EduBourseActualitésPolitique européenne de voisinage: l’Arménie

Politique européenne de voisinage: l’Arménie

La Commission européenne recommande une intensification notable des relations avec l’Arménie, au moyen d’un plan d’action mis en oeuvre dans le cadre de la politique européenne de voisinage (PEV). Cette recommandation s’appuie sur le rapport par pays publié aujourd’hui par la Commission, qui dresse un tableau complet de la situation économique et politique en Arménie et analyse l’état de ses relations bilatérales avec l’Union européenne. La politique européenne de voisinage va au-delà de l’actuel accord de partenariat et de coopération: elle offre la perspective d’une relation de plus en plus étroite avec l’UE, impliquant un niveau élevé d’intégration économique et un approfondissement de la coopération politique. Il appartient désormais au Conseil des ministres de décider des prochaines étapes.

Pour Mme Benita Ferrero-Waldner, membre de la Commission chargée des relations extérieures et de la politique européenne de voisinage, «la politique européenne de voisinage nous donne l’occasion de passer à la vitesse supérieure dans nos relations avec l’Arménie. Je souhaite vivement que le Conseil donne le feu vert à la négociation du plan d’action, afin que nous puissions élaborer un programme d’action commun pour les années à venir. Les progrès de notre relation seront à l’image des efforts et des réussites du pays lui-même.»

En juin 2004, l’Arménie (avec l’Azerbaïdjan et la Géorgie) a été incluse dans la politique européenne de voisinage, à sa demande et sur recommandation de la Commission européenne. La Commission a été invitée à rendre compte des progrès réalisés par chaque pays dans le domaine des réformes politiques et économiques. La Commission présente aujourd’hui une évaluation des relations bilatérales entre l’UE et l’Arménie. Elle y décrit les avancées réalisées dans le cadre de l’accord de partenariat et de coopération existant et fait le point sur la situation dans les domaines particulièrement importants pour le partenariat au titre de la politique européenne de voisinage: le développement d’institutions politiques reposant sur les valeurs (démocratie, État de droit, droits humains) inscrites dans l’accord; la stabilité régionale et la coopération en matière de justice et d’affaires intérieures; et les réformes économiques et sociales qui ouvriront de nouvelles perspectives de développement et de modernisation, de libéralisation accrue des échanges commerciaux et de participation progressive au marché intérieur.

Le plan d’action devrait compter parmi ses principaux objectifs:

le renforcement de l’État de droit, des structures démocratiques et du pluralisme (par exemple: réforme de la législation électorale conformément aux recommandations du Conseil de l’Europe et de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et organisation d’élections démocratiques; réforme constitutionnelle tenant compte des recommandations du Conseil de l’Europe; réforme de l’autonomie locale);
le renforcement du respect des droits humains et des libertés fondamentales, notamment en matière de liberté d’expression et de réunion;
l’amélioration du climat des affaires et la modernisation du secteur public;
l’intensification de la lutte contre la corruption et la fraude;
la réforme de la législation et des administrations fiscales et douanières;
la réalisation de progrès en matière de réduction de la pauvreté;
la réalisation de progrès dans le domaine du développement durable et de la protection de l’environnement;
le déclassement de la centrale nucléaire de Medzamor;
la réalisation de progrès en matière de résolution des conflits et de coopération régionale.
En outre, il convient de maintenir des politiques macroéconomiques prudentes, afin de soutenir la mise en œuvre efficace d’un plan d’action.

Pour de plus amples informations sur la politique européenne de voisinage:

http://europa.eu.int/comm/world/enp/index_en.htm

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES