EduBourseActualitésVivendi Universal : refinancement de SIT par une émission obligataire de 1,11...

Vivendi Universal : refinancement de SIT par une émission obligataire de 1,11 milliard d’euros

Paris, le 30 juin 2003 – Vivendi Universal (Paris Bourse : EX FP; NYSE : V) annonce aujourd’hui le lancement d’un placement privé de 1,11 milliard d’euros d’obligations à haut rendement (” High Yield Notes “), d’une durée de 5 ans, libellées en euros et en dollars, et émises par Vivendi Universal SA.
Cette émission a pour objectif de refinancer la facilité de crédit de 1,3 milliard d’euros contractée en janvier 2003 par la Société d’Investissement pour la Téléphonie (SIT), société ad-hoc détenue et consolidée à 100% par Vivendi Universal, dans le cadre de l’acquisition des 26% de Cegetel Groupe détenus par BT Group. Cette facilité de crédit a partiellement été remboursée par les dividendes versés en avril 2003 par Cegetel Groupe et s’élève à 1,11 milliard d’euros à la fin du mois de juin 2003.
Cette opération constitue une nouvelle étape dans la restructuration financière du groupe. Elle permettra à Vivendi Universal de simplifier la structure de détention des 26% de Cegetel Groupe rachetés en janvier 2003, et de consolider ainsi son accès aux dividendes de Cegetel Groupe. Le refinancement de la facilité de crédit de SIT permettra également de réduire les charges financières et d’allonger la maturité moyenne de la dette du groupe.
Vivendi Universal contrôle directement et indirectement 70% de Cegetel Groupe, premier opérateur privé de télécommunications en France, et 56% de SFR, deuxième opérateur de téléphonie mobile en France avec plus de 35 % de part de marché et 13,7 millions de clients à la fin du premier trimestre 2003 (source : ART).

Avertissements importants
Les obligations n’ont pas été enregistrées aux termes de la loi américaine de 1933 relative aux valeurs mobilières (U.S. Securities Act), telle que modifiée, ou aux termes de toute autre loi pertinente relative aux valeurs mobilières de tout état fédéré ou tout autre ressort des États-Unis. Par conséquent, les obligations ne peuvent à aucun moment être offertes, vendues, revendues, livrées ou transférées, directement ou indirectement, aux États-Unis, vers les États-Unis ou depuis les États-Unis, sauf en application des conditions d’une exemption correspondante aux termes de la loi américaine relative aux valeurs mobilières et aux lois applicables des États-Unis relatives aux valeurs mobilières.

Vivendi Universal est une société cotée aux NYSE et Euronext Paris SA et le présent communiqué de presse contient des déclarations prospectives au sens des dispositions du US Private Sector Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Les résultats effectifs peuvent être très différents des déclarations prospectives en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont la plupart sont hors de notre contrôle, et notamment les risques décrits dans les documents déposés par Vivendi Universal auprès de la US Securities and Exchange Commission et de la Commission des Opérations de Bourse. Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières peuvent obtenir gratuitement copie des documents enregistrés par Vivendi Universal auprès de la Commission des Opérations de Bourse et de la US Securities and Exchange Commission sur le site web www.sec.gov ou directement auprès de Vivendi Universal. Vivendi Universal n’a pas l’obligation ni ne prend l’engagement de mettre à jour ou réviser les déclarations prospectives.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES