EduBourseActualitésGALILEO: une nouvelle étape de la mise en concession

GALILEO: une nouvelle étape de la mise en concession

La Commission européenne a pris note de la décision de l’entreprise commune Galileo d’entamer avec les deux candidats encore en lice les négociations du contrat de concession. Cette nouvelle étape de la procédure de sélection est conforme au calendrier prévu. La Commission se félicite d’ailleurs de la qualité des offres présentées, qui respectent pleinement les conditions imposées, notamment en termes financiers. « La qualité des offres démontre, s’il en était encore besoin, la viabilité commerciale de ce grand projet spatial européen », a déclaré Jacques Barrot, Vice-président de la Commission, avant d’ajouter : « l’ouverture en parallèle des négociations du contrat de concession va encore permettre d’améliorer les propositions des deux candidats, au plus grand bénéfice du projet Galileo. »

Dès l’origine de GALILEO, l’Union européenne a décidé que la gestion des phases de déploiement et d’exploitation sera confiée à un concessionnaire privé. Le choix de ce concessionnaire relève de la seule responsabilité de l’entreprise commune Galileo, créée le 21 mai 2002 par un règlement du Conseil. L’entreprise commune possède la pleine personnalité juridique et agit de façon autonome.

La procédure de sélection du concessionnaire de GALILEO a été lancée le 17 octobre 2003 avec la publication d’un avis de concession au Journal officiel. Les deux candidatures encore en lice émanent respectivement des consortia « Eurely », composé d’Alcatel, de Finmecanica, d’Hispasat et d’AENA, et « Inavsat », qui regroupe notamment EADS, Thales et Inmarsat.

Après avoir examiné de façon approfondie les deux offres, l’entreprise commune Galileo est parvenue à la conclusion que l’écart entre les deux propositions est minime. Il n’était pas possible de les départager à ce stade et il convient en conséquence d’ouvrir les négociations du contrat de concession simultanément avec les deux consortia. Les négociations menées en parallèle avec les deux candidats vont durer au maximum trois mois et vont se concentrer sur les points les plus cruciaux du futur contrat. Au vu du résultat des négociations, il sera alors possible de sélectionner le meilleur des deux candidats. Non seulement la procédure de sélection ne prend aucun retard, mais les négociations menées en parallèle avec les deux candidats vont au contraire, compte tenu de la concurrence entre eux, permettre de progresser plus vite que si les négociations n’étaient menées qu’avec un seul consortium.

Historique

GALILEO est le programme européen de radionavigation par satellite. Il a été lancé à l’initiative de la Commission européenne, et développé conjointement avec l’Agence spatiale européenne (ASE). Il est utile de rappeler que le coût de la phase de déploiement de Galileo (2006-2007) est estimé à 2,1 milliards d’euros, soit 1,4 milliards d’euros financés par le secteur privé et 700 millions d’euros à la charge du budget européen. La phase d’exploitation devrait commencer en 2008. Le contrat avec le concessionnaire doit être signé avant la fin de l’année par l’autorité de surveillance qui sera mise en place prochainement.

Galileo annonce l’avènement d’une révolution technologique comparable à celle provoquée par les téléphones mobiles. Il mènera également au développement d’une nouvelle génération de services universels dans des secteurs tels que les transports, les télécommunications, l’agriculture ou la pêche. A la différence des deux systèmes existants, l’américain GPS et le russe GLONASS, qui sont des systèmes militaires, le programme GALILEO sera administré et contrôlé par les civils. Il offrira une garantie de qualité et de continuité de service essentielle pour maintes applications sensibles. Grâce à GALILEO, les services de navigation et de localisation gagneront en fiabilité et en disponibilité dans le monde entier.

Pour de plus amples informations sur GALILEO, veuillez visiter les sites:

http://europa.eu.int/comm/dgs/energy_transport/galileo/index_fr.htm

http://www.esa.int/export/esaSA/navigation.html

Des détails sur la procédure de la concession sont disponibles à http://www.galileoju.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES