EduBourseActualitésLes étudiants utilisent leurs cartes de crédit pour faire face aux situations...

Les étudiants utilisent leurs cartes de crédit pour faire face aux situations d’urgence, selon une étude de BMO MasterCard Mosaik

Cependant, peu d’entre eux comprennent les conséquences qu’une mauvaise cote de crédit pourrait avoir sur leur capacité d’emprunter à l’avenir

MONTRÉAL, le 8 septembre 2005

Selon un sondage effectué pour le compte de BMO MasterCard Mosaik auprès de la population étudiante, 77 % des étudiants de niveau postsecondaire ont une carte de crédit. Les raisons pour posséder une telle carte varient, mais plus de 65 % des répondants au sondage ont indiqué qu’ils l’utilisent pour répondre à leurs besoins en cas d’urgence, 45 % pour gérer les frais liés à leurs études et 33 % pour payer leurs frais de voyage.

Cependant, le sondage a également permis d’apprendre que 72 % des répondants ne savent pas combien de temps une cote de crédit, bonne ou mauvaise, reste dans leur dossier; en fait, bon nombre d’entre eux ne comprennent pas bien les conséquences qu’une mauvaise cote de crédit peut avoir sur leur capacité d’emprunter à l’avenir.

Un conseil de BMO aux parents : veillez à ce que vos enfants apprennent comment utiliser une carte de crédit de façon judicieuse et responsable avant que vous signiez ou qu’ils signent sur la ligne pointillée et qu’ils commencent à dépenser.

Mike Kitchen, vice-président, BMO Mastercard Mosaik, insiste sur le fait que les étudiants doivent comprendre qu’il est important de se constituer un bon dossier de crédit et de le maintenir dans cet état. Par exemple, un étudiant sur quatre ne comprenait pas que son dossier de crédit pourrait influer sur sa future capacité d’acheter une maison et 61 % des répondants ne savaient pas que ce dossier pourrait avoir des répercussions sur leurs perspectives d’emploi.

M. Kitchen note que les cartes de crédit peuvent aider les étudiants à gérer leurs dépenses lorsqu’ils se trouvent loin de chez eux, mais il les prévient que la possibilité d’accéder facilement au crédit s’accompagne de responsabilités.

M. Kitchen propose donc les conseils suivants aux nouveaux utilisateurs de cartes de crédit :

– Apprenez à préparer un budget : Si vous n’avez encore jamais dressé un budget, demandez à votre banque comment vous pourriez commencer à le faire. Des outils comme le calculateur PIF pour la préparation d’un budget, sur le site bmo.com, peuvent vous aider à comprendre combien vous pouvez vous permettre d’emprunter et de rembourser.
– Ne payez que pour ce que vous utilisez : Les caractéristiques et les avantages des cartes de crédit ne sont pas gratuits – leurs coûts sont intégrés dans les frais annuels des cartes. Trouvez une carte qui vous permet de choisir le taux d’intérêt, les caractéristiques et le programme de récompenses qui vous conviennent, afin de ne pas payer pour les options que vous n’utilisez pas.

– Payez au moins le montant minimum : Versez toujours au moins le montant mensuel minimum exigé, avant l’échéance indiquée. Ceci vous aidera à avoir un bon dossier de crédit, ce qui est très important surtout lorsque vous arrivez sur le marché du travail ou que vous voulez acheter votre première automobile. Des paiements non faits peuvent nuire à votre cote de crédit et rester à votre dossier pendant une période de deux à sept années.

– Utilisez une seule carte de crédit : Il est plus facile de ne payer qu’une facture à la fin de chaque mois et cela permet de mieux suivre l’évolution de vos dépenses.

– Signalez immédiatement toute carte perdue ou volée : Notez et conservez en lieu sûr le numéro de votre carte de crédit ainsi que le nom et le numéro de téléphone de votre institution financière.

– Protégez vos renseignements personnels : Ne partagez pas votre carte de crédit avec vos amis. Ne révélez jamais le numéro de votre carte, sauf si vous faites un achat par téléphone ou par Internet auprès d’un commerçant ayant bonne réputation.

– Lisez toute la documentation qui accompagne votre carte : Assurez-vous de bien comprendre toutes les modalités, y compris celles qui concernent le calcul des intérêts et les échéances des paiements.
Le sondage MasterCard Mosaik auprès des étudiants a été effectué par Ipsos-Reid du 11 au 17 août 2005. Pour les fins du sondage, 1008 étudiants canadiens de niveau collégial ou universitaire, représentatifs, âgés d’au moins 18 ans et sélectionnés au hasard ont été interviewés en ligne. Avec un échantillon de cette taille, les résultats sont considérés exacts avec une marge d’erreur de plus ou moins 3,1 points de pourcentage, 19 fois sur 20. Ces données ont été pondérées afin de s’assurer que la répartition régionale de l’échantillon selon l’âge et le sexe reflétait la composition réelle de la population canadienne selon les données du recensement de 2001.

– 30 –

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES