EduBourseActualitésAlcatel trouve une solution satisfaisante dans le litige qui l'opposait à Loral

Alcatel trouve une solution satisfaisante dans le litige qui l’opposait à Loral

Paris, le 1er juillet 2003 – Alcatel (Paris: CGEP.PA et NYSE: ALA), premier fabricant de satellites en Europe, annonce l’acquisition de 47% des parts de l’opérateur satellitaire Europe*Star détenu par Loral Space & Communications Ltd., dans le cadre d’une transaction qui met fin à leur partenariat, et qui clôt de manière satisfaisante le litige qui l’opposait à Loral et à sa filiale, Space Systems/Loral Inc.

L’acquisition des parts de Loral dans Europe*Star permet à Alcatel de porter sa propre participation à 95%. La cession des parts d’Europe*Star demeure toutefois soumise à l’examen de la commission antitrust allemande, un dossier qu’Alcatel compte mener à bien cet été.

Loral a également versé à Alcatel une somme de 5 millions de dollars et accepte de verser 8 millions de dollars supplémentaires dans un délai de douze mois maximum.

Loral a, par ailleurs, cédé à Alcatel les intérêts que la société détenait dans le projet de satellite SkyBridge, Alcatel abandonnant de son côté ses intérêts dans le partenariat Cyberstar avec Loral. Selon ces arrangements, Alcatel prévoit de mettre un terme à l’action en justice engagée à l’encontre de Loral, ainsi qu’à l’arbitrage qui l’oppose à Loral.

Parallèlement, Alcatel, Intelsat et Loral sont convenus qu’Intelsat réglerait directement à Alcatel, et non par le biais de Loral, les primes en orbite d’Alcatel dans les programmes de satellites Intelsat VII et IX. Alcatel estime que ces versements directs devraient atteindre près de 60 millions de dollars au cours des prochaines années.

Pascale Sourisse, Président-directeur général d’Alcatel Space, a déclaré à cette occasion : ” Nous nous félicitons de pouvoir résoudre notre litige avec Loral de manière aussi positive. L’acquisition des parts d’Europe*Star, et les versements actuels et à venir, représentent en effet une valeur très substantielle. Tout aussi important pour nous, nous avons clarifié nos relations avec Loral. Enfin, Alcatel recevra directement d’Intelsat les primes en orbite relatives aux programmes Intelsat VII et IX. ”

Le litige entre Alcatel et Loral avait débuté au printemps 2001, Alcatel ayant alors bénéficié d’un jugement de la cour fédérale de New York contraignant Loral et SS/L à respecter des accords de joint venture remontant à 1991. Alcatel avait ensuite intenté un arbitrage contre Loral devant la Chambre de Commerce Internationale, en Suisse, pour rupture de contrat, et avait obtenu gain de cause dans les premières décisions du tribunal arbitral, quant au bien-fondé de l’ensemble de ses recours. Le tribunal avait par ailleurs rejeté toutes les demandes reconventionnelles introduites par Loral. Au début de cette année, Alcatel avait intenté une nouvelle action en justice à New York, visant à interdire à SS/L diverses transactions susceptibles de porter gravement atteinte aux futurs paiements dus à Alcatel au titre de ses primes en orbite dans le cadre des programmes Intelsat VII et IX.

A propos d’Alcatel, d’Alcatel Space, d’Europe*Star et de SkyBridge
Alcatel (Paris : CGEP.PA et NYSE : ALA) fournit des solutions de communication de bout en bout, permettant aux opérateurs, aux fournisseurs de services et aux entreprises d’offrir des contenus, à tout type de clients, partout dans le monde. Sa position de leader reconnue dans le domaine des réseaux de télécommunications ainsi que son expertise dans le domaine des applications et des services de réseaux lui permettent d’aider ses clients à optimiser leur offre de services et leurs sources de revenus. Avec un chiffre d’affaires de 16,5 milliards d’euros en 2002, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.

Alcatel Space, filiale à 100% d’Alcatel, est numéro 3 mondial et numéro 1 européen des satellites. Avec un savoir-faire dans les applications civiles et militaires, Alcatel Space développe des solutions satellites pour les télécommunications, la navigation, l’observation radar et optique, la météorologie, et les sciences. La société est également numéro un en Europe pour la maîtrise d’oeuvre de segments sol d’observation, de météorologie et de navigation, ainsi que pour l’exploitation des systèmes spatiaux. Pour plus d’information : www.alcatel.com/space

Filiale d’Alcatel Space, Europe*Star est un opérateur de satellites basé à Londres, avec des représentations commerciales à Cape Town (Afrique du Sud) et à New Delhi (Inde). Europe*Star exploite son propre centre de mission à Toulouse, pour les opérations de télémétrie, télécommande et localisation des satellites. Europe*Star offre des capacités satellitaires sur une flotte de satellites géostationnaires en pleine expansion, avec location de répéteurs complets ou fractionnés permettant de répondre aux exigences opérationnelles à plein temps ou aux besoins ponctuels. Mis en service début 2001, le satellite Europe*Star 1 offre cinq faisceaux de grande puissance couvrant l’Europe, l’Afrique du Sud, le Moyen-Orient, le sous-continent indien et l’Asie du Sud-Est. Le satellite Europe*Star B est pour sa part axé sur les marchés d’Europe centrale et orientale. Pour plus d’informations, consulter le site Web www.europestar.com.

Filiale d’Alcatel Space, SkyBridge LP assure la conception et la fourniture de solutions et de services satellitaires à large bande. Avec différents partenaires regroupés par Alcatel, SkyBridge a conçu un système satellitaire large bande en orbite basse. Avant le lancement de ce système, SkyBridge assure des services large bande de conception avancée, en utilisant des satellites géosynchrones, auprès de clients internationaux. Visitez le site SkyBridge sur : www.skybridgesatellite.com

Contact [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES