EduBourseActualitésEssilor International - Chiffre d’affaires du 1er semestre 2003 : + 2,3%...

Essilor International – Chiffre d’affaires du 1er semestre 2003 : + 2,3% en base homogène

Acquisition d’un laboratoire à Hawaï

Charenton-le-Pont (23 Juillet 2003) — Au 30 juin 2003, le chiffre d’affaires consolidé provisoire d’Essilor, numéro un mondial de l’optique ophtalmique, s’établit comme suit :

En millions d’euros
1er semestre 2003
1er semestre 2002
Variation

Chiffre d’affaires
1 030,3
1116,5
– 7.7%

En base homogène, la croissance s’est établie à 2,3% au 30 juin.
D’une manière générale, la première partie de l’année a été réalisée dans un contexte économique perturbé, marqué, de surcroît, par une forte baisse du dollar par rapport à l’euro (-18,7%). Il faut également rappeler que la base de comparaison avec le premier semestre 2002 était particulièrement haute.

Il est, cependant, important de souligner que le mix produit s’est amélioré sensiblement au premier semestre, confortant notre politique de développement de verres à fort contenu technologique.

Par région, les faits principaux ont été les suivants:
• Aux Etats-Unis, le recul du marché constaté en début d’année s’est stabilisé au cours du deuxième trimestre et, malgré une légère baisse des ventes, le groupe a, en particulier, bien maintenu les parts de marché de ses produits phares.
• En Europe, l’activité est restée soutenue tout au long du semestre.
• En Asie et en Amérique du Sud, les ventes continuent d’être dynamiques malgré l’impact négatif de l’épidémie de pneumonie atypique en Chine et à Singapour, et à l’exception du Japon qui demeure un marché morose.

L’effet de change (-10,8%) a beaucoup pesé sur les ventes du premier semestre mais ne joue pas, rappelons-le, sur le taux de marge opérationnelle.

L’effet de périmètre (+0,8%) provient de l’intégration d’Essilor Korea ainsi que des sociétés acquises fin 2002 et début 2003 à l’exception de Nassau (consolidée à partir du 1er juillet).

Au total, et malgré une croissance modeste du chiffre d’affaires, la conjonction d’un bon mix produit, de la poursuite des gains de productivité et de la maîtrise des dépenses d’exploitation permettra au groupe de dégager une marge opérationnelle pour le premier semestre en avance sur l’objectif de 16% fixé pour l’exercice 2003.

Poursuite de la politique de croissance externe

Le groupe vient de conclure l’acquisition d’Optical Suppliers Inc., le plus important laboratoire de prescription situé à Hawaï (Etats-Unis). Optical Suppliers Inc., distributeur notamment des verres Varilux®, réalise un chiffre d’affaires de 5 millions de dollars et emploie 50 personnes.

Par ailleurs, les autorités allemandes de la concurrence ayant donné leur plein accord le 17 juillet, la signature de l’achat de Rupp et Hubrach par BBGR, filiale d’Essilor, aura lieu dans les semaines à venir (voir communiqué du 13 mars 2003).

Ainsi, le programme de croissance externe engagé par Essilor se déroule bien et l’ensemble des sociétés acquises apportera, dès 2004, comme annoncé, un supplément significatif à l’activité du groupe.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES