Sopra

Sopra est l’une des plus anciennes SSII européennes. Créée en 1968 par F. Odin et P.Pasquier et cotée au second marché depuis 1990, Sopra apparaît aujourd’hui comme un des grands professionnels du e-système positionnés au croisement de la net économie et de l’informatique des grandes entreprises. La société est un acteur majeur dans le domaine de l’intégration systèmes. Sopra est présente en Belgique, en Allemagne, en Suisse, au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie.

L’activité de Sopra s’organise autour de 4 axes majeurs :

Conseil métier et solutions
Cet axe regroupe le conseil en stratégie et management, le diagnostic marketing, l’assistance aux choix de solutions e-business (CRM, SCM…), le conseil technologique et l’accompagnement du changement. Sopra entend développer cet axe conseil au niveau européen. C’est dans cette optique que s’inscrit l’acquisition de la société Orgaconseil.
Intégration de systèmes
L’offre d’intégration de systèmes consiste en l’intégration de progiciels en général et des grands ERP en particulier, l’urbanisation, les migrations, l’euro…
Progiciels
Sopra offre une gamme complète de progiciels avec des produits destinés à la banque, l’immobilier, la gestion des ressources humaines, la comptabilité et l’industrie. Les progiciels offerts par Sopra ont connu des modifications majeures afin par exemple de satisfaire aux critères d’uniformisation européenne ou encore de prendre en compte les nouvelles technologies.
Hébergement et maintenance
Le groupe offre également des solutions pour l’hébergement et la maintenance des divers systèmes.

L’offre de Sopra s’adresse à la fois aux front offices et au back offices. Pour chacun, la société propose des services adaptés.

Le front office s’occupe de la gestion des relations clients, fournisseurs, collaborateurs et partenaires.

Sopra offre trois types de services permettant de gérer et d’améliorer la relation clients. Elle propose ainsi la mise en œuvre rapide de solutions de e-commerce spécifiques ou packagées, la construction progressive du front office CRM (Customer Relationship Management, la gestion des relations clients), un élément de plus en plus important et recherché par les sociétés et la mise en œuvre des outils décisionnels pour implanter la composante marketing du CRM.

Le groupe propose des outils permettant d’améliorer les relations fournisseurs. L’offre de Sopra regroupe l’optimisation de la logistique et celle du processus d’achat. Ainsi, le groupe offre des solutions en matière de logistique (également appelée SCM ou Supply Chain Management) telles que des prestations de conseil et l’intégration de progiciels standards de SCM. En ce qui concerne le processus d’achat, Sopra propose des solutions de e-procurement (ou gestion électronique des achats).

La gestion des relations entre collaborateurs ou avec les partenaires peut également passer par les e-technologies. Ainsi, la mise en œuvre d’intranets ou de workflows peut faciliter la gestion des ressources humaines. La mise en œuvre d’extranet et de portails permet, quant à elle, d’améliorer les relations avec les partenaires.

Le back office gère les fonctions internes de l’entreprise.

L’offre de back office de Sopra repose sur sa capacité d’intégrateur de systèmes, son offre de progiciels et ses outils EAI (Enterprise Application Integration) réputés. Sopra offre des services divers allant de l’intégration des principaux ERP du marché ou de progiciels spécialisés à des migrations techniques, en passant par l’urbanisation des systèmes d’information. Ces changements dans les back offices des sociétés doivent mener à l’intégration avec les solution e-business.

L’ERP (Enterprise Resources Planning) désigne le système de gestion intégrée de l’entreprise, reposant sur un progiciel intégré paramétrable. L’ Enterprise Application Integration (EAI) permet d’assurer et de piloter les échanges inter-applicatifs. Sopra a inventé ce concept il y a plus de 15 ans et l’a standardisé dans son offre sous le nom RDJ. Outil complémentaire et indispensable aux systèmes d’EAI, le XFB (eXtended File Broker) permet à l’entreprise d’automatiser ses transferts de fichiers et d’en contrôler le bon acheminement.

Sopra poursuit son développement par croissance externe essentiellement par l’acquisitions de sociétés de services informatiques ayant un fort potentiel en intégration de systèmes. Le chiffre d’affaires de Sopra s’élève en 1999 à 320 millions d’euros contre 283 millions d’euros en 1998, soit une progression de 13%. Le résultat net affiche quant à lui une progression de 11,6% à 18,2 millions d’euros en 1999 contre 16,3 millions d’euros en 1998.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES