EduBourseActualitésCommuniqué de presse relatif à la mise en œuvre d’une politique solidaire...

Communiqué de presse relatif à la mise en œuvre d’une politique solidaire du logement (Paris et IDF)

A l’invitation du ministre de la Cohésion sociale, je me suis rendu cet après-midi, ainsi que de nombreux élus franciliens, à une réunion consacrée au logement dans notre région. Cette initiative répondait à une demande que j’avais formulée dès avril 2005, après l’incendie du quartier de l’Opéra : elle traduit une prise de conscience tardive mais positive de l’Etat, même si à ce stade, aucune décision concrète n’a pu être arrêtée.

Ces échanges m’ont conduit à rappeler au ministre un certain nombre des demandes fortes de la Municipalité parisienne, concernant la mise en œuvre d’une politique solidaire du logement à l’échelle de Paris et de l’Ile de France. En particulier :

– le travail entrepris depuis 2001 à Paris, pour éradiquer l’insalubrité, comme dans d’autres communes franciliennes, suppose un effort partagé pour résoudre la question du relogement des familles ainsi que la réduction des délais liés aux procédures d’expropriation des propriétaires défaillants. Cette priorité implique le développement volontariste de nouvelles capacités d’hébergement d’urgence, réparties à l’échelle de toute l’Ile-de-France. Je rappelle en effet que la Capitale concentre aujourd’hui 50% des structures d’hébergement d’urgence de toute la région, alors même que sa population n’est que de 2 millions d’habitants contre 12 millions pour l’Ile de France.

Cet enjeu nécessite également une plus forte mobilisation des logements qu’attribue directement l’Etat sur les contingents préfectoraux ainsi que le recours, si nécessaire, à la réquisition d’immeubles vides ;

– Depuis quatre ans et demi, la Ville de Paris a déjà financé 15 000 logements sociaux, et poursuit au rythme de 4000 par an, soit un tiers des 12 000 logements sociaux financés pour 2005, en Ile de France. Mais face à l’ampleur de la crise du logement au niveau régional et national, l’Etat doit s’engager de manière claire sur trois points :

– autoriser la création d’une agence foncière régionale habilitée à intervenir sur l’ensemble de l’Ile-de-France, comme le demande de longue date le Président de la Région, avec notre soutien ;

– renforcer de façon très significative les pénalités appliquées aux communes qui ne respectent pas les objectifs de la loi SRU en matière de construction de logements sociaux ;

– mettre à disposition des collectivités locales, des terrains et des immeubles de l’Etat, à des conditions financières compatibles avec l’objectif de réalisation de logements sociaux.

– Les expulsions ne peuvent être envisagées que pour un seul motif : la sécurité des personnes. Elles doivent alors s’accompagner de solutions de relogement crédibles, fixées en amont, afin de ne pas jeter à la rue des familles déjà confrontées à une forte précarité.

Sur chacun de ces sujets, nous souhaitons que les prochains échanges entre l’Etat et les collectivités concernées, permettent de dégager, rapidement, des solutions opérationnelles, à la mesure de l’urgence et de la demande sociale. D’autant que les élus des communes les plus privilégiées, notamment les Hauts de Seine et les Yvelines, ont manifesté au cours de cette réunion, les plus grandes réticences sur la nécessité pourtant impérative de prendre leur part de solidarité, en réalisant, sur leur territoire, de nouvelles structures de relogement d’urgence ainsi que des logements sociaux.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES