EduBourseActualitésGroupe Arès - Compte-rendu de l'Assemblée Générale Mixte du 26 septembre 2005

Groupe Arès – Compte-rendu de l’Assemblée Générale Mixte du 26 septembre 2005

Déclaration stratégique de Maurice Bourlier, Président-Directeur Général d’ARES

L’Assemblée Générale du 26 septembre 2005 a été l’occasion pour Maurice Bourlier, Président-Directeur Général, de préciser la stratégie de développement d’ARES dans un marché en pleine mutation :

« Tout d’abord, je tiens à vous préciser ma satisfaction face à l’évolution de notre pôle Métier et de nos activités Logiciels & Services. Celles-ci réunissent désormais les trois-quarts des 1 800 collaborateurs de notre Groupe et affichent des performances de croissance et de rentabilité en ligne avec les standards de la profession.

Intégrée au Pôle Technologique, notre branche Architectures & Infrastructures affronte en revanche une dérégulation sans précédent des modèles de distribution. Longtemps latent, ce phénomène s’est brutalement accéléré et amplifié en 2005, sous l’effet conjugué de la baisse du prix des équipements complexes et de l’absence de rupture technologique majeure susceptible de relancer la demande. Il s’accompagne, de plus, d’un mouvement de restructuration chez les constructeurs et de consolidation chez les distributeurs.

L’activité de services étant en mesure de compenser progressivement la baisse de la contribution des ventes d’infrastructures, cette perturbation ne remet pas en cause le plan de développement d’ARES mais nécessite des ajustements commerciaux.

J’ai ainsi décidé de fixer à notre Groupe 3 orientations majeures afin de rendre l’ensemble des forces commerciales compétitives dans un nouveau contexte de marché :

Le maintien de nos positions dans l’ensemble de nos branches d’activités, y compris Architectures & Infrastructures,
Le renforcement du levier commercial de nos activités métiers et la poursuite des efforts en Recherche & Développement,
L’accélération de l’adaptation de notre organisation commerciale aux nouveaux besoins clients.
Suite à des investissements réalisés sur plusieurs années, certaines divisions du Groupe sont déjà en plein renouveau et capables de répondre à l’évolution des besoins clients. Ainsi, MEDICARES, la division santé du Groupe, est en première ligne des grands chantiers du secteur médical et social, notamment du Dossier Médical Personnel (DMP).

Touchées plus tôt que nos équipes parisiennes par la crise informatique, nos agences régionales fonctionnent par ailleurs dans le nouveau modèle que nous visons pour le Groupe et affichent des performances très encourageantes. La mise en place de ce modèle à Paris est plus complexe et nous demandera plus de temps. Mais je suis convaincu de notre capacité à y parvenir et à achever ainsi la longue mais nécessaire transformation dans laquelle j’ai engagé notre Groupe dès 1999.

J’estime qu’il nous faudra deux ans pour achever l’ajustement de ce modèle au nouveau contexte du marché des infrastructures. Au cours de cette période, nos résultats devraient demeurer voisins de ceux des dernières années. Pour l’exercice en cours, notre premier semestre se révèle satisfaisant dans la plupart des activités de services, mais notablement en retard pour les infrastructures. L’anticipation des baisses de prix et la faiblesse de l’investissement en France décalent en effet vers la fin de l’année des opérations récurrentes enregistrées l’an dernier dès le premier semestre. Les infrastructures pourraient en revanche sur-performer par rapport à l’an dernier en seconde partie d’exercice. Aussi, espérons-nous voir le résultat 2005-2006 avoisiner celui de 2004-2005, malgré un premier semestre qui s’annonce en retrait. »

Interrogé sur les restructurations en cours chez les constructeurs informatiques, Monsieur Maurice Bourlier a estimé qu’elles étaient symptomatiques de la déréglementation du marché. « Personne n’échappe à ce mouvement, a ajouté Maurice Bourlier. Comme dans chaque crise, il faut se révéler meilleur que les autres. Je m’y emploie avec les équipes d’ARES. »

Distribution de dividende

L’Assemblée Générale a en particulier approuvé les comptes sociaux et consolidés de l’exercice 2004/2005 et salué la diminution de l’endettement du Groupe, conséquence notamment de l’évolution du positionnement commercial, vers les Logiciels & Services.

Elle a également validé le versement d’un dividende net de 0,06 euro par action (contre 0,05 € par action au 31 mars 2004), correspondant à une distribution globale de 537 044,64 €. Le dividende sera mis en paiement avant le 31 octobre 2005.

Le Conseil d’administration a par ailleurs tenu à remercier les actionnaires pour leur fidélité.

———————————————————————-

A propos d’ARES (http://www.ares.fr) :

Créé en 1986, ARES occupe sur le marché informatique un positionnement unique combinant un savoir-faire complet dans le domaine des infrastructures et une expertise dans les processus métiers. Le Groupe réunit 1 800 collaborateurs, dont 1 350 ingénieurs et techniciens, autour de deux pôles d’activité, Technologique et Métier. Coté sur l’Eurolist d’Euronext Paris (Compartiment C / NextEconomy) depuis mars 1999, ARES est le premier intégrateur indépendant d’infrastructures en France.

‘’Un contrat de liquidité sur les titres de la société, conforme à la charte de Déontologie établie par l’AFEI et approuvée par la Commission des opérations de Bourse, a été signé avec CIC Securities en date du 9 janvier 2002.”

ISIN: FR0000072167.

Prochains évènements :

Le 15/10/05 : Chiffre d’affaires du 2° trimestre 2005/2006
Le 19/12/05 : Résultats semestriels 2005/2006

Contacts

———————————————————————-
Groupe ARES

Jean-Jacques SALOMON
Directeur Général Délégué
[email protected]
Tel : 01 69 86 60 00 Actus

Sébastien BERRET
Relations Analystes / Investisseurs
[email protected]

Agnès VILLERET
Relations presse
[email protected]

Tel : 01 53 67 36 36

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES