EduBourseActualitésSéance du jeudi 21 septembre

Séance du jeudi 21 septembre

Après une ouverture en hausse, l’indice CAC 40 s’est retourné dans la matinée pour atteindre le seuil des 6200 points en cours de séance. Tiré à la baisse par les valeurs télécoms et les valeurs technologiques, l’indice phare de la bourse de Paris termine la séance en baisse de 2,35% à 6254,77 points. Sur le marché des changes, l’euro atteint un nouveau plus bas annuel à 0,8459 contre la devise américaine. Outre Atlantique, les demandes d’allocations chômage, pour la deuxième semaine de septembre, s’élèvent à 308.000 contre 317000 attendues. A 17h30, le Nasdaq perd 1,55% et le Dow Jones reste stable.

Les deux géants de l’assurance AXA et AGF ont annoncé ce jeudi leurs résultats semestriels. Le résultat net pdg du groupe d’assurances AXA s’est affiché à 1,205 milliards d’euros en hausse de 3,3% et le résultat net pdg des AGF est ressorti en hausse de 45,1% à 672 millions d’euros. Alors que le titre des AGF termine en hausse de 0,19% à 53,7 euros, le titre de AXA termine en baisse de 5,51% à 149,1 euros. A la hausse, nous retrouvons le titre DEXIA qui avance de 5,32% à 164,4 euros et le titre SOMMERT ALLIBERT gagne 3,45% à 45 euros.

La baisse des valeurs télécoms s’explique en partie par le profit warning annoncé par l’Américain Sprint, dont le cours a dévissé sur le marché américain. Depuis l’annonce de l’introduction en bourse de sa division Optronics, ALCATEL, qui a connu un plus bas de 76,5 euros en séance, termine à 78,5 euros à 5,99 euros. FRANCE TELECOM a également eu une dure journée à la bourse de Paris. Après avoir enfoncé la barre psychologique des 120 euros, le titre a touché un plus bas à 112,2 euros et termine la séance en baisse de 5,51% à 116,5 euros. Notons que Lehman Brothers a diminué son objectif de cours sur la valeur en passant d’un objectif de 165 à un objectif de 140 euros. Les FAI sont maltraités à la bourse de Paris, WANADOO chute de 5,54% à 17,05 euros et LIBERTY SURF termine en baisse de 8,77% à 26 euros. Sur le Second Marché, le titre ETAM DEVELOPPEMENT connaît un nouveau plus bas annuel à 13 euros, après sa chute spectaculaire de mardi.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES