EduBourseActualitésDéclaration de la Confédération Générale du Travail à la Conférence de la...

Déclaration de la Confédération Générale du Travail à la Conférence de la Famille du 22 Septembre 2005 – Une Conférence sans moyen

La Cgt a participé à l’ensemble des travaux préparatoires de la Conférence de la Famille et dans ce cadre a fait de nombreuses propositions allant dans l’intérêt des familles et des enfants.

Si nous nous satisfaisons de la tenue de cette conférence, les conditions socio- économiques actuelles ne peuvent qu’en limiter considérablement la portée. Les mesures finalement retenues dans un cadre financier particulièrement étroit en témoignent.

L’actualité démontre que les besoins sociaux des familles s’amplifient en lien avec le chômage, la précarité, les bas salaires, l’augmentation sans précédent notamment des loyers et des carburants. Dans le même temps les profits des grands groupes augmentent et les mesures du gouvernement sont loin de répondre aux attentes et participent au contraire, pour nombre d’entre elles, à l’aggravation de la situation d’une majorité de la population.

Compte tenu du temps d’expression limité qui nous est imparti, notre intervention portera sur deux points essentiels.

La réforme proposée du congé parental

Aujourd’hui tous les acteurs politiques et sociaux actent que le choix des couples en France se porte massivement sur la bi activité de ses membres. L’articulation de la vie professionnelle et de la vie familiale est devenue un des fondamentaux de la politique familiale.

Le groupe de travail, inspiré par les congés parentaux des pays nordiques en particulier la Suède, avait proposé initialement une indemnisation proportionnelle au salaire antérieur pour ce congé parental court. Il devait concerner toutes les naissances, quel que soit le rang de l’enfant. Une majorité s’est prononcée également pour un allongement substantiel du congé maternité qui concerne toutes les femmes qui travaillent.

La Cgt considère donc que la mesure retenue par le gouvernement ne correspond pas aux attentes réelles des parents. Nous revendiquons la création d’un service public diversifié d’accueil des jeunes enfants priorisant les équipements, projet développé dans le rapport de Martin Hirsch traitant de la pauvreté et la vulnérabilité des familles. Nous sommes partisans d’une réforme du congé parental de trois ans qui pénalise si fortement les femmes sur le marché du travail et de l’allongement du congé de maternité à 24 semaines pour les 1er et 2ème enfant (qui est de 28 semaines à partir du troisième).

Protection de l’enfant et usage d’Internet

A partir des propositions faites par le groupe de travail pour protéger efficacement l’enfant sur Internet, la Cgt propose de retenir en priorité la mise en œuvre de filtrages obligatoires imposés aux fournisseurs d’accès.

Les ministères concernés doivent selon nous travailler à l’élaboration de normes et réglementations qui puissent être portées en débat tant au niveau des institutions européennes qu’internationales.

L’action à mener doit être porteuse des mêmes exigences que celle entreprise pour lutter notamment contre le tourisme sexuel, la pédophilie et la prostitution enfantine.

Les thèmes choisis chaque année par le gouvernement ne doivent pas lui faire oublier les besoins criants de revalorisations conséquentes attendues par les familles en terme de prestations familiales et d’allocations logement.

Pour conclure, la Cgt demande que soit organisé un suivi et une évaluation des mesures décidées à chaque conférence de la famille.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES