvent pas avoir eu en leur possession des pièces démontrant que les actionnaires du port Canto entendaient contester l’entrée en Bourse du Groupe RODRIGUEZ
que dans ces conditions, le bénéfice de la bonne foi ne saurait être admis »

Outre la condamnation à un Euro de dommages et intérêts, le Tribunal a ordonné, avec exécution provisoire, la publication, dans le numéro du magazine « Le Point » à paraître huit jours après la signification du présent jugement, de l’avis suivant :

« Par jugement du 25 Juin 2003, la 17ème Chambre-Presse civile du Tribunal de Grande instance de Paris a condamné Bernard WOUTTS, Jean-François JACQUIER, Etienne MARY, Annie JULLIEN et la Société d’Exploitation de l’Hebdomadaire Le Point Sebdo à payer à Monsieur Gérard RODRIGUEZ des dommages et intérêts pour avoir publié, dans un article du Point du 28 Février 2003, intitulé « Cannes, suicide sur ordonnance », des propos portant atteinte à son honneur et à sa réputation ».

L’assignation délivrée à la requête de la société RODRIGUEZ GROUP a été déclarée nulle en raison d’un vice de forme.

A propos de ce jugement, Alexandre RODRIGUEZ, Président du Directoire, déclare :

« Nous sommes satisfaits que la vérité soit enfin reconnue et notre honneur rétabli.

Même si le montant des dommages et intérêts obtenus est symbolique, il est rassurant de constater que la justice a rapidement et clairement souligné le manque de sérieux des accusations qui étaient portées contre nous et a condamné ces grossières diffamations.

Après cette péripétie, nous restons concentrés sur l’opérationnel afin de continuer à offrir à nos clients des produits de rêve et à délivrer de la performance à nos actionnaires.

Nous suspendons également les programmes de rachat d’actions initiés par Gérard RODRIGUEZ et RODRIGUEZ GROUP.

Nous tenons enfin à remercier tous ceux – clients, partenaires et actionnaires – qui, dans cette épreuve, nous ont témoigné leur soutien ».

RODRIGUEZ GROUP confirme la croissance soutenue de toutes ses activités

– L’activité Bateaux Neufs évolue très favorablement avec une progression des ventes en 2002/2003 qui sera encore supérieure à celle des années précédentes.

– L’activité Bateaux d’Occasion enregistre également d’excellentes performances, aussi
bien sur l’activité Reprise que sur le Trading.

– Les Services Associés profitent également du dynamisme de la vente des bateaux neufs et d’occasion, et des synergies croissantes entre CAMPER & NICHOLSONS INTL, BOB SAXON ASSOCIATES et RODRIGUEZ GROUP.

Comme tous les ans, il convient de rappeler que le résultat semestriel n’est pas significatif, l’essentiel des ventes de bateaux neufs du Groupe étant comptabilisé au second semestre.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2002/2003 atteint 94,9 M€, en progression de 50,0 % par rapport à l’exercice précédent.

Le résultat d’exploitation atteint 6,8 M€ et progresse de 107,5 %.

Le résultat net s’établit à 2,3 M€ et progresse de 60,6 %.

Carnet de Commandes : Toujours en forte Hausse

Année en cours

Le carnet de commandes de l’année en cours, qui représente la totalité de la production de l’année, atteint 183 M€ et progresse de 48,7 % par rapport à l’exercice précédent.

Année 2003/2004 et 2004/2005

Le carnet de commandes pour les deux années suivantes atteint 186 M€, soit :

+ 28 % par rapport à l’année précédente

+ 13 % en 1 mois, c’est à dire par rapport à la situation du 12 Mai 2003

Ainsi, RODRIGUEZ GROUP confirme que l’exercice 2003 et les suivants seront excellents avec des progressions significatives du chiffre d’affaires et du résultat net.

RODRIGUEZ GROUP est coté sur le Second Marché d’Euronext Paris (Code ISIN : FR0000062994, Code Euroclear : 6299) et fait partie des indices suivants : Indice Second Marché, SBF 120, Next 150. Le titre est éligible au SRD.

RODRIGUEZ GROUP
Contacts ACTUS

——————————————————————————–
Steve CHOKRON
Directeur administratif et financier
Membre du Directoire
Tél : 04 97 21 81 81
[email protected]
Laurence KIPFER
Directeur Consultant
Tél : 01 53 67 35 72
[email protected]

Pour de plus amples informations : www.rodriguezgroup.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES