EduBourseActualitésSommer Allibert

Sommer Allibert

Sommer Allibert est un groupe industriel dont l’activité est ventilée autour de trois métiers principaux : les revêtements, le packaging, et les équipements automobiles. Depuis quelques années, le groupe procède à un recentrage sur ses activités stratégiques. Ainsi, au début de l’année 2001, Sommer Allibert a décidé de céder le contrôle de son activité automobile à l’équipementier Faurecia. Les transactions sont actuellement en cours et devraient mener au recentrage de Sommer Allibert sur les activités de revêtements et de packaging.

Le groupe Sommer Allibert est né de l’alliance, en 1970, de deux PME (Sommer et Allibert) oeuvrant dans des secteurs spécifiques et disposant d’une expertise certaine. Ainsi, en 1880, Alfred Sommer crée une manufacture de feutre dans les Ardennes qui deviendra l’un des premiers producteurs européens de feutre. En 1950, la société lance le premier feutre insonorisant pour l’automobile puis le premier revêtement de sol moderne, alliance de feutre et de plastique, en 1953. Joseph Allibert crée, quant à lui, en 1910, une usine pour fabriquer des semelles intérieures de chaussures en paille tressée. En 1945, l’usine se dote d’un atelier de petites pièces plastiques puis de plus grosses pièces dès 1950.

En 1970, Sommer, renommé dans les revêtements de sols et de murs et Allibert renommé dans le plastique moulé, cherchent chacun un partenaire pour assurer leur indépendance financière et accélérer leur développement. Le regroupement a alors lieu dans une optique de développement d’un groupe spécialisé dans l’aménagement de la maison

L’activité de Sommer Allibert se ventile, on l’a dit, autour de 3 métiers centraux :

Les revêtements

Cette activité représente 37,3% du chiffre d’affaires du groupe en 1999. Les produits fabriqués et commercialisés sont divers : revêtements en vinyle, revêtements en parquet, revêtements en textile technique, revêtements en textile résidentiel, revêtements en linoléum et laminés (depuis la fin de 1999 seulement, en joint venture avec Egger).

Ce département réalise 83% de ses ventes à l’export et emploie 7.984 collaborateurs. L’activité Révêtements du groupe a connu une période difficile en 1997 et 1998 dans un contexte de crise économique en Europe de l’Est. Dans la prolongation d’un 2e semestre 1998 décevant, le 1er semestre 1999 a affiché une baisse du chiffre d’affaires de 9,7%. En revanche, le 2e semestre 1999 a amorcé un redressement et le chiffre d’affaires de l’année 1999 s’affiche en baisse de 7,7% par rapport à 1998.

Sommer Allibert est présent sur le marché des revêtements via les sociétés Domco Tarkett et Tarkett Somme. En 1999, Sommer Allibert a racheté la société Tarkett USA, renommée par la suite Domco Tarkett. Ce dernier détient des parts de marché de 20% dans le secteur des revêtements vinyliques et 8% dans celui des parquets. C’est le 2e producteur d’Amérique du Nord. En outre, Tarkett Sommer est le leader européen et le numéro deux américain des revêtements de sols et de murs.

Packaging

L’activité Packaging représente 1,2% du chiffre d’affaires global du groupe en 1999. 40% des ventes sont réalisées à l’export et la division emploie 311 collaborateurs. Le chiffre d’affaires de cette activité est, en 1999, en baisse de 3,34% par rapport à 1998.

Sommer Allibert commercialise les produits de packaging via sa filiale Qualipac détenue à parité avec Pochet. Qualipac est un fournisseur global d’emballages pour la cosmétologie et traite avec des clients prestigieux tels que Issey Miyake, Givenchy, Lancôme ou encore Azzaro. Qualipac fabrique également des familles de produits standards (les lignes Dakota, Alaska, Florida, Colorado) qui n’adoptent pas un design spécifique à un client mais sont au contraire standardisés. Ils répondent ainsi aux besoins promotionnels et marketing des clients.

Avec la prise de participation dans le groupe coréen Yon Hee, le groupe Qualipac intègre plusieurs spécialités dont la métallisation sous vide, les vernis UV et la fabrication de moules. Ses ventes futures en Asie profiteront également de cette participation.

Automobile

L’activité automobile du groupe représente 61,5% des ventes au travers de 78 sites industriels dans 20 pays. Plus de 80% du chiffre d’affaires est réalisé à l’international et la division compte 14.906 collaborateurs. Dans un marché automobile en progression de 5%, le chiffre d’affaires de l’activité automobile de Sommer Allibert a crû de 11% notamment grâce au succès de nouveaux modèles de voitures équipés par le groupe comme la Fabia de Skoda, la Polo de VW, la Scénic 4×4 de Renault et la Picasso de PSA.

Les produits commercialisés sont les planches de bord et cockpits, les panneaux et modules de portes, les tapis, insonorisants et les packages acoustiques, les boucliers et autres pièces et des pièces diverses. Le groupe Sommer Allibert possède un leadership mondial sur les modules et les composants de l’habillage intérieur du véhicule et est leader européen de l’habillage intérieur du véhicule via sa filiale SAI Automotive. Les modules sont des assemblages de sous-ensembles complets, intégrant nos pièces majeures, prêts à être directement montés dans le véhicule. Les postes de conduite intégrés ou « cockpits » sont réalisés par SAS, le joint venture entre Sommer Allibert et Siemens.

Au 1er semestre 2000, le chiffre d’affaires global du groupe a connu une croissance de 14,8%. A structure comparable, la hausse s’élève à 18,3%.

Le rachat de l’activité automobile par Faurecia

Au début de l’année 2001, le groupe a procédé à la cession du contrôle de ses activités automobiles à Faurecia, équipementier automobile, leader européen (25%) et 3e mondial sur le marché des sièges automobiles. Les deux entreprises présentent des offres produits très complémentaires permettant de réunir toutes les compétences. Les actionnaires de contrôle de Sommer Allibert ont ainsi décidé de se recentrer sur les activités non automobiles.

La SIT, holding de contrôle du groupe Sommer Allibert, a été acquise par Peugeot S.A.. Ensuite, Faurecia et SIT ont lancé conjointement, du 17 janvier au 20 février 2001, une offre publique d’achat sur le solde du capital de Sommer Allibert (soit 62,1%). En outre, Faurecia a lancé une OPA destinée aux actionnaires minoritaires de SAI AG. Après la clôture de ces deux offres, la SIT a été apportée par PSA à Faurecia et ce dernier détient depuis lors la totalité des activités automobiles du groupe Sommer Allibert.

Parcours boursier

Le titre Sommer Allibert a connu un parcours boursier assez cahotique avec une forte hausse au début de l’année 1998 puis une chute violente à la mi 1998. Le cours a connu une forte hausse au début de l’année 2001 après l’annonce de l’OPA de Faurecia sur l’activité automobile de Sommer Allibert.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES