EduBourseActualitésPromotion des produits agricoles communautaires à l’extérieur de l'UE

Promotion des produits agricoles communautaires à l’extérieur de l’UE

La Commission européenne a approuvé des mesures d’information et de promotion en faveur des produits agricoles dans les pays tiers. Les États membres lui ont soumis pour examen 25 programmes de promotion et d’information. Les nouveaux États membres ont également participé pour la première fois à cette procédure. Les 15 programmes qui ont été acceptés concernent les États-Unis, le Canada, le Japon, la Russie, l’Ukraine, la Chine et la Suisse. Ils portent sur le vin, les produits laitiers, la viande, les fleurs et les jus. La dépense estimée à charge de l’UE s’élève à 13 millions € soit 50 % du budget des programmes.

«Le renforcement de la compétitivité des produits communautaires de qualité sur les marchés en dehors de l’UE constitue un défi majeur. En investissant dans des campagnes de promotion et d’information en faveur de nos produits agricoles à l’extérieur de l’UE, l’Union européenne montre combien elle est déterminée à relever ce défi», a déclaré Mme Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural.

Conditions générales

L’UE peut financer pour tout ou partie dans les pays tiers des mesures d’information ou de promotion en faveur des produits agricoles et alimentaires. Ces actions peuvent prendre la forme de relations publiques, de mesures promotionnelles ou publicitaires, destinées à souligner notamment les avantages des produits communautaires, tels que la qualité, l’hygiène, la sécurité, la qualité nutritive, l’étiquetage, le bien-être des animaux et le respect de l’environnement. Ces mesures peuvent impliquer, entre autres, la participation à des manifestations et à des foires, à des campagnes d’information sur le système communautaire des appellations d’origine protégée (AOP), des indications géographiques protégées (IGP) et des spécialités traditionnelles garanties (STG) ainsi que sur l’agriculture biologique. Sont également envisageables des campagnes d’information sur le système communautaire des vins de qualité produits dans des régions déterminées (v.q.p.r.d.) ainsi que la recherche de nouveaux débouchés.

Les modalités d’application des actions de promotion et d’information sont définies par le règlement (CE) n° 1340/2005 de la Commission du 16 août 2005. Pour le 30 avril de chaque année au plus tard, les États membres doivent envoyer à la Commission la liste des programmes qu’ils ont sélectionnés ainsi qu’une copie de chaque programme. La Commission évalue ensuite chacun des programmes et se prononce sur son éligibilité. En 2005, les programmes peuvent à titre exceptionnel être présentés jusqu’au 15 décembre. Le règlement de la Commission donne également la liste des marchés des pays tiers où ces actions de promotion peuvent être mises en œuvre, ainsi que des produits qui peuvent en faire l’objet.

Annexe: programmes d’information et de promotion approuvés – première série 2005

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES