EduBourseActualitésEducation et formation tout au long de la vie et compétences clés...

Education et formation tout au long de la vie et compétences clés pour tous : des contributions essentielles à la prospérité et à la cohésion sociale

Dans une communication approuvée aujourd’hui, la Commission aboutit à la conclusion que les États membres doivent accélérer le rythme des réformes de leurs systèmes d’éducation et de formation, faute de quoi une forte proportion de la prochaine génération sera confrontée à l’exclusion sociale. Il y a urgence : en dépit des efforts importants déployés par tous les États membres, trop peu de progrès ont été accomplis par rapport aux niveaux de référence (benchmarks) européens fixés pour l’amélioration des qualifications et des compétences des jeunes. Les conséquences en seront graves pour tous les citoyens, en particulier les groupes défavorisés et les quelque 80 millions de travailleurs peu qualifiés en Europe, ainsi que pour l’économie tout entière, en matière de compétitivité et de création d’emplois. La Commission a également approuvé aujourd’hui une proposition visant à établir un cadre européen des compétences clés – outil de référence pratique destiné à soutenir les efforts des États membres.

Ján Figel’, commissaire européen chargé de l’éducation, de la formation, de la culture et du multilinguisme, a déclaré à cette occasion : « Les réformes nationales vont dans la bonne direction. Toutefois, les résultats sont en demi-teinte et des efforts plus soutenus doivent être consentis pour assurer la viabilité à long terme du modèle social européen. Les niveaux des investissements publics et privés dans l’éducation et la formation demeurent insuffisants pour mener à bien les réformes nécessaires et contribuer à la stratégie de Lisbonne pour la croissance et l’emploi ».

Dans la communication intitulée « Moderniser l’éducation et la formation : une contribution essentielle à la prospérité et à la cohésion sociale en Europe », adoptée aujourd’hui, la Commission présente sa contribution au rapport d’avancement sur la mise en œuvre du programme de travail « Éducation et formation 2010 », qui doit être arrêté conjointement avec le Conseil en février 2006. Ce programme de travail constitue le volet « éducation et formation » de la stratégie de Lisbonne et vise à moderniser les systèmes européens d’éducation et de formation. Dans cette communication, la Commission fait observer que trop peu d’adultes participent à l’éducation et la formation tout au long de la vie, même si les stratégies en la matière gagnent du terrain en Europe. De telles stratégies nationales doivent être mises en place d’urgence dans tous les pays. Le benchmark que l’UE s’était fixé concernant l’augmentation du nombre de diplômés de l’enseignement supérieur en mathématiques, sciences et technologies a été atteint. En revanche, la réalisation des objectifs plus étroitement liés à l’inclusion sociale et à la société de la connaissance est encore loin d’être en vue. La Commission délivre aussi le message que les réformes devraient être à la fois efficaces et équitables, et que des partenariats d’apprentissage devraient être établis à tous les niveaux afin d’améliorer la gouvernance des systèmes ; l’évaluation des politiques doit également être améliorée pour contrôler l’efficacité des réformes. En outre, une utilisation plus judicieuse des Fonds structurels s’impose en ce qui concerne l’investissement dans le capital humain.

La Commission a également adopté aujourd’hui une proposition de recommandation du Parlement et du Conseil sur les compétences clés, qui définit les aptitudes, connaissances et attitudes jugées essentielles, que tout Européen devrait avoir pour réussir dans une société et une économie fondées sur la connaissance. Les huit compétences clés décrites sont les suivantes : 1) Communication dans la langue maternelle, 2) Communication dans une langue étrangère, 3) Culture mathématique et compétences de base en sciences et technologies, 4) Culture numérique, 5) Apprendre à apprendre, 6) Compétences interpersonnelles, interculturelles et compétences sociales et civiques, 7) Esprit d’entreprise, et 8) Expression culturelle. Elles s’appuient sur des qualifications de base et comportent des « éléments horizontaux » tels que la réflexion critique, la créativité, la dimension européenne et la citoyenneté active. Conjointement, ces compétences contribuent à l’épanouissement personnel, favorisent la participation active et améliorent la capacité d’insertion professionnelle.

Voir également MEMO/05/415 : Moderniser les systèmes d’éducation et de formation

Voir également MEMO/05/416 : Compétences clés – FAQ
Pour de plus amples informations :

http://europa.eu.int/comm/education/policies/2010/et_2010_fr.html

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES