EduBourseActualitésGALILEO – accord entre l’UE et le Maroc

GALILEO – accord entre l’UE et le Maroc

Un accord a été conclu entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc sur la participation de ce dernier au programme GALILEO. L’accord a été paraphé le 8 novembre à Bruxelles par Heinz Hilbrecht, Directeur, qui représentait la Commission européenne, et S. E. M. Alem Menouar, Ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne. L’accord comprend une coopération industrielle et scientifique et il permettra également le développement d’applications spécifiques pour le Maroc et son environnement géographique (Méditerranée occidentale et Afrique de l’Ouest). Le vice-président Jacques Barrot, responsable de la politique européenne des transports, a dit : « Je me réjouis de cet accord. Le Maroc est le premier pays africain à rejoindre le projet Galileo ».

Des discussions intensives se sont tenues entre les deux parties depuis le démarrage formel des négociations le 21 avril 2005. L’accord conclu aujourd’hui ouvre la voie à une participation active du Maroc au programme GALILEO. C’est également pour Galileo l’occasion de s’établir en Méditerranée occidentale. L’accord sera soumis à l’approbation formelle des Etats membres de l’Union lors de la prochaine réunion du Conseil Transport en décembre 2005.

Le Maroc est le cinquième pays à adhérer au programme GALILEO, après la conclusion des accords avec la Chine, Israël, l’Ukraine et l’Inde. Des discussions sont également en cours avec l’Argentine, le Brésil, le Mexique, la Norvège, le Chili, la Corée du Sud, la Malaisie, le Canada et l’Australie.

L’intérêt sans cesse croissant des pays tiers à participer au programme GALILEO témoigne de l’essor du marché mondial de la radionavigation par satellite (GNSS), potentiellement considérable: 3 milliards de récepteurs et des recettes de l’ordre de 275 milliards d’euros par an d’ici 2020 dans le monde, ainsi que la création de plus de 150 000 emplois hautement qualifiés rien qu’en Europe.

Historique

GALILEO est le programme européen de radionavigation par satellite. Il a été lancé à l’initiative de la Commission européenne et développé conjointement avec l’Agence spatiale européenne (ESA). Il annonce l’avènement d’une révolution technologique comparable à celle provoquée par les téléphones mobiles. Il mènera également au développement d’une nouvelle génération de services universels dans des secteurs tels que les transports, les télécommunications, l’agriculture ou la pêche. À ce jour, seuls le système américain GPS et le système russe GLONASS maîtrisent cette technologie, qui promet d’être hautement rentable. Ces systèmes sont tous deux financés et contrôlés par les autorités militaires. Le programme GALILEO, quant à lui, sera administré et contrôlé par les civils, et offre une garantie de qualité et de continuité qui est essentielle pour maintes applications sensibles. Grâce à la complémentarité de GALILEO avec les systèmes actuels, les services de navigation et de localisation gagneront en fiabilité et en disponibilité dans le monde entier.

Pour plus d’informations sur GALILEO, vous pouvez visiter les sites suivants:
http://europa.eu.int/comm/dgs/energy_transport/galileo
http://www.esa.int/export/esaSA/navigation.html
http://www.galileoju.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES