EduBourseActualitésAccélération du programme d’investissements de TOTAL en France

Accélération du programme d’investissements de TOTAL en France

Face à l’évolution du marché pétrolier depuis deux ans, marqué par des taux d’utilisation très élevés des capacités mondiales de production et de raffinage, Total accélère ses investissements.

En France, Total va investir, d’ici 2010, dans le raffinage 2,8 milliards d’euros, ce qui représente un rythme trois fois supérieur à celui du début de la décennie.

Les principaux investissements ont les objectifs suivants :

Augmenter la production de gazole dans quatre raffineries pour 500 millions d’euros,

Développer les économies d’énergie et améliorer l’impact environnemental dans les raffineries pour 400 millions d’euros,

Transformer les fiouls lourds excédentaires en carburants en construisant une unité de conversion profonde (en fin de période) pour un coût évalué à 800 millions d’euros.
Ces nouvelles capacités permettront de produire 4 millions de tonnes supplémentaires de gazole et de satisfaire ainsi l’accroissement de la demande de ce produit.

***

A plus long terme, Total a pour objectif de diversifier son offre énergétique et de trouver des solutions permettant de concilier la satisfaction des besoins énergétiques et la lutte contre le changement climatique.

En France, le Groupe compte consacrer d’ici 2010 une enveloppe d’investissements de 500 millions d’euros aux opérations suivantes :

Energies renouvelables : 250 millions d’euros, la plus grande partie étant consacrée aux projets éoliens et aux développements de la filière photovoltaïque,

Développement des biocarburants : Total prévoit de doubler ses achats d’éthanol et de tripler ses achats d’ester méthylique d’huiles végétales (biodiesel) et est prêt à s’associer à la construction d’unités nouvelles de biodiesel,

Recherche et développement de nouveaux procédés de production de carburants : il s’agit de mettre au point de nouveaux procédés « gas to liquids » et « biomass to liquids » qui visent à produire avec des performances satisfaisantes des hydrocarbures liquides à partir de gaz ou des différentes formes de biomasse ; en particulier un projet consisterait à réaliser une unité de production de biodiesel de haute qualité à partir d’un mélange d’huiles végétales et de graisses animales ; ces programmes devraient représenter un investissement d’environ 100 millions d’euros,

Lutte contre le changement climatique : Total va consacrer 50 millions d’euros pour construire à Lacq une unité pilote de captation et de stockage de CO2 et développer d’autres technologies permettant de limiter les émissions de gaz à effet de serre liées à l’utilisation des énergies fossiles,

Enfin, Total prévoit de participer à hauteur d’environ 100 millions d’euros à des partenariats de recherche et développement concernant les nouvelles motorisations (dont la pile à combustible et l’hydrogène), de nouveaux équipements industriels permettant de réaliser des économies d’énergie et de nouvelles technologies dans le domaine des énergies renouvelables et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Par toutes ces actions, Total confirme qu’il veut continuer à se développer en tant qu’acteur mondial de l’énergie tant dans le domaine des hydrocarbures (pétrole et gaz) que dans celui des nouvelles énergies.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES