EduBourseActualitésSNCF - CDG Express

SNCF – CDG Express

Aéroports de Paris, Réseau Ferré de France et la SNCF ont décidé il y a quatre ans d’unir leurs compétences en constituant un Groupement d’Intérêt Economique pour étudier la faisabilité d’une nouvelle liaison ferroviaire dédiée entre Paris et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle ; ils ont acquis plusieurs convictions :

1. Il existe un marché important de déplacement de passagers aériens entre Paris intra-muros et Roissy-Charles de Gaulle. Nombre d’entre eux seraient décidés à utiliser un transport en commun si celui-ci offrait un service adapté à leur besoin.

2. La liaison de qualité entre Paris et Roissy-Charles de Gaulle proposée aujourd’hui, respectueuse de l’environnement et utilisant largement les infrastructures existantes a été élaborée à partir des propositions faites pendant le débat public qui s’est déroulé en 2003-2004

3. Paris, première ville touristique du monde et grande place d’affaires, ne peut être à l’écart d’un mouvement qui fait que bon nombre de métropoles mondiales sont d’ores et déjà dotées d’une telle liaison “Airport express”.

Pierre GRAFF, Président d’Aéroports de Paris, Jean-Pierre DUPORT, Président de Réseau Ferré de France et Louis GALLOIS, Président de la SNCF, ont entouré Armand TOUBOL, Président du GIE CDG Express le 7mars 2005 pour affirmer leur détermination à mettre en oeuvre ce lien.

Le service offert par CDG Express permettra aux passagers aériens, de disposer d’une porte d’entrée de l’aéroport au cœur de la capitale grâce à :

– une desserte par des trains sans arrêt intermédiaire ;

– un temps de parcours de 20 minutes avec une grande fiabilité ;

– une fréquence au quart d’heure par sens de 5h à 0h, 365 jours par an ;

– un terminal aérien de plain-pied situé à Paris dans le plus grand pôle européen de transport (gare de l’Est – Magenta – gare du Nord) et permettant aux passagers aériens d’enregistrer leurs bagages pour leur destination finale et d’obtenir leur carte d’embarquement (avec la garantie de prendre leur avion) ;

– une accessibilité totale aux personnes à mobilité réduite ;

– un tarif de 16 € comparable à celui des « Airport Express » existants.

(Parallèlement, bien sûr, la desserte des habitants et des employés du Nord-Est de l’Ile de France sera améliorée par la mise en oeuvre du schéma de principe du RER.B NORD +)

Le montant du projet s’élève à 630 M€.

La réutilisation majoritaire d’infrastructures existantes (23 km sur les 32 km du trajet) et le recours minimal à des passages en souterrain (1,2 km) permet de maîtriser au mieux les coûts (et les délais) du chantier.

Le montage financier envisagé fait très largement appel à des capitaux privés dans le cadre d’un partenariat public/privé. La rentabilité de ce projet, découlant des trafics moyens escomptés (7,3 millions de passagers en 2015), retient d’ores et déjà l’attention d’investisseurs privés.

Les établissements publics concourront chacun selon leur compétence à l’aboutissement du projet :

RFF est le maître d’ouvrage des travaux d’infrastructure ;

la SNCF, transporteur, assurera la conduite et la maintenance des matériels roulants ;

Aéroports de Paris assurera la gestion des interfaces avec l’aéroport Roissy CDG ;

une société d’exploitation (à laquelle participeront Aéroports de Paris et la SNCF, aux côtés de partenaires privés largement majoritaires) gèrera le service, percevant les recettes et payant les charges ;

un groupement de financeurs mettra en place les financements nécessaires à la réalisation des travaux d’infrastructure et au fonctionnement de la société d’exploitation.

Toutes les conditions sont réunies pour une mise en service début 2012, c’est à dire un calendrier compatible avec les Jeux Olympiques.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES