EduBourseActualitésSTMicroelectronics annonce son projet d'émettre des obligations à coupon zéro convertibles en...

STMicroelectronics annonce son projet d’émettre des obligations à coupon zéro convertibles en actions

Genève, le 29 juillet 2003 – STMicroelectronics N.V. (” ST “) annonce aujourd’hui son projet d’émettre, sur les marchés internationaux, des obligations à coupon zéro convertibles en actions, à échéance 2013 (les ” Obligations “) pour un montant maximum d’environ USD 1,2 milliard.

La Société a actuellement l’intention d’utiliser le produit net de l’émission pour rembourser par anticipation, les obligations à coupon zéro convertibles en actions à échéance 2010 (les ” Obligations 2010 “). Les titulaires d’Obligations 2010 peuvent demander le remboursement des Obligations 2010 à leur valeur actualisée au 17 janvier 2005. Si les titulaires des Obligations 2010 exerçaient la faculté de demander le remboursement anticipé de la totalité de leurs obligations, ST devrait rembourser USD 1.211 millions (en espèces). ST pourra également utiliser le produit net de l’émission pour procéder au rachat de ses Obligations 2010 conformément aux lois et règlements boursiers applicables. Le produit net de la présente émission serait placé sur le marché monétaire dans l’attente d’une telle utilisation.

Résumé des principales caractéristiques des Obligations
Les Obligations constitueront des obligations directes, non subordonnées et non assorties de sûretés de ST. Ces Obligations seront à coupon zéro et seront remboursées lors du remboursement anticipé ou à l’échéance en-dessous de la valeur nominale afin que le taux de rendement actuariel, calculé sur une base semestrielle, s’établisse entre -1,0% et -0,5%.

ST consentira aux établissements chargés du placement des Obligations une option permettant la souscription d’un maximum de 15% d’Obligations supplémentaires dans un délai de 30 jours à compter de la date de règlement-livraison des Obligations. Si cette option était exercée en totalité, le produit brut de l’émission serait d’environ USD 1,4 milliard.

Tout titulaire d’Obligations pourra les convertir en actions de ST jusqu’à l’échéance en 2013. Sur la base du cours de clôture de l’action ST sur le NYSE de USD 22,07, le 28 juillet 2003, le nombre total des actions susceptibles d’être ainsi émises correspondra à un maximum de 40,9 millions actions de ST, y compris l’option d’augmentation, sous réserve d’ajustements effectués conformément aux modalités des Obligations. Le prix de conversion devrait faire ressortir une prime d’environ 55 % par rapport au cours de bourse de l’action ordinaire au moment de la fixation des modalités d’émission.

Les Obligations non converties et non remboursées par anticipation seront remboursées en juillet 2013. ST pourra, à tout moment, en tout ou partie, à partir en août 2006, procéder au remboursement anticipé des Obligations à leur valeur ajustée à condition que le cours de bourse des actions de ST, sur le NYSE, soit supérieur à 130 % du prix de conversion alors applicable (c’est à dire USD 1.000 divisé par le taux de conversion alors applicable). Les investisseurs pourront demander à ST de rembourser par anticipation les Obligations à leur valeur actualisée en août 2006, en août 2008 et en août 2010.

Areva et Finmeccanica, les actionnaires indirects de ST, se sont engagés à conserver les actions ST qu’ils détiennent, pendant une période de 30 jours dans le cadre de la présente offre. L’engagement de conservation de Finmeccanica ne s’applique pas à l’offre (en dehors des Etats-Unis) d’obligations échangeables en actions ST d’un montant maximum d’environ EUR 530 millions (y compris une option d’augmentation) annoncée ce jour par Finmeccanica.

L’admission des Obligations à la bourse de Luxembourg a été demandée. ST a l’intention de demander l’admission des actions à provenir de la conversion des Obligations sur Euronext Paris.

Autres informations
Le présent comuniqué ne constitue ni ne fait partie d’aucune offre ou sollicitation d’achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou dans toute autre juridiction.

Les Obligations n’ont pas été et ne seront pas enregistrées au titre du ” Securities Act of 1933 “, tel que modifié (le ” Securities Act “) et ne peuvent pas être offertes ou vendues aux Etats-Unis ou à des ressortissants américains (US persons) ou pour le compte de ceux-ci, en l’absence d’un tel enregistrement ou d’une exemption à l’obligation d’enregistrement prévue par le ” Securities Act “. Aucune offre au public de valeurs mobilières ne sera effectuée aux Etats-Unis.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des Obligations au public ni une sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription des Obligations du public en France. Les Obligations ne seront et ne pourront être offertes ou vendues au public en France, sauf à des investisseurs qualifiés et/ou à un cercle restreint d’investisseurs, dans les deux cas agissant pour compte propre, au sens des articles L.411-1 et L.411-2 du Code Monétaire et Financier et du décret n° 98-880 du 1er octobre 1998.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente au public ni une sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription des Obligations du public sur le territoire de la République italienne.

Les Obligations pourront uniquement être offertes, vendues ou livrées sur le territoire de la République italienne aux investisseurs qualifiés (” Investitori Qualificati “) tels que définis à l’article 31, 2ème paragraphe du Règlement Consob n° 11522 du 1er juillet 1998, tel que modifié. Les Obligations, en aucun cas, ne pourront être offertes, vendues ou distribuées à des personnes physiques étant sur le territoire de la République italienne, même dans l’hypothèse où elles seraient éligibles au statut d’investisseur qualifié tel que défini ci-dessus. L’Offre des Obligations aux investisseurs qualifiés, autres que des personnes physiques, a obtenu en Italie l’accord de la Banque d’Italie conformément à l’article 129 du D.L. 385/1993. L’Offre devra être effectuée en conformité avec toute autre loi ou règlement italien applicable.

A moins qu’un prospectus conforme à la section 3 (2) (b) de la loi néerlandaise de 1995, relative au contrôle des négociations de valeurs mobilières, soit disponible, les Obligations ne peuvent et ne pourront être offertes dans tout pays qu’à des personnes qui négocient ou investissent dans des valeurs mobilières, dans le cadre de leur profession ou entreprise (inclut les établissements de crédit, les entreprises d’investissement, (y compris les négociateurs, pour compte propre et pour compte de tiers), les sociétés d’assurances, les fonds de pensions, les autres investisseurs institutionnels et les sociétés commerciales qui, de la même manière à titre accessoire, investissent régulièrement dans des valeurs mobilières.)

Au Royaume-Uni, ce communiqué est destiné uniquement aux personnes qui (1) sont en dehors du Royaume-Uni, (2) ont une expérience professionnelle en matière d’investissements ou (3) sont des personnes visées par l’article 49(2) (a) à (d) (high net worth companies, unincorporated associations…) du Financial Services And Markets Act 2000 (Financial Promotion) Order 2001 (tel que modifié) (ces personnes étant ensemble désignées comme les ” personnes habilitées “). Ce communiqué est uniquement destiné aux personnes habilitées et ne doit pas être utilisé ou invoqué par des personnes qui ne seraient pas habilitées. Tout investissement ou toute activité d’investissement en relation avec ce communiqué sont réservés aux personnes habilitées et ne peuvent être réalisés que par les personnes habilitées.

Les Obligations ne peuvent être offertes ou vendues au public dans le Grand Duché de Luxembourg, directement ou indirectement, et ni le présent communiqué, ni l’Offering Memorandum relatif aux Obligations, ni aucun autre circulaire, prospectus, forme d’enregistrement, publicité ou autre document ne pourra être diffusé, ou autrement mis à disposition, ou publié, à partir du ou au Grand Duché de Luxembourg sauf dans des circonstances ne constituant pas une offre publique d’Obligations et sauf pour les besoins de la cotation des Obligations à la bourse de Luxembourg.

Stabilisation – FSA/IPMA

STMicroelectronics en bref
STMicroelectronics est un leader mondial pour le développement et la réalisation de solutions sur silicium destinées à un grand nombre d’applications. Son expertise du silicium et des systèmes, sa puissance industrielle, son portefeuille de propriétés intellectuelles et ses alliances stratégiques placent ST à l’avant-garde des technologies de systèmes sur puce, et ses produits contribuent pleinement à la convergence des applications et des marchés. STMicroelectronics est coté à la Bourse de New York, de Paris (Euronext) et de Milan. En 2002, ST a réalisé un chiffre d’affaires net de 6,32 milliards de dollars et un résultat net de 429,4 millions. Des informations complémentaires sont disponibles sur le site http://www.st.com.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES