EduBourseActualitésSR Teleperformance - 2005 : Forte croissance du chiffre d'affaires et des...

SR Teleperformance – 2005 : Forte croissance du chiffre d’affaires et des résultats pour SR Teleperformance

 1ER SEMESTRE 2005 : REALISATIONS SUPERIEURES AUX OBJECTIFS
CHIFFRE D’AFFAIRES : 570,9 Millions d’Euros, +29 %
RESULTAT NET, PART GROUPE(*) : 23,3 Millions d’Euros, +54 %
 ANNEE 2005 : OBJECTIFS REVUS A LA HAUSSE
CHIFFRE D’AFFAIRES : 1 170 Millions d’Euros, +23 %
RESULTAT OPERATIONNEL : 100 Millions d’Euros, +30 %
RESULTAT NET, PART GROUPE(*) : 55 Millions d’Euros, +34 %
(*) hors résultat net des activités cédées

Paris, le 26 septembre 2005 – Les comptes consolidés du 1er semestre, examinés par le Conseil de Surveillance réuni le 26 septembre 2005, font ressortir les réalisations suivantes :

► Le chiffre d’affaires, à données publiées, s’établit à 570,9 Millions d’Euros contre 441,1 Millions d’Euros au 30 juin 2004, en progression de plus de 29 %. A données comparables, le chiffre d’affaires est en progression de 12 % ;

► Le résultat opérationnel ressort à 47,3 Millions d’Euros, contre
27,1 Millions d’Euros au 30 juin 2004, en progression de 74,5 %.
Le taux de marge opérationnelle est en forte progression : il atteint 8,3 %, contre 6,1 % au 30 juin 2004 ;

► Le résultat net, part Groupe, avant prise en compte du résultat des activités cédées s’élève à 23,3 Millions d’Euros, contre 15,1 Millions d’Euros au
30 juin 2004, représentant une progression de +54 %, supérieure aux objectifs de 21 Millions d’Euros annoncés en mai.

En final, le Résultat net, part Groupe ressort à 24,3 Millions d’Euros, dont 1 Million d’Euros provient des cessions d’activités réalisées au cours du 1er semestre 2005.

Données consolidées résumées
(en millions d’Euros) 30/06/2005 30/06/2004
Hors IAS 32/39
31/12/2004 Hors IAS 32/39
Chiffre d’affaires 570,9 441,1 952,9
EBITDA 72,8 46,6 117,8
Taux 12,7 % 10,6 % 12,3 %
Résultat opérationnel 47,3 27,1 77,0
Marge opérationnelle 8,3 % 6,1 % 8,1 %
Résultat financier -5,0 -3,2 -8,4
Charges d’impôts -17,7 -7,6 -23,7
Résultat net avant résultat des activités cédées 24,6 16,3 44,9
Dont Part Groupe 23,3 15,1 41,1
Résultat net d’impôts des activités cédées 1,5 7,0 10,1
Résultat net 26,1 23,3 55,0
Dont Part Groupe 24,3 22 51,1

La structure financière du Groupe a évolué comme suit :

Structure financière consolidée
(en millions d’Euros)
30/06/05 30/06/04 31/12/04
Flux net de trésorerie générée par l’activité 35,5 28,4 54,4
Investissements industriels nets (CAPEX) -18,1 -21,4 -36,6
Cash Flow Disponible 17,4 7,0 17,8
Investissements financiers nets (Titres de Participation) +1,8 -51,4 -65,9
Capitaux propres consolidés de l’ensemble 368,3 342,4 350,5
Capitaux propres consolidés, part du Groupe 355,8 330,1 336,7
Endettement financier brut 287,4 278,9 263,9
Trésorerie (nette des concours bancaires) 128,9 137,9 129,5
Endettement financier net (*)158,5 141,0 134,4
(*) Hors impact de la 1ère application des normes IAS 32/39 pour 31 Millions d’Euros : 127,5

I.A/ Activité du 1er semestre 2005

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2005 s’établit, à données publiées, à 570,9 Millions d’Euros contre 441,1 Millions d’Euros en 2004, en progression de plus de 29 %.

Retraité des effets de périmètre et de change, le chiffre d’affaires consolidé affiche sur les six premiers mois de l’année une croissance, à données comparables, de 12 %. Cette performance, supérieure aux objectifs annoncés, démontre la forte dynamique de l’activité sur le 2nd trimestre, qui affiche une croissance organique de 11,6 %, même en tenant compte du démarrage sur le second trimestre 2004 du contrat IBM/SPRINT.

Le Groupe n’a procédé en 2005 à aucune acquisition significative ayant impacté le chiffre d’affaires du 1er semestre ; l’effet périmètre provient exclusivement des opérations de croissance externe intervenues au cours de l’exercice 2004 dans les régions suivantes :

NAFTA : Call Tech (fin mai 2004) et Voice FX (début du 2nd semestre 2004)
Europe : MM Group UK (fin mai 2004)
France : Infomobile (début du 2nd semestre 2004)
Autres : Teleperformance Brazil (fin du 2nd semestre 2004)

La répartition du chiffre d’affaires par secteur géographique se présente comme suit :

(en %) 30/06/05 30/06/04
NAFTA 40,0 41,1
Europe 49,8 52,3
Autres 10,2 6,6
Total 100 100

I.B/ Rentabilité

Le résultat opérationnel du 1er semestre 2005 s’établit à 47,3 Millions d’Euros, contre
27,1 Millions d’Euros sur le 1er semestre 2004, soit une progression de 74,5 %.
La marge opérationnelle s’établit à 8,3 %, contre 6,1 % au 1er semestre 2004.

L’EBITDA (résultat opérationnel augmenté des dotations aux amortissements) s’élève à
72,8 Millions d’Euros, contre 46,6 Millions d’Euros au 1er semestre 2004, représentant respectivement 12,7 % du chiffre d’affaires contre 10,6 % au 30 juin 2004 et 12,3 % au
31 décembre 2004.

Les charges nettes financières ressortent à 5,0 Millions d’Euros, contre 3,2 Millions d’Euros en 2004.
L’impact de la 1ère application des normes IAS 32/39 représente sur le 1er semestre 2005 une charge financière de 1,2 Million d’Euros.

L’impôt sur les sociétés s’élève à 17,8 Millions d’Euros contre 7,6 Millions d’Euros au
1er semestre 2004. Le taux moyen d’imposition ressort à 42,0 % contre 31,7 % au 30 juin et 34,5 % au 31 décembre 2004. Ce taux est affecté par les ajustements de consolidation liés à l’application des normes IFRS (stock options, OCEANE, swap de taux, charges financières sur les dettes des minoritaires, réduction de valeur sur goodwill), qui ne font pas l’objet de retraitements d’impôts.
Corrigé de ces éléments, le taux d’imposition moyen ressort à 38,3 %.

En définitive, le résultat net, avant prise en compte des activités cédées, s’établit à
24,6 Millions d’Euros, contre 16,3 Millions d’Euros au 1er semestre 2004.
Il ressort, en part Groupe, à 23,3 Millions d’Euros contre 15,1 Millions d’Euros sur le
1er semestre 2004, en augmentation de +54 %.

Le résultat, net d’impôt, dégagé sur les activités cédées ressort à 1,5 Million d’Euros, dont 1 Million d’Euros en part Groupe. Il correspond aux plus-values nettes réalisées sur les cessions des sociétés Design Board (Packaging, Design) et Businessfil (renseignements téléphoniques) intervenues à la fin du 1er semestre 2005.

Après prise en compte du résultat net des activités cédées, le résultat net ressort, en final, à 26,1 Millions d’Euros, dont 24,3 Millions d’Euros en part Groupe.

II.- STRUCTURE FINANCIERE AU 30 JUIN 2005

Les capitaux propres de l’ensemble du Groupe ressortent à 368,3 Millions d’Euros, dont
355,8 Millions d’Euros en part Groupe.

L’endettement net du Groupe au 30 juin 2005 ressort à 158,5 Millions d’Euros contre
134,4 Millions d’Euros au 31 décembre 2004.

Il faut noter toutefois que la structure financière est affectée par la 1ère application des normes
IAS 32/39 sur le bilan d’ouverture. Hors effet IAS 32/39, dont le montant est de
31 Millions d’Euros, l’endettement net ressortirait à 127,5 Millions d’Euros, en baisse de près de 10 % par rapport à juin 2004.

Le détail de cet impact est présenté en annexe.

Globalement la mise en œuvre de ces normes modifie le bilan de clôture au 31 décembre 2004 comme suit :

en Millions d’Euros Capitaux propres
Dettes financières
Part Groupe Intérêts minoritaires
Global
Montant au 31 décembre 2004
en normes IFRS,
hors application des normes IAS 32/39

336,7

13,8

350,5

291,4
Impact des normes IAS 32/39 -25,1 -5,9 -31,0 +31,0
Montant au 1er janvier 2005
après application des normes IAS 32/39
311,6
7,9
319,5
322,4

L’endettement financier net (en Millions d’Euros) a évolué comme suit :

Endettement financier net au 1er janvier 2005 -134,4
Impact des normes IAS 32/39 -31,0
Endettement financier net retraité au 1er janvier 2005 -165,4
Cash Flow disponible +17,4
Produit net des cessions de participations +1,8
Incidence nette des sorties de périmètre -2,4
Dividendes versés -5,7
Impact des normes IFRS (OCEANE) -1,2
Effet de change -5,0
Autres (dont crédits baux) +2,0
Endettement financier net au 30 juin 2005 -158,5

III.- PERSPECTIVES

Les réalisations du premier semestre 2005, ainsi que les perspectives concernant l’activité sur la deuxième partie de l’année, nous permettent de considérer que le Groupe est en mesure de réaliser des performances supérieures à celles annoncées en mai.
La Direction du Groupe SR.Teleperformance a donc décidé de revoir ses objectifs annuels à la hausse pour l’année 2005 :
– chiffre d’affaires : 1 170 Millions d’Euros, +23 %
– résultat opérationnel : 100 Millions d’Euros, +30 %
– résultat net, part Groupe(*) : 55 Millions d’Euros, +34 %.

(*) hors résultat net des activités cédées

ANNEXE

Impact des normes IAS 32/39 sur la structure du bilan d’ouverture et le compte de résultat du 1er semestre 2005

Ces normes sont appliquées à compter du 1er janvier 2005 sans données comparatives pour 2004. Elles concernent essentiellement les points suivants :

1/ L’OCEANE
La norme requiert de comptabiliser séparément les composantes « capitaux propres » et « dettes » et de constater une charge financière correspondant à l’amortissement de la composante Capitaux propres de l’OCEANE sur la durée résiduelle de l’emprunt.

2/ Les swaps de taux
Les dérivés de taux sont mesurés à leur juste valeur au 1er janvier 2005 et sont évalués à la clôture de chaque période.

3/ Les engagements de rachat d’actions auprès des minoritaires
La mise en œuvre des normes IAS 32/39 à compter de l’exercice 2005 conduit les entreprises à devoir :
– valoriser et enregistrer en dettes financières les engagements de rachat d’actions auprès des actionnaires minoritaires des filiales du Groupe,
– comptabiliser en part Groupe la part du résultat des minoritaires concernés par ces engagements.

Aucune position précisant les modalités d’application de ces normes n’a été prise à ce jour.
En conséquence, il a été décidé, en attendant la position finale de l’IASB, de procéder de la manière suivante :

1/ Evaluation de l’engagement du Groupe à l’égard des minoritaires, à la date d’entrée d’application des normes, soit le 1er janvier 2005. Ces évaluations ont été calculées sur la base des résultats connus et en prenant en compte les modalités prévues aux accords. Elles ne portent pas sur des données prévisionnelles et n’ont fait l’objet en conséquence d’aucune actualisation.

2/ Enregistrement au 1er janvier 2005 de cet engagement dans les dettes financières par prélèvement sur les capitaux propres.

3/ Comptabilisation en charges financières des dividendes versés en 2005 aux minoritaires au titre de l’exercice 2004. Le montant retenu au 30 juin correspond à la moitié des dividendes annuels versés.

4/ Enregistrement en part Groupe de la part du résultat de la période revenant aux minoritaires concernés.

L’impact de l’application de ces normes sur les comptes consolidés se résume, comme suit :

en Millions d’Euros Avant normes IAS 32/39 OCEANE Swaps de taux Rachat aux minoritaires Total impact IAS 32/39 Après normes IAS 32/39
Capitaux propres
au 1er janvier 2005
350,5
+7,1
-0,1
-38,0
-31,0
319,5
Part Groupe 336,7 +7,1 -0,1 -32,1 -25,1 311,6
Intérêts minoritaires 13,8 -5,9 -5,9 7,9
Dettes financières
(courant & non courant)
au 1er janvier 2005 291,4 -7,1 +38,0 +31,0 322,4
Résultat financier
au 1er semestre 2005 -3,8 -1,1 +0,2 -0,3 -1,2 -5,0
Résultat net
du 1er semestre 2005 (*) 27,3 -1,1 +0,2 -0,3 -1,2 26,1
Part Groupe 23,2 -1,1 +0,2 +2,0 +1,1 24,3
Intérêts minoritaires 4,1 -2,3 -2,3 1,8

A propos du Groupe SR.Teleperformance :
SR.Teleperformance (Euronext : FR 0000051807), numéro 2 mondial des fournisseurs de services externalisés de gestion de la relation client et de centres d’appels, opère sous diverses enseignes, dont Teleperformance pour des programmes d’acquisition, d’accroissement de valeur et de services à la clientèle, ainsi que TechCity Solutions et Cash Performance respectivement spécialisées dans le domaine de l’assistance technique et du recouvrement de créances. En 2004, le Groupe SR.Teleperformance a enregistré un chiffre d’affaires de
953 Millions d’Euros (1,239 milliards de dollars US – taux de change : 1 Euro = 1,3 US$).

Le Groupe dispose d’environ 37.000 stations de travail informatisées et de plus de 43.000 collaborateurs (Equivalents Temps Plein) répartis sur 179 centres de contacts (dont 21 sont gérés directement chez certains clients) implantés dans 38 pays. Il gère des programmes en plus de 40 langues pour le compte d’importantes sociétés internationales, dont l’activité est diversifiée.

Pour plus d’informations : www.srteleperformance.com

Contacts SR.Teleperformance : ([email protected])
Michel PESCHARD, Secrétaire Général, Membre du Directoire 01.55.76.40.80
Nadine DAVESNE, Relations Presse 01.46.67.63.44 06.07.15.05.43

(*) hors résultat net des activités cédées

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES