EduBourseActualitésImerys poursuit sa croissance en 2000

Imerys poursuit sa croissance en 2000

Progression de 37,6 % du chiffre d’affaires de la Valorisation des Minéraux
Hausse du résultat courant net estimé d’environ 15 %

Dans un environnement économique globalement porteur malgré un ralentissement constaté en fin d’année aux Etats-Unis, le Groupe a poursuivi sa politique de croissance volontariste avec la réalisation d’acquisitions stratégiques dans chacune de ses branches d’activités et la mise en oeuvre d’investissements consacrés au lancement de nouveaux produits ainsi qu’à l’augmentation sélective de capacités de production.

Chiffre d'affaires 1999 2000 %
(en millions d'euros) variation
Pigments & Additifs 874,6 1 276,0 + 45,9 %
Matériaux de Construction 502,3 604,5 + 20,4 %
Réfractaires & Abrasifs 392,4 589,3 + 50,2 %
Céramiques & Spécialités 273,4 341,2 + 24,8 %
VALORISATION DES MINERAUX
(*)
2 034,2 2 798,3 + 37,6 %
TRANSFORMATION DES METAUX
(**)
580,6 - n.s.
TOTAL
(*)
2 614,9 2 798,3 + 7,0 %
(*) Après éliminations.
(**) Activité cédée début novembre 1999.

Chiffre d’affaires
Le chiffre d’affaires total d’Imerys s’établit à 2 798,3 millions d’euros en 2000 contre 2 614,9 millions en 1999, soit une progression de 7,0 %. Le chiffre d’affaires de la Valorisation des Minéraux – nouveau périmètre du Groupe – est en hausse de 37,6 %.
A périmètre et changes comparables, le chiffre d’affaires du Groupe est en hausse de 6,3 % (+ 3,8 % au second semestre). Les variations de périmètre sur la période concernent notamment la consolidation d’English China Clays (ECC) et des activités de kaolin au Brésil (RCC) en année pleine (contre 8 mois en 1999) ainsi que la disparition de la contribution des activités de Transformation des Métaux cédées début novembre 1999. Elles prennent également en compte l’impact des acquisitions stratégiques réalisées depuis le début de l’exercice 2000 dans chacune des branches d’activités du Groupe. L’appréciation du dollar américain et de la livre britannique a eu un impact positif de 8,4 % sur le chiffre d’affaires du Groupe.

i le chiffre d’affaires des Pigments & Additifs, à 1 276 millions d’euros, s’inscrit en progression de 45,9 % par rapport à 1999. Cette progression intègre l’impact de l’acquisition d’ECC et de RCC et l’effet des opérations de croissance externe menées depuis le début de l’exercice 2000 : consolidation de Quimbarra, (1er producteur sud-américain de carbonates de calcium), et des activités carbonates d’AGS-BMP sur le 2ème semestre ; contribution de Honaik (carbonates de calcium pour spécialités en Asie du sud-est) au 4 ème trimestre.
Après un début d’année bien orienté sur l’ensemble des marchés et des zones géographiques servis, l’activité s’est sensiblement infléchie au 4ème trimestre aux Etats-Unis, tant sur le marché du papier que sur celui des pigments pour spécialités : au total, à périmètre et changes comparables, le chiffre d’affaires augmente de 0,7 % sur l’ensemble de l’exercice avec un 1er semestre en croissance de 3,7 % et un second semestre en recul de 2,3 %.
L’impact des augmentations des prix de vente devrait se faire sentir au cours du 1 er semestre 2001 :
ces augmentations visent à mieux refléter l’amélioration permanente des produits et services rendus par le Groupe et à répercuter l’augmentation du coût de l’énergie et des transports ;
i le chiffre d’affaires des Matériaux de Construction s’établit à 604,5 millions d’euros contre 502,3 millions en 1999, en hausse de 20,4 %. Il intègre depuis le début de l’exercice 2000 la contribution de Campos, l’un des principaux producteurs portugais de tuiles et briques en terre cuite ainsi que celle des nouveaux fonds de commerce venus compléter le réseau de distribution de produits de couverture en France. Après un 1er semestre exceptionnellement élevé en raison de la tempête de fin 1999, l’activité est restée soutenue au 2ème semestre. A périmètre et changes comparables, le chiffre d’affaires augmente de 16,4 % dont 21,4 % au 1er semestre et 11,4 % sur la 2 ème partie de l’année ;
i le chiffre d’affaires des Réfractaires & Abrasifs progresse de 50,2 % à 589,3 millions d’euros contre 392,4 millions en 1999. Après l’élargissement de la gamme de minéraux pour réfractaires opéré au cours de l’année 1999 aux Etats-Unis et en Afrique du Sud, l’exercice 2000 a été marqué par l’acquisition de Treibacher Schleifmittel, premier producteur mondial de corindons pour abrasifs. Cette société est intégrée au périmètre de consolidation du Groupe depuis le 1er juillet 2000. A périmètre et change comparables, le chiffre d’affaires est en hausse de 7,0 %, reflétant une demande bien orientée sur les principaux marchés de la branche, avec cependant une inflexion en fin d’année sur le marché de la sidérurgie aux Etats-Unis. En hausse de 8,1 % au 1er semestre 2000, le chiffre d’affaires de la branche a progressé de 5,9 % au 2ème semestre ;
i le chiffre d’affaires des Céramiques & Spécialités s’élève à 341,2 millions d’euros contre 273,4 millions en 1999, soit une augmentation de 24,8 %. Cette progression tient compte de l’intégration des activités céramiques d’ECC en année pleine ainsi que de la contribution de New Zealand China Clays, société spécialisée dans la production de kaolin de haute pureté (à compter du 1er juillet 2000). A périmètre et change comparables, le chiffre d’affaires est en progression de 9,4 % traduisant une activité soutenue sur l’ensemble de l’exercice dans les pâtes céramiques pour vaisselle, les matières premières pour carrelage et sanitaire ainsi que dans le graphite.
Résultat courant net estimé Comme précédemment annoncé, le résultat courant net devrait progresser d’environ 15 % par rapport à 1999. Les comptes de l’exercice 2000 seront arrêtés et publiés le 12 mars 2001.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES