EduBourseActualités450 millions d'€ pour la restructuration et la reconversion des vignobles

450 millions d’€ pour la restructuration et la reconversion des vignobles

La Commission européenne a adopté deux décisions sur la restructuration et la reconversion des vignobles. Pour la première fois, les nouveaux États membres peuvent également obtenir des aides de l’Union européenne. La première décision porte sur l’allocation financière indicative de 450 millions d’€ en faveur de la restructuration et de la reconversion des vignobles pour la campagne de commercialisation 2004/2005. La deuxième décision concerne l’allocation définitive pour la campagne 2003/2004.

M. Franz Fischler, membre de la Commission chargé de l’agriculture à déclaré: “L’amélioration de la qualité des vignes ainsi que l’adaptation de l’offre à la demande est une priorité. Les programmes de restructuration et de reconversion des vignobles, financés par l’UE, offrent aux producteurs de vin le soutien nécessaire pour ces actions.”.

Selon le règlement du Conseil portant organisation commune du marché vitivinicole[1], les États membres peuvent obtenir des allocations financières annuelles pour un certain nombre d’hectares, aux fins de la restructuration et la reconversion des vignobles.

La Commission procède à ces allocations aux États membres sur la base de critères objectifs tenant compte des situations et besoins particuliers et sur la base de la part du vignoble communautaire existant dans l’État membre concerné. La Commission a adopté une décision portant fixation de l’allocation financière indicative par État membre, pour un certain nombre d’hectares, pour la campagne de commercialisation 2004/2005. Le budget disponible pour cette campagne est de 450 millions d’€ (détails en annexe). Pour les quatre campagnes précédentes le budget s’élevait respectivement à 380, 422, 443 et 443 millions d’€ [2] .

L’allocation indicative prévue par État membre peut être adaptée sur la base des dépenses et des prévisions de dépenses communiquées par les États membres pour le 30 juin, compte tenu de l’objectif du régime et dans les limites des moyens disponibles. Sur base des informations reçues, la Commission a établi les dotations financières définitives pour la campagne 2003/2004 (voir annexe). L’allocation indicative pour cette campagne avait été fixée le 22 août 2003[3].

Annexe

Superficie et allocation indicative de fonds de l’UE pour la campagne de commercialisation 2004/2005 et définitive pour la campagne 2003/2004

ÉTAT MEMBRE 2004/2005 2003/2004
Allocation indicative Allocation définitive
superficie (ha) Montant (€) superficie (ha) montant (€)
Allemagne 1 971 12 671 756 2 198 13 989 772
Grèce 1 360 9 704 037 1 519 7 176 037
Espagne 19 379 145 492 269 22 482 152 001 024
France 13 541 107 042 204 21 058 111 840 613
Italie 14 529 103 020 889 17 990 120 341 710
Luxembourg 14 112 000 10 81 856
Autriche 1 271 7 224 984 1 837 7 798 847
Portugal 6 987 44 532 820 4 854 29 967 725
République tchèque 189 1 743 010

Chypre 196 2 378 955

Hongrie 1 261 10 086 046

Malte 17 171 637

Slovénie 172 2 919 879

Slovaquie 801 2 899 514

TOTAL 61 688 450 000 000 71 948 443 197 584

[1] Règlement 1493/1999 du 17 mai 1999 (Journal Officiel L179 du 14.7.1999) [2] Voir IP/01/1215 du 21 août 2001, IP/02/1229 du 23 août 2002 et IP/03/1207 du 5 septembre 2003 [3] Voir IP/03/1207 du 5 septembre 2003
Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES