EduBourseActualitésPSA Peugeot Citroën : Ventes en croissance au 1er semestre 2003

PSA Peugeot Citroën : Ventes en croissance au 1er semestre 2003

‘- Ventes mondiales du 1er semestre 2003 :
1 689 000 unités, soit +1,9%
– Part de marché Europe : 15,9% (15,4% au 1er semestre 2002)
– Ventes hors d’Europe de l’Ouest : +5,5%

Avec 1 689 000 véhicules (963 000 Peugeot et 726 000 Citroën) vendus dans le monde pour les six premiers mois de l’année 2003, les ventes du groupe PSA Peugeot Citroën enregistrent une progression de 1,9% par rapport au premier semestre 2002 en ligne avec la prévision de
3 350 000 véhicules vendus en 2003.

En Europe de l’Ouest (17 pays) : gain de près d’un demi point de part de marché

Dans un marché européen (VP + VUL) en baisse de 2,8% sur le 1er semestre 2003, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën sont en progression de 0,5%. Le nombre d’immatriculations est de 1 344 000 unités dont 739 000 Peugeot et 605 000 Citroën. La part de marché du groupe passe ainsi à 15,9% (8,7% pour Peugeot, 7,2% pour Citroën) du marché européen contre 15,4% sur les six premiers mois de l’année 2002 confortant ainsi sa position de deuxième constructeur automobile européen.

En France, dans un marché en baisse de 7,8%, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën sont en recul plus limité de 5,6% avec 436 714 immatriculations contre 461 937 au 1er semestre 2002. La part de marché de PSA Peugeot Citroën progresse encore de 0,8 point en passant de 33,6% à 34,4%.

En Grande-Bretagne, sur un marché en progression de 1,2%, mais où les conditions de rentabilité se sont dégradées en raison de la baisse de la livre, le groupe PSA Peugeot Citroën enregistre une baisse de ses immatriculations de 6,1% avec 187 000 immatriculations contre 199 000 au premier semestre 2002.

En Italie, après une année 2002 marquée par une progression de ses immatriculations de 16,2%, le groupe poursuit sa forte croissance. Dans un marché recul de 2,9%, le groupe progresse au 1er semestre 2003 de 21,9%. Avec 153 000 immatriculations, le groupe atteint 11,5% de part de marché (contre 9,2% à fin juin 2002).

En Espagne, dans un marché stable (+ 0,4%), PSA Peugeot Citroën enregistre une hausse de ses immatriculations de 1,1% avec 188 000 immatriculations. Sa part de marché augmente légèrement à 22,5%.

En Allemagne, sur un marché en léger recul de 1,1%, le groupe progresse de 10,1% ce qui lui permet d’augmenter à nouveau sa part de marché à 6,0% contre 5,4% en 2002 sur la même période.

Sur les marchés hors Europe de l’Ouest : progression des ventes de 5,5%

Hors Europe, les ventes du groupe atteignent 362 000 véhicules (238 000 Peugeot et 124 000 Citroën) ce qui constitue une augmentation de 5,5% par rapport au premier semestre 2002. Les ventes hors d’Europe Occidentale représentent ainsi 21,4% des ventes mondiales du groupe.

En Amérique Latine, où les conditions économiques et monétaires ont été difficiles, les ventes de PSA Peugeot Citroën s’établissent à 52 000 véhicules, en recul de 12%. Au Brésil, l’usine de Porto Real inaugurée en 2001 élargit sa gamme de production avec la Citroën C3 produite depuis avril 2003.

En Europe centrale (Pologne, Hongrie, République Tchèque, Slovénie, Croatie, Slovaquie) et Turquie, dans un marché en progression de 19%, le groupe poursuit sa croissance avec 78 000 voitures vendues, en hausse de 29,4%. Sa part de marché est passée de 5,1% en 1997 à 13,1% au 1er semestre 2003.

En Chine, le groupe consolide sa présence sur les six premiers mois de l’année. Dans un marché en très forte croissance, les ventes du groupe progressent de 55% à 52 000 unités grâce en particulier au lancement en 2002 de la nouvelle Citroën Elysée.

PSA Peugeot Citroën
Ventes mondiales 6 mois 2002 et 2003 (VP + VUL)

6 mois 2002 6 mois 2003
Europe Peugeot 753 700 725 000
Citroën 559 700 602 000
Total PSA 1 313 400 1 327 000
Hors Europe Peugeot 246 800 238 000
Citroën 96 700 124 000
Total PSA 343 500 362 000
Total Peugeot 1 000 500 963 000
Citroën 656 400 726 000
Total PSA 1 656 900 1 689 000

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES