EduBourseActualitésExcellente performance de LVMH au premier semestre 2005 - Résultat opérationnel courant:...

Excellente performance de LVMH au premier semestre 2005 – Résultat opérationnel courant: + 11% – Résultat Net + 19 %

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de luxe, enregistre au premier semestre 2005 une croissance de 11 % de son résultat opérationnel courant qui dépasse pour la première fois un milliard d’euros et atteint 1 090 millions d’euros. Cette performance est d’autant plus remarquable que l’impact négatif des taux de change reste élevé.
A taux de change constants, la progression du résultat opérationnel courant est supérieure à 25 %.

Le résultat net part du Groupe est pour sa part en hausse de 19 % par rapport au premier semestre 2004. Cette hausse s’explique principalement par l’amélioration de la marge opérationnelle du Groupe et se serait élevée à 38 % sans la provision constatée dans le cadre de l’arrêt de l’activité, pour raison de sécurité, du magasin de la Samaritaine.

M. Bernard Arnault, PDG de LVMH, a déclaré : « La performance du premier semestre reflète une fois de plus l’exceptionnelle capacité d’attraction de nos marques et l’efficacité de notre stratégie qui ont permis une nouvelle croissance à deux chiffres du résultat opérationnel courant du Groupe et des gains de parts de marché. Les ventes de l’été confirment la bonne dynamique du début d’année. Le lancement de nombreux produits et la croissance de nos marques phares dans les marchés à fort potentiel devraient permettre à LVMH de poursuivre sa progression au second semestre. Tous ces éléments permettent de confirmer l’objectif d’une hausse significative du résultat opérationnel courant en 2005.»

En millions d’Euros 1er semestre 2004
IFRS
1er semestre 2005
IFRS % variation
Ventes 5 609 6 173 +10 %*
Résultat opérationnel courant 982
1 090 +11 %
Résultat net (part du Groupe) 469 559 +19 %

* Croissance organique de 12 % (c’est-à-dire à structure et taux de change comparables).

Le premier semestre 2005 a été marqué par :
• Une croissance organique à deux chiffres des ventes du Groupe LVMH,
• Un accroissement des parts de marché de l’ensemble des grandes marques,
• La croissance organique à deux chiffres de Louis Vuitton, avec une marge opérationnelle stable à un niveau exceptionnel,
• La poursuite du redressement de l’activité Montres et Joaillerie,
• L’amélioration de la contribution de la Distribution sélective,
• Une troisième année consécutive de forte hausse de la capacité d’autofinancement qui progresse de 29% et atteint 934 millions d’euros,
• Un très fort impact de change sur les activités Vins et Spiritueux et Mode et Maroquinerie compensé par l’exceptionnelle croissance de ces activités.

Par groupe d’activités, le résultat opérationnel courant a évolué comme suit :

En millions d’Euros (IFRS) 1er semestre 2004 1er semestre 2005
Vins & Spiritueux 343 321
Mode & Maroquinerie 626 654
Parfums & Cosmétiques 33 44
Montres & Joaillerie (1) 14
Distribution sélective 70 119
Autres activités et éliminations (89) (62)
Total 982 1 090

Vins et Spiritueux : forte croissance des ventes

L’activité Vins et Spiritueux a connu un fort dynamisme de ses ventes qui enregistrent, au premier semestre 2005, une croissance organique de 12 %. Le résultat opérationnel courant s’est inscrit au premier semestre en légère baisse par rapport au premier semestre 2004 en raison de l’impact négatif des changes.
Les marques Dom Pérignon, Krug et Veuve Clicquot progressent dans toutes les zones géographiques clés, Moët & Chandon connaît de belles progressions au Japon et en Europe. Les activités de Champagne se sont également distinguées par leur remarquable performance commerciale tant au niveau des volumes que de l’amélioration du mix produits. L’activité Vins poursuit sa forte croissance.
Le cognac Hennessy confirme son dynamisme avec une augmentation en volume de 8% notamment dans les qualités supérieures. Cette croissance a été particulièrement forte aux Etats-Unis et en Chine.

Mode et Maroquinerie : grande performance de Louis Vuitton

Le groupe d’activités Mode et Maroquinerie a amélioré son résultat opérationnel courant de 4 % malgré un fort impact de change. A taux de change comparable, ce résultat est en croissance à 2 chiffres.
L’activité de Louis Vuitton a été très soutenue, notamment en Asie et en Europe. La politique de lancement de nouveaux produits s’est poursuivie avec le succès des nouvelles lignes, Monogram Cerises et Denim qui sont en liste d’attente partout dans le monde. Le second semestre 2005 verra la réouverture début octobre du magasin phare de la marque sur les Champs Elysées à Paris.
Fendi connaît un début d’année prometteur marqué par le succès de ses nouvelles lignes de maroquinerie et le déploiement du nouveau concept de magasins. Marc Jacobs et Pucci sont aussi en progrès.

Parfums et Cosmétiques : succès des nouveaux produits

Avec une nette progression de son résultat opérationnel courant, l’activité Parfums et Cosmétiques a enregistré un très bon premier semestre 2005. Parfums Christian Dior progresse plus rapidement que le marché, notamment en Asie et en Europe. La marque connaît un succès croissant dans ses trois lignes de produits : parfum, maquillage et soin, grâce à sa politique continue d’innovation.
Guerlain progresse aussi bien en terme de ventes que de rentabilité. La marque a renforcé sa tradition de parfumeur de luxe en procédant, au cours du premier semestre, à la réouverture de sa boutique historique sur les Champs-Elysées.
Enfin, BeneFit poursuit son fort développement aux Etats-Unis et réalise des gains de parts de marché en Grande-Bretagne.

Montres et Joaillerie : croissance de la rentabilité

Le groupe d’activités Montres et Joaillerie, dans la continuité de sa performance 2004, poursuit son redressement. Après avoir atteint l’équilibre l’an dernier, le résultat opérationnel courant croit de façon très dynamique. La créativité, le dynamisme commercial et le ciblage rigoureux des investissements des marques expliquent cette performance.
TAG Heuer continue d’enregistrer d’excellentes performances et de gagner des parts de marché, notamment aux Etats-Unis et en Asie.
La manufacture Zenith renforce son positionnement dans la haute horlogerie.
Chaumet poursuit son développement en renforçant son réseau de boutiques et en capitalisant sur le succès de sa ligne Frisson.
Christian Dior lancera au cours du second semestre 2005 sa nouvelle collection Christal pleine d’innovations technologiques.

Distribution sélective : nouvelle amélioration des résultats

DFS profite pleinement du développement de l’Asie qui constitue son premier marché. L’essor du tourisme est un facteur de croissance. Par ailleurs, la politique de rénovation et d’ouverture de Gallerias contribue au développement. Sephora a continué d’améliorer sa marge opérationnelle tout en poursuivant ses gains de parts de marché. Sephora a progressé en France et aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, sephora.com continue d’enregistrer d’excellentes performances. La France a ouvert son site Internet marchand le 30 juin dernier.

Perspectives 2005

Les ventes de juillet et août 2005 confirment la dynamique de croissance du Groupe affichée depuis le début de l’année. Les ventes de Louis Vuitton en particulier continuent de croître à deux chiffres sur la période.

Dans un contexte de change, toujours défavorable, LVMH poursuivra sa croissance grâce à sa position de leader mondial, à sa stratégie d’innovation, aux nombreux lancements de nouveaux produits et aux gains de parts de marché. Tous ces éléments permettent de confirmer l’objectif d’une hausse significative du résultat opérationnel courant en 2005.

Notre politique exigeante de qualité pour toutes nos réalisations, le dynamisme et la créativité incomparable de nos équipes nous permettront de renforcer encore en 2005 le leadership du groupe LVMH sur le marché mondial du luxe.

Un acompte sur dividende de 0,25 Euro sera mis en paiement le 2 décembre 2005.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES