EduBourseActualitésUn article publié dans la revue américaine PNAS montre que la protéine...

Un article publié dans la revue américaine PNAS montre que la protéine Famoxin de Genset entraîne une perte de poids nette chez les souris obèses

Paris, France – le 5 février 2001 — GENSET (Nasdaq: GENXY, Nouveau Marché: GENSET) publie dans l’Edition on-line de la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) du 6 février 2001, les résultats pré-cliniques de la Famoxin, protéine phare pour le traitement de l’obésité. La collaboration scientifique entre les chercheurs dirigés par le Pr. Harvey Lodish du Whitehead Institute for Biomedical Research, affilié au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et les chercheurs de l’équipe du Dr. Bernard Bihain, Directeur de la Génomique Fonctionnelle de Genset, a permis de découvrir que l’administration de la Famoxin à des souris très obèses soumises à un régime riche en graisses, entraînait une diminution significative de leur poids sans modifier leur régime alimentaire. La Famoxin est une protéine recombinante produite à partir du fragment actif de la protéine appelée Acrp 30. L’Acrp 30 est fabriquée naturellement par le tissu adipeux. Son taux plasmatique est diminué chez certains sujets obèses.

Le Pr. Lodish a déclaré : « Les résultats pré-cliniques ont démontré que la Famoxin présentait de nouvelles propriétés pharmacologiques très puissantes de régulation du poids et du métabolisme des lipides. A la différence d’autres molécules qui agissent essentiellement au niveau du système nerveux central, la Famoxin, agit, elle, sur les tissus périphériques, et plus spécifiquement sur l’oxydation des acides gras dans le muscle, entraînant ainsi une diminution des acides gras libres dans le sang. C’est précisément cette augmentation de l’oxydation des acides gras qui semble responsable de la perte de poids ».

Le Dr. Bihain a commenté : « La molécule apparentée à la Famoxin est déficiente chez un grand nombre de patients obèses. Cela devrait rendre possible la correction de ce défaut du métabolisme par l’administration de ce nouveau composé, naturellement fabriqué par l’organisme, à des personnes qui en manquent. De plus, la collaboration avec l’excellente équipe du Pr. Lodish est une aventure scientifique merveilleuse ».

Le Dr. André Pernet, Président Directeur-général de GENSET a ajouté : « Nous sommes particulièrement fiers de ce travail, car il démontre la capacité de GENSET à générer des molécules prometteuses qui permettraient de concevoir et mettre au point des médicaments destinés au traitement de maladies graves. De même que l’insuline régule le taux de glucose, nous constatons que la Famoxin régule le niveau des acides gras. Ainsi, nous pourrions considérer la Famoxin comme l’insuline de l’obésité. »

Environ 150 millions de personnes dans le monde sont affectées par l’obésité et ses complications. Aux Etats-Unis et en Europe, cette maladie est très fréquente et on estime qu’elle touche, aux Etats-Unis, entre 25 et 33% de la population. Les complications de l’obésité, comme le diabète, les maladies cardio-vasculaires et certains cancers, sont la cause de plusieurs centaines de milliers de décès par an aux Etats-Unis et en Europe.

Bien que l’on sache déjà que l’obésité résulte d’un déséquilibre entre l’ingestion de nourriture et la dépense énergétique, la compréhension des mécanismes qui permettent à certaines personnes de maintenir un poids normal tandis que d’autres deviennent obèses est un réel défi scientifique. En effet, des changements relativement mineurs dans l’équilibre alimentaire et le métabolisme peuvent se traduire par un gain de poids important.

La découverte d’une molécule telle que la Famoxin permet à GENSET d’envisager d’augmenter la dépense énergétique des sujets obèses. A partir des résultats pré-cliniques récemment annoncés, GENSET prévoit de démarrer les essais cliniques sur la Famoxin à la fin de l’année.

A propos de GENSET
GENSET est une société de génomique qui a pour objectif de générer un pipeline de médicaments candidats pour soigner les maladies du système nerveux central et les troubles du métabolisme. Forte de son expérience – acquise grâce à ses partenariats avec les grands groupes pharmaceutiques – et de son portefeuille de brevets en génomique, GENSET valide désormais des cibles et développe des médicaments candidats pour son propre compte. Les communiqués de presse de GENSET sont disponibles sur son site Internet http://www.genxy.com.

A propos du Whitehead Institute
Le Whitehead Institute for Biomedical Research (http://www.whitehead.mit.edu) est un institut de recherche et d’enseignement indépendant à but non lucratif, reconnu mondialement pour ses programmes précurseurs en biologie cellulaire, recherche sur le cancer, génomique, biologie structurelle et maladies infectieuses. Le Whitehead Institute, qui est affilié au MIT pour ses activités d’enseignement, est totalement indépendant en matière de gestion, de finance et pour ses propres programmes de recherche.

Communique de Presse Famoxin Questions / Reponses

Genset Contacts:
André PERNET, Ph.D.
Président Directeur-général
01 55 04 59 00
Agence de communication:
CI COMMUNICATION
Frédéric BOURDON
Catherine ISNARD
01 47 23 90 48

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES