EduBourseActualitésSchneider Electric - Résultats semestriels 2003 : Forte résistance de la marge...

Schneider Electric – Résultats semestriels 2003 : Forte résistance de la marge opérationnelle malgré un impact de change très significatif

‘- Progression de la marge brute de +1 point malgré un recul du chiffre d’affaires intégralement lié à la hausse de l’euro
– Marge opérationnelle et autofinancement élevés dans un contexte économique difficile
– Fort développement en Asie, nouvelles initiatives de croissance et de productivité en Europe et en Amérique du Nord

Rueil Malmaison, le 31 juillet 2003 – Le Conseil d’Administration, réuni le 30 juillet 2003, sous la présidence d’Henri Lachmann, a examiné les comptes semestriels arrêtés au 30 juin 2003.

En EUR Millions et données–|-1e Sem. 2003-|-1e Sem. 2002-|-Variation-
courantes——————-|————–|————–|———–
Chiffre d’affaires———-|—4 236——|—4 576——|—(7%)—-
Marge brute (en % du CA)—-|——41,9%—|——40,9%—|—+1,0 pt
Résultat d’exploitation—–|—–440——|—–493——|–(11%)—-
Marge opérationnelle
(en % du CA)—————-|——10,4%—|——10,8%—|–(0,4 pt)
Autofinancement
d’exploitation————–|—–458——|—–441——|—-+4%
Résultat net
avant amort. survaleurs—–|—–269——|—–261——|—-+3%
Résultat net
après amort. survaleurs—–|—–190——|—–176——|—-+8%
Résultat net par action—–|—–0,85—–|—–0,76—–|—+11%

Commentant ces résultats, Henri Lachmann, Président-Directeur Général de Schneider Electric a déclaré : « Schneider Electric a enregistré une croissance remarquable en Asie qui a permis, hors effets de change, de maintenir un niveau d’activité stable dans un environnement défavorable. A taux de change constants, la marge opérationnelle progresse de 1,2 point. Ces bonnes performances confirment notre réactivité et la pertinence de notre stratégie ‘Croissance & Efficacité’ ».

I. Croissance soutenue en Asie et en Europe de l’Est – Stabilisation du chiffre d’affaires dans les pays développés

Le chiffre d’affaires de Schneider Electric s’élève à 4 236 millions d’euros au premier semestre 2003 : à périmètre et taux de change constants, il est globalement stable par rapport à la période équivalente de 2002, soit une évolution de -0,3%.

Au deuxième trimestre 2003, les ventes se montent à 2 157 millions d’euros : à périmètre et taux de change constants, elles sont en légère hausse de +0,3% par rapport au trimestre équivalent de 2002.

En tenant compte de l’effet de la saisonnalité, la tendance des ventes est stable depuis trois trimestres en Europe et en Amérique du Nord, mais marque une progression sensible à l’International.

Les évolutions des ventes par Direction Opérationnelle sont les suivantes :

En EUR-----------------------|-CA 1er--|Evolution-|-CA 2ème-|Evolution
Millions---------------------|Sem. 2003|-Constante|Trim.2003|Constante
-----------------------------|---------|-1S 03----|---------|-2T 03---
-----------------------------|---------|--/ 1S 02-|---------|-/ 2T 02-
Europe-----------------------|--2 261--|--(2,1%)--|--1 134--|--(1,3%)
Amérique du Nord-------------|--1 086--|--(4,6%)--|----553--|--(4,7%)
International----------------|----889--|--+11,0%--|----470--|--+11,8%
Total------------------------|--4 236--|--(0,3%)--|--2 157--|--+0,3%

A périmètre et taux de change courants, l’évolution du chiffre d’affaires est de -7,4% au premier semestre 2003 par rapport au premier semestre 2002. Le chiffre d’affaires est impacté par un effet de change défavorable de -406 millions d’euros dû à la forte hausse de l’euro par rapport au dollar américain et à la plupart des autres devises.

L’amélioration de la tendance en Europe provient essentiellement d’une croissance soutenue en Europe de l’Est au second trimestre tandis que dans les autres pays européens, l’évolution des ventes est comparable à celle du trimestre précédent. Les ventes de l’Espagne restent bien orientées et le Royaume-Uni montre également une croissance positive au second trimestre.

La tendance du chiffre d’affaires en Amérique du Nord confirme la stabilisation observée au cours du trimestre précédent.

A l’International, la croissance du chiffre d’affaires se poursuit à un rythme soutenu. L’Asie, et notamment la Chine, continuent à faire preuve d’un fort dynamisme. Dans cette partie du monde, qui représente le principal moteur de la croissance mondiale, Schneider Electric obtient d’excellentes performances grâce à la qualité de ses équipes et à la solidité de ses implantations industrielles et commerciales.

II. Progression de la marge opérationnelle conforme aux objectifs hors effets de change

Grâce aux effets continus des plans de productivité lancés dans le cadre du programme d’entreprise NEW2004, le Groupe reste en ligne avec son objectif de progression de la marge brute : celle-ci augmente de 1 point pour atteindre 41,9% au premier semestre 2003 contre 40,9% pour la période équivalente de 2002.

Les différents plans d’actions mis en œuvre permettent de générer 85 millions d’euros de gains de productivité au premier semestre 2003. La productivité Achats s’est maintenue à un rythme élevé. Le plan ‘’Manufacturing Excellence’’ a été déployé sur 25 sites de production supplémentaires.

Ces gains de productivité sont absorbés par des effets de change très significatifs dus à la forte hausse de l’euro dont l’impact défavorable sur le résultat d’exploitation du semestre s’élève à 118 millions d’euros.

Ainsi, le résultat d’exploitation atteint 440 millions d’euros au premier semestre 2003, soit une marge opérationnelle de 10,4%, légèrement inférieure à celle du premier semestre 2002 (10,8%). L’impact du change sur la marge opérationnelle est de 1,6 point. A taux de change constants, la marge opérationnelle du premier semestre 2003 aurait atteint 12%, soit une progression de 1,2 point par rapport à la période équivalente de 2002.

III. Lancement de plans d’adaptation en Europe de l’Ouest et aux Etats Unis

Afin de s’adapter à l’évolution de ses marchés, Schneider Electric a lancé des actions spécifiques pour favoriser la croissance et optimiser ses coûts.

Europe

– Développement des ventes sur le marché Résidentiel par le lancement de gammes dédiées et l’élargissement du réseau de distribution dans chaque pays
– Renforcement de la présence sur le marché Industrie en s’appuyant sur les centres applicatifs
– Lancement de plans d’adaptation dans plusieurs grands pays – France, Royaume-Uni, Italie – visant à redimensionner l’outil industriel et adapter les coûts
– Optimisation des fonctions Recherche-Développement, informatique et marketing

Amérique du Nord

– Renforcement de l’accès au marché Industrie et des compétences applicatives
– Déploiement des plans de productivité – Achats, Manufacturing Excellence – et rationalisation des capacités industrielles

International

– Déploiement des implantations du Groupe en Asie pour supporter la croissance et accroître la productivité
– Poursuite de la localisation de l’outil industriel en Chine avec le démarrage de deux nouvelles usines (Suzhou Drives et Shilhin Suzhou Transformers)
– Renforcement de la présence au Japon, second marché mondial des constructeurs de machines, grâce à l’intégration de Digital Electronics

IV. Progression sensible du résultat net et de l’autofinancement

Autofinancement

L’autofinancement d’exploitation atteint 458 millions d’euros au premier semestre 2003, en progression de 4% par rapport au premier semestre 2002, malgré la baisse du chiffre d’affaires. Cette progression traduit la solidité des performances opérationnelles du Groupe.

Grâce à la maîtrise des investissements industriels, l’autofinancement libre (autofinancement d’exploitation – investissements industriels nets – variation du besoin en fonds de roulement) atteint 231 millions d’euros et représente 5,5% du chiffre d’affaires.

Résultat net

Compte tenu de la diminution des charges d’intérêts liée au renforcement de la situation financière, le résultat net après amortissement des survaleurs s’élève à 190 millions d’euros au premier semestre 2003, en progression de 8% par rapport à la période équivalente de 2002.

Le bénéfice net par action s’élève à 1,20 euro avant amortissement des survaleurs et 0,85 euro après amortissement des survaleurs, en progression de 6% et 11% respectivement.

Le Groupe a racheté 9 millions d’actions propres au cours des 12 derniers mois avec un impact relutif de 3% sur le bénéfice net par action.

V. Perspectives 2003

Schneider Electric mène une stratégie active de croissance visant à mieux cibler les segments de marché porteurs, investir dans des zones géographiques à fort potentiel (Chine, Europe de l’Est, Inde, Brésil) et développer de nouveaux axes de croissance grâce à des acquisitions sélectives.

Le Groupe a ainsi défini des priorités de croissance spécifiques pour ses différents marchés :
– Industrie : renforcer sa présence auprès des constructeurs de machines, développer ses compétences applicatives et élargir son offre de produits
– Bâtiments et Energie & Infrastructures : capitaliser sur de nouveaux facteurs de différenciation et accroître sa couverture des marchés par une segmentation fine
– Résidentiel : se déployer géographiquement et développer l’offre de produits.
En l’absence de signe de reprise à ce stade dans les marchés du Bâtiment (non résidentiel) et de l’Industrie, le Groupe confirme anticiper une évolution du chiffre d’affaires globalement stable en données constantes pour l’année 2003. Grâce à l’accélération des actions d’adaptation, notamment en Europe, et à la poursuite des plans de productivité industrielle, le Groupe s’attend à une progression de la marge opérationnelle au second semestre.

Télécharger le communiqué au format pdf (167 Ko)

*******************

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2003 sera communiqué le 21 octobre 2003.

Schneider Electric
Apporter le meilleur du New Electric World
A chacun, à tout moment, et en tout lieu

Spécialiste mondial de la distribution électrique et des automatismes grâce à ses marques mondiales Merlin Gerin, Square D et Telemecanique, Schneider Electric développe une offre globale de produits et de services pour les marchés du résidentiel, des bâtiments, de l’industrie et de l’énergie et des infrastructures. Les 74 814 collaborateurs de Schneider Electric ont réalisé en 2002 un chiffre d’affaires de 9,1 milliards d’euros à travers 13 000 points de vente dans 130 pays.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES