EduBourseActualitésCIS - Résultats semestriels 2004 Principales données consolidées

CIS – Résultats semestriels 2004 Principales données consolidées

en M€-----------------------|--06/2004--|--06/2003--|--12/2003--
Chiffre d’affaires----------|----25,48--|----28,41--|----57,54--
Résultat d’exploitation-----|-----1,06--|-----1,24--|-----3,22--
Résultat net----------------|-----0,66--|-----0,57--|-----1,68--

Le chiffre d’affaires de CIS du premier semestre 2004 ressort à 25,48 M€ contre 28,41 M€ sur les 6 premiers mois de l’année 2003, soit une baisse de 4,6 % à taux de change constant.

Pendant cette période, la société a enregistré un niveau exceptionnel de nouvelles commandes: 15 contrats ont été signés pour un total de 90 M€.

Ce montant élevé traduit la position forte que prend désormais CIS, notamment vis-à-vis des grands groupes pétroliers ou parapétroliers mondiaux, et confirme les perspectives très favorables du secteur dans un contexte particulièrement porteur.

Le résultat d’exploitation est en retrait de 14 % par rapport au premier semestre 2003.

Ceci s’explique essentiellement par :

Un litige imprévu avec un des clients en Géorgie : une provision importante pour créance douteuse a été enregistrée dans les comptes du semestre,
L’amorce difficile d’un contrat majeur en Algérie,
Le démarrage de récents contrats dans une nouvelle zone de la Russie avec un plan de charge ponctuellement inférieur aux prévisions initiales données par les clients.

Le résultat net ressort en hausse de 15 % à 0,66 M€ et représente une marge nette de 2,6 %.

La structure financière de CIS reste solide et s’est renforcée avec 12,51 M€ de capitaux propres pour une trésorerie nette de 8,40 M€, sans aucun concours financier extérieur.

Activité du 3ème trimestre 2004

Au 3ème trimestre, CIS a réalisé un chiffre d’affaires de 12,63 M€ contre 15,46 M€ pour la même période en 2003. Cumulé sur 9 mois, le chiffre d’affaires ressort à 38,01 M€, soit un retrait de 7,4 % à taux de change constant par rapport à l’exercice antérieur.

Pour l’essentiel, ce décalage dans l’évolution globale des activités est dû à des progressions de chiffre d’affaires de certains nouveaux contrats inférieures aux prévisions données par les clients, et à des contrats en négociation avancée dont la décision d’attribution a été différée.

Des perspectives fortes sur le long terme

L’année 2004 devrait constituer un exercice « de transition », au cours duquel beaucoup d’actions ont été entreprises pour, en particulier, améliorer les procédures de gestion au siège et au sein des filiales, renforcer les structures et accroître nos positions internationales dans les pays d’opération.

Les perspectives sont excellentes et la visibilité du marché pétrolier et parapétrolier s’est significativement accrue du fait d’une forte accélération de la demande mondiale et de la flambée des cours. Ce phénomène dynamise les investissements pétroliers, principalement en pays émergents.

Le carnet de commandes de CIS pour 2005 et au-delà est très positif et permet d’anticiper un net rebond d’activité.

Reuters : CATE.PA
Bloomberg : CISV
ISIN : FR0000064446-CTRG

Contact CIS Régis Arnoux Tél. +33 (0)4 91 16 53 00, www.cis-catering.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES