EduBourseActualitésCast - Résultats semestriels 2004

Cast – Résultats semestriels 2004

Montants consolidés en M€-------|-30/06/04-|-30/06/03-|-31/12/03-
--------------------------------|-(6 mois)-|-(6 mois)-|-(12 mois)
Chiffre d’Affaires--------------|---8,0----|---9,5----|--20,7
Dont Logiciels------------------|---6,7----|---8,1----|--17,8
Dont Conseil--------------------|---1,3----|---1,4----|---2,7
Résultat d’exploitation---------|--(3.3)---|--(2.0)---|--(2.6) 
Résultat Financier--------------|--(0)-----|--(0.2)---|--(0.2) 
Résultat exceptionnel-----------|---0------|--(0.2)---|--(0.1) 
Résultat Net--------------------|--(3.6)---|--(2.1)---|--(2.6) 

Chiffre d’affaires

Malgré la bonne performance de la France (+21%) et l’amélioration du chiffre d’affaires en UK (+137% à 0,6 M€), les opérations ont marqué le pas dans les autres zones géographiques. Sur l’activité « logiciels » au 1er semestre, l’Europe dans son ensemble est quasi stable à –1%.

La décroissance est de 43% aux Etats-Unis sur le 1er semestre. Elle était de 55% sur le 1er trimestre. Hors SCT (important contrat OEM signé au 1er semestre 2003, à caractère exceptionnel), la décroissance sur le 1er semestre 2004 est de 26%.

Cette contre performance s’explique par :

le repositionnement de l’offre produit (passage d’une vente d’outils logiciels pour des techniciens à une vente de solutions d’entreprises en IT gouvernance et Outsourcing control).

Les conséquences de la transition organisationnelle commencée en 2003 et rallongée sur le 1er semestre 2004 pour se donner les moyens d’attaquer le marché de la gestion des portefeuilles applicatifs.
Ces facteurs rallongent les cycles de vente des affaires dont la taille moyenne a grimpé par rapport à 2003. Dans le carnet de prospection actuellement, se développent des affaires très significatives de l’ordre du million d’euros et plus dans certains cas, parmi les grands noms de l’Industrie, de la Finance et des Services.

Par ailleurs, après un audit de la situation aux Etats-Unis, Vincent Delaroche a décidé de prendre la fonction de General Manager US jusqu’à la fin de l’année et d’assurer le démarrage de 2005 sur place.

Charges d’exploitation

Elles sont au même niveau qu’à fin juin 2003, tant en charges externes qu’en frais de personnel.

Perspectives du Groupe

Au vu des résultats du 1er semestre et de l’examen de l’état d’avancement de ses carnets de commandes actuels, CAST a décidé de revoir ses prévisions 2004 à 21,5 M€ de chiffre d’affaires et – 2 M€ de résultat d’exploitation (contre respectivement 23,5 M€ et équilibre d’exploitation initialement). Les raisons de cette révision tiennent pour toutes les filiales au rallongement du cycle de vente ayant suivi le repositionnement marketing de l’offre produit, entraînant vraisemblablement une moindre facturation que prévu sur 2004.

Au regard du carnet de prospection actuel, cette révision n’obère en rien les perspectives de croissance des années futures pour le Groupe, ni l’atteinte de la rentabilité pour les filiales sur les années à venir. Au contraire, alors que ces 3 dernières années furent marquées, en particulier aux USA, par une pénétration de marché très difficile liée pour l’essentiel à une proposition de valeur trop technique, et par là même n’intéressant que le middle management des entreprises ciblées, le repositionnement de l’offre vers le haut permet à CAST d’accéder aux décideurs dès le début des cycles de vente, de compter sur une hausse significative de la taille des affaires, sur une productivité par tête plus élevé, et donc sur un relèvement de la marge.

Concernant spécifiquement la filiale américaine, les prévisions réactualisées 2004 indique un résultat d’exploitation autour de –1 M€ pour un chiffre d’affaires de 4.5 M€. Cela représenterait une amélioration de la rentabilité par rapport à 2003, avec une organisation commerciale expérimentée, capable de positionner la nouvelle offre auprès de DSI de grands groupes pour gagner des affaires de plusieurs centaines de milliers de dollars. Le carnet de commande se développe dans ce sens actuellement, laissant entrevoir une année 2005 en croissance.

Selon ces nouvelles prévisions 2004, la position de trésorerie du Groupe CAST sur le début de l’année prochaine serait, compte tenu du succès de l’augmentation de capital de juillet 2004, à environ 1,2 M€ au dessus de celle de 2004 à la même période, mettant ainsi le Groupe dans une bonne situation pour attendre les premiers résultats positifs de la nouvelle offre, et ensuite réinvestir dans la croissance.

Vous pouvez obtenir des informations complémentaires en consultant le site Internet de CAST : http://.www.castsoftware.com et http://www.castsoftware.com/corporate/investors

Code Isin : FR 0000072894

Vos contacts :
CAST
François RUCHON
Directeur Administratif et Financier
Vincent DELAROCHE
Président Directeur Général Tél. : 01 46 90 21 00

[email protected]

[email protected]
ACTUS Finance & Communication
Nicole Roffe
Relation Analystes/Investisseurs
Emmanuel Coudurier
Relations Presse
Tél. : 01 53 67 36 36
[email protected]
Tél : 01 53 67 07 53
[email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES