EduBourseActualitésAfghanistan: la Commission reste fidèle à son engagement en faveur de la...

Afghanistan: la Commission reste fidèle à son engagement en faveur de la reconstruction

Dans le cadre de son enveloppe de 400 millions d’euros en faveur de l’Afghanistan pour la période 2003-2004, la Commission européenne a adopté une proposition relative à un sixième programme de reconstruction, pour un budget total de 34 millions d’euros. L’objectif de ce programme est d’améliorer les conditions de vie de la population afghane, en mettant particulièrement l’accent sur la pauvreté en milieu rural et le rétablissement des activités agricoles. Ce programme poursuivra l’oeuvre engagée en faveur du rétablissement de la stabilité politique et du renforcement de l’administration publique; il continuera de promouvoir le respect de l’État de droit et des droits de l’homme, notamment ceux des femmes, et d’atténuer la pauvreté en relevant les niveaux d’activité économique. Ce programme souligne l’engagement sans faille de la Commission en faveur de la reconstruction de l’Afghanistan, à la veille des élections présidentielles décisives qui doivent avoir lieu le 9 octobre.

Les principales composantes de ce programme sont les suivantes:

7 millions d’euros seront octroyés au financement de la phase de consolidation d’un programme de reconstruction rurale en cours, de façon à veiller à ce que les résultats s’inscrivent dans la durée, et à éviter que les investissements ne soient perdus.
9,4 millions d’euros contribueront à rétablir un système public de santé animale en état de fonctionnement, pour un bétail en meilleure santé et plus productif.
10 millions d’euros prorogeront le soutien au processus de réforme engagé dans l’administration publique en particulier, et permettront d’étendre les réformes aux provinces.
6 millions d’euros seront consacrés aux droits de l’homme et à la société civile, et soutiendront en particulier l’émergence d’une communauté de journalistes professionnels, et la lutte contre les violences domestiques.
1,6 million d’euros seront utilisés à des fins d’audit, d’évaluation et d’information.
La plupart des contrats seront conclus avec des partenaires de mise en oeuvre –organismes des Nations Unies, organisations non gouvernementales et entreprises privées -, la capacité de gestion du programme par le gouvernement restant limitée en dépit des progrès accomplis.

Contexte:

Depuis 2001, la Commission participe pleinement à la reconstruction de l’Afghanistan; lors de la conférence de Tokyo de janvier 2002, elle s’est engagée à y consacrer près d’un milliard d’euros sur cinq ans (2002-2006), en plus de l’aide humanitaire fournie via ECHO, qui s’élève à elle seule à 163 millions d’euros depuis 2002.

Avec cette proposition de sixième programme de reconstruction, la Commission réaffirme son engagement de Tokyo. Le programme proposé s’inscrit dans le cadre d’une enveloppe de 400 millions d’euros débloquée par la Commission pour la période 2003-2004, et qui s’axe sur quatre secteurs: le développement rural et la sécurité alimentaire, la réforme du secteur public, les infrastructures économiques et l’aide au secteur de la santé.

En 2002, la Commission a consacré plus de 280 millions d’euros à la reconstruction de l’Afghanistan, dont environ 73 millions d’euros d’aide humanitaire fournie par ECHO. La plupart de ces fonds ont fait l’objet de contrats, ce qui montre que la Commission européenne ne se contente pas de s’engager fermement aux côtés de l’Afghanistan, mais qu’elle remplit ses engagements de façon efficace. En 2003, la Commission a fourni un budget global de 246 millions d’euros, plus approximativement 54 millions d’aide humanitaire (ECHO). Pour l’année 2004, les engagements ont déjà représenté un total de 136,5 millions d’euros, auxquels va s’ajouter ce programme.

Conformément aux accords de Bonn de décembre 2001, des élections présidentielles vont avoir lieu en Afghanistan le 9 octobre. Des élections parlementaires devraient suivre au printemps 2005.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES