EduBourseActualitésTrafic de septembre 2004 du groupe Air France-KLM

Trafic de septembre 2004 du groupe Air France-KLM

> Passage : hausse du trafic de 6,9% et du coefficient d’occupation de 1,5 point à 79,5%
> Cargo : hausse du trafic de 9,6% et du coefficient de remplissage de 1,2 point à 69,2%

Activité passage

Le groupe Air France-KLM affiche une bonne performance en septembre avec une progression de 1,5 point du coefficient d’occupation à 79,5%. Le trafic est resté dynamique avec une augmentation de 6,9% pour des capacités en hausse de 4,9%. Le Groupe a transporté plus de 5,7 millions de passagers (+4,4%).

Ces résultats s’expliquent notamment par le dynamisme des routes transatlantiques (trafic en hausse de 7,5%) et particulièrement de l’Amérique du Nord.
Le réseau Afrique & Moyen-Orient continue de réaliser une bonne performance avec un coefficient d’occupation en hausse de 2,3 points à 81,6%.
Sur l’Asie, le trafic est resté dynamique (+14,1%) même s’il progresse moins que l’offre (+18,2%). Le coefficient d’occupation s’établit néanmoins au bon niveau de 82,9% (-3,0 points).
Le réseau Caraïbes & Océan Indien enregistre une hausse de 3,1 points du coefficient d’occupation, le trafic baissant de 1,0% pour des capacités en diminution de 5,3%.

Sur le réseau moyen-courrier européen (dont le marché domestique français), le trafic progresse de 3,3% tandis que l’offre augmente de 3,7%. Le coefficient d’occupation s’établit à 70,0% (-0,3 point).

Chacune des deux compagnies a contribué positivement à ces bons résultats :
– Le coefficient d’occupation d’Air France s’améliore de 1,2 point à 76,4%, le trafic progressant de 5,9% et l’offre de 4,2%.
– Le coefficient de KLM atteint le niveau élevé de 85,0% (+1,9 point) avec une croissance de l’offre et du trafic de 6,2% et de 8,6% respectivement.

Sur le 1er semestre* le groupe enregistre un trafic en hausse de 11,6% pour une offre en augmentation de 9,3%. Le coefficient d’occupation gagne 1,6 point à 79,5%.

Activité cargo

L’activité cargo enregistre une amélioration de son coefficient de remplissage de 1,2 point à 69,2%, grâce à un trafic en hausse de 9,6% pour une offre en augmentation de 7,7%.
– Air France affiche une bonne performance avec un trafic en progression de 10,1% pour des capacités en hausse de 8,0%. Le coefficient de remplissage atteint 62,9% (+1,2 point)
– Le trafic de fret de KLM progresse de 9,1% tandis que les capacités augmentent de 7,1%. Le coefficient de remplissage s’élève à 78,6% (+1,5 point)

Au 1er semestre*, le trafic de fret a crû en ligne avec l’offre : +10,6% et +10,7% respectivement. Le coefficient de remplissage est resté stable à 67,4%.

* consolidation d’Air France sur 6 mois (avril-septembre) et de KLM sur 5 mois (mai-septembre)

STATISTIQUES

Activité passage (en millions)

http://www.airfrance.com/double6/Y1/infogles.nsf/85ba6fb8030e8d1a002566880049a60c/06071d358de31741c1256f250053da28/Zone2Web/10.4EFE?OpenElement&FieldElemFormat=gif

Activité cargo (en millions)

http://www.airfrance.com/double6/Y1/infogles.nsf/85ba6fb8030e8d1a002566880049a60c/06071d358de31741c1256f250053da28/Zone2Web/21.48CC?OpenElement&FieldElemFormat=gif

· consolidation d’Air France sur 6 mois (avril-septembre) et de KLM sur 5 mois (mai-septembre)

Avertissement relatif aux déclarations et éléments de nature prévisionnelle

Des déclarations et éléments de nature prévisionnelle concernant l’activité d’Air France-KLM figurent dans le communiqué de presse ci-dessus. Ils comprennent notamment des informations relatives à la situation financière, aux résultats et à l’activité d’Air France et de KLM ainsi qu’aux bénéfices escomptés de l’opération envisagée. Ils sont fondés sur les attentes et estimations de la direction d’Air France-KLM.
Ces déclarations et éléments de nature prévisionnelle comportent des risques, des incertitudes et sont susceptibles d’être affectés par des facteurs connus ou inconnus qui, pour beaucoup d’entre eux ne peuvent être maîtrisés par Air France-KLM et ne sont que difficilement prévisibles. Ils peuvent entraîner des résultats substantiellement différents de ceux prévus ou suggérés dans ces déclarations. Ces risques comprennent notamment : le risque que les synergies attendues ou économies escomptées ne puissent être réalisées ; le risque de dépenses non envisagées ; l’incertitude de l’évolution des relations avec la clientèle, les fournisseurs et les partenaires stratégiques ; et plus généralement tout changement défavorable dans la conjoncture économique, l’intensification de la concurrence ou la modification de l’environnement réglementaire qui pourrait affecter l’activité d’Air France et de KLM. Cette liste de facteurs de risque ne saurait être considérée comme exhaustive.
Il convient de plus de se reporter aux documents soumis à la Securities and Exchange Commission (comprenant le s Annual Reports on Form 20-F pour l’exercice fiscal clos au 31 mars 2004), dans lesquels figurent une information plus détaillée concernant les facteurs de risques ou évènements susceptibles d’entraîner des résultats substantiellement différents de ceux annoncés par Air France et KLM.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES