EduBourseActualitésExel Industries - Chiffre d’affaires 9 mois en hausse de + 1...

Exel Industries – Chiffre d’affaires 9 mois en hausse de + 1 %

Sur les 9 premiers mois (septembre 02 à mai 03), le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en hausse de + 1 % à 212,1 M€. A taux de change constant, la hausse serait de +3%. Le chiffre d’affaires se répartit comme suit : 44% pour les matériaux et 56% pour les végétaux. Sur le 3ème trimestre, le chiffre d’affaires est en baisse de -7,7%.

Données consolidées en M€-------|-2001/2002-|-2002/2003-|-Variation %-
C.A. 9 mois (sept. à mai)-------|---210,2---|---212,1---|---+ 1%
------------dont C.A. Matériaux-|---100,0---|----94,0---|---(6%)
------------dont C.A. Végétaux--|---110,2---|---118,1---|---+ 7,2%

Pôle protection des végétaux

Sur les 9 premiers mois, le chiffre d’affaires du pôle protection des végétaux est en hausse de + 7,2%. Le redressement précédemment observé dans l’agricole s’est ralenti. Au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires baisse de -2,6% à 44 M€.

L’investissement des exploitants agricoles a été affecté par la dégradation générale de la conjoncture et par l’incertitude pendant la renégociation de la PAC. Les agriculteurs , qui viennent de sortir de l’inconnu, sauront s’adapter aux nouvelles règles du jeu. Les exploitations agricoles devraient accélérer leur concentration, ce qui favorisera leur mécanisation ou leur rééquipement, en matériels plus grands et plus performants, pour améliorer leur compétitivité internationale, tout particulièrement en France. Par ailleurs, des mesures et des aides à caractère environnemental devraient favoriser le renouvellement du parc de machines.

En parallèle, la PAC va accélérer la mécanisation de l’agriculture des 10 nouveaux pays membres, qui ont accumulé un retard important dans ce domaine. Ainsi, de 1993 à 2001, on constate que la production agricole des 10 nouveaux pays membres n’a pas du tout augmenté et que leurs prix ne sont que légèrement plus bas que ceux des pays du reste de l’UE. Leur compétitivité future dépendra donc de leur capacité à faire des réformes structurelles pour accroître leur productivité, inférieure de 50% à celle des autres pays de l’UE. Ces 10 nouveaux pays, avec 60 Millions d’hectares de terres agricoles (soit 30% de la surface de la future UE à 25 membres) et 40% des agriculteurs de la future UE, représenteront un relais de croissance important pour EXEL Industries.

Pôle protection des matériaux

Dans un contexte conjoncturel particulièrement difficile dans l’industrie en général, l’activité protection des matériaux baisse de -6% sur les 9 premiers mois, à 94 M€. Au 3ème trimestre, le chiffre d’affaires baisse de -14,5% à 29,7 M€. Cependant, l’impact du change est significatif. Sur 9 mois il s’élève à -3,7 M€. A change constant, sur 9 mois, la baisse n’aurait été que de -2,3%. Par ailleurs, la comparaison du 3ème trimestre 02/03 pâtit d’un effet de base défavorable, car le 3ème trimestre 01/02 avait été particulièrement élevé avec la facturation de gros contrats d’ingénierie, arrivés à terme.
Actuellement, la morosité des entreprises industrielles génère un phénomène d’attentisme quant aux décisions d’investissement des entreprises.

Le pôle protection des matériaux d’EXEL Industries reste très bien positionné et mieux organisé pour profiter du retournement de l’activité. En effet, la fusion engagée entre Kremlin et Rexson, le rapprochement entre Sames et Eurotec, le développement de l’offre de produits du Groupe, l’extension de sa gamme, l’expansion de son réseau commercial, devraient permettre au Groupe de conquérir de nouvelles parts de marché.

Spécialiste mondial des techniques de pulvérisation de précision, EXEL Industries a affiché sur l’exercice 01/02 un chiffre d’affaires de 278,5 M€ et un résultat d’exploitation de 16,4 M€ soit 5,9 % du chiffre d’affaires. Code ISIN FR0004527638, NextPrime, indice SBF 250.

VOS CONTACTS

Patrick BALLU
Président-Directeur Général
Tél. : 03 26 51 52 55 Marc JACQUIN
Relations Analystes/Investisseurs
Tél. : 03 26 51 52 55

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES