EduBourseActualitésLa Commission européenne fournit 5 millions d’euros pour répondre à la crise...

La Commission européenne fournit 5 millions d’euros pour répondre à la crise alimentaire au Malawi

En plus des actions proactives lancées depuis le mois d’avril en réponse à l’évolution préoccupante de la sécurité alimentaire au Malawi, la Commission européenne vient d’allouer 5 millions d’euros supplémentaires pour des interventions d’urgence destinées à venir en aide aux groupes les plus vulnérables.

L’aide sera fournie via la DG ECHO, le service d’aide humanitaire de la Commission européenne, sous la responsabilité du commissaire Louis Michel. Les fonds seront acheminés par l’intermédiaire d’ONG et d’agences des Nations unies et permettront de réaliser toute une série d’interventions urgentes en matière d’aide alimentaire, de fourniture d’eau et d’assainissement, de fourniture de moyens de production agricole et de logistique. Les interventions financées par la DG ECHO viseront particulièrement à éviter toute nouvelle détérioration de la situation nutritionnelle des groupes les plus vulnérables.

Louis Michel a déclaré: «Alors que l’attention des médias se porte sur d’autres tragédies humanitaires ailleurs dans le monde, il semble que le Malawi soit une crise oubliée pour beaucoup, mais par pour nous. La Commission européenne est un partenaire de longue datte du Malawi. Par cette décision, nous apportons une contribution décisive pour éviter une crise alimentaire de grande ampleur dans ce pays et nous encourageons d’autres donateurs à faire de même.»

Ce financement supplémentaire vient compléter les importantes contributions européennes en faveur d’interventions de sécurité alimentaire au Malawi, pour un montant de 17 300 000 euros, dont 16 800 000 euros ont été affectés à l’aide alimentaire et le reste à des programmes de protection. Cette action illustre pleinement l’approche à différents niveaux privilégiée par la Commission européenne, qui s’efforce de soutenir de bonnes politiques durables tout en apportant des secours immédiats.

La Commission et les autres donateurs, en collaboration avec le gouvernement du Malawi, ont commencé à se mobiliser en avril afin de répondre à la pénurie qui s’annonçait. À ce jour, les donateurs et le gouvernement du Malawi ont réuni 214 000 MT de maïs, 18 000 MT de légumes à cosse et 26 millions de dollars. La Commission compte continuer à collaborer avec le gouvernement du Malawi afin de suivre de près l’évolution de la situation et de réagir en conséquence.

L’Afrique méridionale est confrontée à une crise de sécurité alimentaire encore aggravée par des problèmes politiques et économiques. Cette crise doit être abordée plus globalement : elle n’est pas uniquement le fait de conditions météorologiques défavorables (sécheresse, inondations), mais aussi des circonstances politiques et économiques de chacun des pays concernés et de leurs effets combinés dans un contexte régional.

En outre, l’impact de la pandémie de VIH/sida vient non seulement exacerber la situation actuelle, mais compromet également les capacités de reprise de la région. La crise prend dès lors une dimension régionale au-delà des différentes crises nationales.

Cette année, le Malawi a connu la production agricole la plus faible des 7 dernières années, ce qui a amené son président à décréter l’état de catastrophe nationale le 14 octobre 2005.

On estime qu’environ 4,2 millions de personnes (soit 34 % de la population) disposent de moyens de production ou de revenus insuffisants pour faire face aux besoins alimentaires minimums d’ici à la prochaine récole, en mars 2006. La pénurie de denrées est aggravée par l’augmentation des prix du maïs, qui rend la nourriture encore plus inaccessible pour les foyers les plus vulnérables, au sein desquels de nombreuses personnes sont affectées et affaiblies par le VIH et le sida. La majorité des personnes en danger sont des enfants.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES