EduBourseActualitésChômage - Stagnation de l’emploi «Marchand»

Chômage – Stagnation de l’emploi «Marchand»

Si la baisse du nombre de demandeurs d’emploi à fin septembre peut apparaître comme significative d’une tendance, il convient de la rapprocher des ambitions affichées par le plan de cohésion sociale et la mesure «phare» du Premier ministre: le CNE.

On peut estimer que 50.000 contrats aidés (CA – CAE et CIVIS) sont mis en œuvre chaque mois dans le secteur non-marchand.

Par ailleurs, la prudence doit rester de mise sur les CNE lorsque l’on sait que chaque jour ouvrable voit se conclure 30.000 contrats dans le secteur marchand.

Sans parler de victoire à la « Pyrrhus », il convient de relativiser les résultats obtenus en fonction des moyens humains (ANPE) et financiers mobilisés.

Pour FO, il ne peut y avoir de signe plus probant d’une amélioration de la situation du chômage que par l’augmentation de l’emploi « marchand » aujourd’hui en stagnation et par la baisse des chômeurs indemnisés au titre de l’assurance chômage, ce qui n’est pas démontré.

L’effet majeur sur l’emploi semble bien être, à ce jour, l’effet démographique qui trouve son origine dans la très nette augmentation des liquidations de retraite, liée notamment aux carrières longues.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES